Acceuil / Citation

Citations de : François Bégaudeau

Le désir chez les filles c’est pas un truc qui dépasse, c’est très intérieur, c’est un système opaque comme la mafia sicilienne.

La Blessure, la vraie (2011)

On pleure d’être mortel et on vit comme un immortel, comme un petit bourge pourri gâté d’immortel qui pète plus haut que ses pauvres soixante années vouées à s’écouler dans l’indifférence générale jusqu’à l’égout d’un cimetière sans croix.

La Blessure, la vraie (2011)

J’aime la contradiction non pas en soi mais en tant qu’elle permet le match. Si les deux équipes tirent dans le même but, c’est moins drôle.

Deux singes ou ma vie politique (2013)

Le niveau social conditionne les comportements.

La Blessure, la vraie (2011)

Mémorise l’enfant que tu fus et sois-en digne.

La Blessure, la vraie (2011)

L’assurance des hommes préfigure un savoir-faire sexuel qui plaît aux femmes.

La Blessure, la vraie (2011)

On n’est pas sérieux quand on a dix-huit ans. On est romanesque. On tend à devenir un personnage du grand roman national où littérature et politique s’abouchent. On le devient. On finit aussi français qu’on a commencé.

Deux singes ou ma vie politique (2013)

Le bonheur ne se capture pas si facilement !

Solitude ma mère (1995)

Comme si l’on pouvait se passer de cette drogue cruelle de l’espoir quand on a le malheur d’aimer plus qu’on n’est aimé !

Solitude ma mère (1995)