Acceuil / Citation

Citations de : François Joachim de Pierre, cardinal de Bernis

Outrager est d’un fou, flatter est d’un esclave.

Epîtres

Un amour ordinaire est la plus faible de toutes les passions. L’espérance du plaisir le soutient, son approche l’affaiblit, son arrivée l’anéantit absolument.

Réflexions sur les passions

Trop de culture épuise un champ fertile.

Poésies diverses

La plus méprisable des nations est aujourd’hui la nôtre, parce qu’elle n’a nulle espèce d’honneur et qu’elle ne songe qu’à l’argent et au repos.

Lettre, au comte de Choiseul, 1758

Il y a à parier que le grand Newton ne vivra pas aussi longtemps que le vieux Homère.

Discours sur la poésie

A force d’art, l’art lui-même est banni.

Epîtres

La confiance d’être aimé est le seul bonheur de la vie; mais c’est un bonheur appuyé sur une colonne de sable; en sonder l’intérieur, c’est s’exposer à la renverser absolument.

Réflexions sur les passions et sur les goûts (1741)

Malheureux qui craint de rentrer Dans la retraite de son âme ! Le coeur qui cherche à s’ignorer Redoute un censeur qui le blâme.

Les Quatre Saisons, chant IV

L’esprit est à la beauté, ce que la rosée du matin est aux fleurs.

Réflexions sur les passions

N’affectez rien. Le naturel est le sceau du génie, L’appui du goût, l’âme de l’harmonie. Sacrifiez à la simplicité Le faux éclat d’un style brillanté, Rayon subit, étincelle imprévue, Qui toujours frappe, et jamais ne remue.

Epîtres I, sur le goût

Le naturel est le sceau du génie.

Epîtres I, sur le goût

La santé, le plus grand des biens, File tous les jours de ma vie.

Epîtres VI

Les rois n’ont plus de trône, où Dieu n’a plus de temple.

La Religion vengée (1795)

La coquetterie sauve ordinairement les femmes des grandes passions, et le libertinage en garantit presque toujours les hommes.

Réflexions sur les passions et sur les goûts (1741)

L’ouvrage a toujours l’air facile quand le travail est un plaisir.

Il suffit de penser pour être homme d’esprit; mais il faut imaginer pour être poète.