Acceuil / Citation

Citations de : Franz Bartelt

Il suffit de porter sur la vie un regard amusé pour qu’elle devienne amusante.

Nulle part, mais en Irlande (2002)

Il y a des gens tellement creux que s’ils tombaient d’une falaise, ils augmenteraient le vide.

Nulle part, mais en Irlande (2002)

Il n’existe nulle part sur la terre de plus beau paysage qu’un visage qui sourit.

Nulle part, mais en Irlande (2002)

Si les yeux sont le miroir de l’âme, les sourcils sont des poils qui pensent.

Nulle part, mais en Irlande (2002)

L’heure tourne. Elle ne se fatigue jamais. C’est ce que j’aurais aimé être: une horloge.

Petit Eloge de la vie de tous les jours (2009)

Ecrire, peut-être est-ce compter le temps, remplir l’espace avec un mode de calcul monotone et fascinant, faire tourner une horloge à encre.

Petit Eloge de la vie de tous les jours (2009)

Les hommes écrivent des poèmes, les femmes sont la poésie.

Pleut-il? (2007)

Je crois que je n’espérais rien de cette journée. Je n’espère jamais. L’espoir est la vertu des vaincus ou des perdants. Je me contente d’être bien où je suis avec ce que j’ai.

Petit Eloge de la vie de tous les jours (2009)

Le mieux que nous ayons à faire c’est de rêver d’un monde meilleur. Le malheur de l’homme, c’est d’avoir trop souvent rêvé d’un monde parfait.

Petit Eloge de la vie de tous les jours (2009)