Acceuil / Citation

Citations de : Félix Guillaume Marie Bogaerts

Nos connaissances sont comme les jeunes plantes; trop serrées elles étouffent.

Pensées et Maximes

La paresse est une lâcheté qui nous ôte jusqu’au courage de jouir.

Pensées et Maximes

La voix de la conscience est l’écho de la voix de Dieu.

Pensées et Maximes

Ne donnez jamais comme si vous désiriez refuser: refusez comme si vous désiriez accorder.

Pensées et Maximes

La vanité est au coeur de l’homme ce que les jointures sont à l’armure du combattant.

Pensées et Maximes

Tel perd la seconde place qui ne voulait que la première.

Pensées et Maximes

Plus vous aurez fait d’efforts, moins il vous coûtera d’en faire.

Pensées et Maximes

Si vous craignez les chutes, ne gravissez pas la montagne.

Pensées et Maximes

Celui qui s’ennuie étant seul, n’est souvent qu’un ennuyeux auprès des autres.

Pensées et Maximes

Revoir, c’est bien voir.

Pensées et Maximes

Le murmure est une plainte inutile aux yeux du monde; une lâcheté aux yeux du sage; un crime devant Dieu.

Pensées et Maximes

Le sage, par sa conduite, corrige celle des autres, et, par celle-ci, apprend à corriger la sienne.

Pensées et Maximes

Il en est des fruits de la sciences comme de cens de la terre: la maturité change en un suc doux et bienfaisant leur première amertume.

Pensées et Maximes

Plus vous vous ferez de reproches, moins les autres vous en feront.

Pensées et Maximes

A quoi sert la sagesse? A nous mener avec résignation et fermeté à travers les adversités qu’elle n’a pu nous faire éviter.

Pensées et Maximes

Si nous songions un peu plus avant d’accomplir une action, il nous faudrait songer bien moins après.

Pensées et Maximes

Pour mettre fin aux joies du monde, il suflit de quelques gouttes de pluie qui tombent, d’une heure qui sonne; mais rien ne saurait troubler le bonheur du sage; ni les flots de l’infortune, ni l’approche de la dernière heure qui va sonner pour lui.

Pensées et Maximes

Un des plus grands secrets de l’art d’être heureux, est celui de savoir, par une autre jouissance, remplacer celle qui nous échappe.

Pensées et Maximes

Ne dites point au poète: Vos rêves, vos chimères! – Car ce que vous appelez ses rêveries, c’est un monde réel pour lui.

Pensées et Maximes

Songez que les blessures que vous portez à l’amour propre de vos frères ne se cicatrisent jamais, et que sans cesse elles distillent un poison dans lequel il trempe les traits qu’il vous lance à son tour.

Pensées et Maximes

Si votre raison ne sait se soumettre et obéir de quel droit voulez-vous que j’obéisse et me soumette à elle? car si la vôtre est infaillible, pourquoi la mienne ne le serait-elle pas?

Pensées et Maximes

Le plus beau paysage du monde est celui qui, dans son lointain, nous offre après une longue absence, le clocher du lieu qui nous a vu naitre.

Pensées et Maximes

Nous serions bien plus riches en bonnes oeuvres, si, regardant chacune de nos actions comme un capital, nous calculions, avant de le placer, les intérêts qu’il doit nous rapporter.

Pensées et Maximes

Faisons quelque chose qui vaille, et ne nous inquiétons pas pour savoir si nous valons mieux que les autres.

Pensées et Maximes

C’est par égoïsme, le plus souvent, que nous nous plaignons d’un égoïste.

Pensées et Maximes

Orgueil, orgueil, c’est toi qui nous fait commettre la plupart de nos fautes, et qui nous empêches de les réparer!

Pensées et Maximes

N’acquérir que des connaissances légères, c’est imiter l’imprudente coquette qui n’oppose qu’un léger tissu de soie aux rigueurs de la saison.

Pensées et Maximes

L’éloquence des lèvres n’est pas celle du coeur.

Pensées et Maximes

Le sage trouve en lui la hardiesse des jeunes gens pour se tirer du péril où il est tombé, et la prudence des vieillards pour l’éviter.

Pensées et Maximes

Pour que le fruit naisse et se développe, ne faut-il pas que d’abord la fleur se fane? – La sagesse est le fruit de l’infortune.

Pensées et Maximes

Le temps qu’on peut mieux employer n’est pas bien employé.

Pensées et Maximes

Entretien est père de longue durée.

Pensées et Maximes

Singulière prudence des hommes! lls recherchent et recueillent tous les moyens possibles pour guérir.

Pensées et Maximes

Celui qui porte la parole bien haut, souvent baisse le front bien bas.

Pensées et Maximes

La société dont tous les membres exigeraient toute l’étendue de leurs droits, ne serait qu’une société d’égoïstes.

Pensées et Maximes

Le chemin du sage, comme celui des autres hommes, est couvert de ronces qui le blessent; mais il sait verser sur leurs piqûres un baume qui les guérit promptement.

Pensées et Maximes

Ce n’est pas en cherchant à briller que vous plairez: plaisez, et vous brillerez.

Pensées et Maximes

Sachez écouter et vous serez écouté.

Pensées et Maximes

Le nid le mieux caché recèle la couvée la mieux assurée.

Pensées et Maximes

L’infortune franchit rarement le seuil où sont reçus les infortunés.

Pensées et Maximes

Soyez en paix avec tout le monde, et vous le serez avec vous-même.

Pensées et Maximes

Songez. songez sans cesse à l’avenir, et quand il sera venu, vous vous rappellerez avec joie le passé.

Pensées et Maximes

L’honneur et la vertu sont deux trésors que nul n’a le pouvoir ni de nous donner, ni de nous ôter.

Pensées et Maximes

Ce n’est pas celui qui travaille le plus longtemps qui rassemble la plus forte gerbe; mais celui qui travaille avec le plus d’ardeur.

Pensées et Maximes

Prêter de l’argent, c’est s’exposer souvent au risque d’en emprunter un jour.

Pensées et Maximes

Ne dites pas: Je ne suis plus jeune, mais je deviens vieux. ll nous importe bien plus d’envisager la distance qui nous sépare de la tombe, que celle que nous avons parcourue depuis notre berceau.

Pensées et Maximes

Je ne puis, est souvent synonyme de je n’ose, ou, je ne veux pas.

Pensées et Maximes

La plupart des hommes voient les choses comme les voit un myope sans le secours de ses lunettes.

Pensées et Maximes

Si vous cherchez à plaire toujours aux autres, rarement vous vous plairez à vous-même.

Pensées et Maximes

Songez bien qu’un achat mal fait, est une double perte.

Pensées et Maximes

La peur est un fantôme qui s’évanouit à la clarté du flambeau de la raison.

Pensées et Maximes

Que faut-il apprendre aux enfants? Ce que, pour le bien de tous, il importe qu’un jour ils apprennent aux leurs.

Pensées et Maximes

La liberté sans la vertu, c’est l’arme de la mort dans la main du brigand.

Pensées et Maximes

Plaignez les infortunes de vos frères, et ils ne se réjouiront point des vôtres.

Pensées et Maximes

Aux yeux du monde le sage souvent passe pour un sot et celui-ci pour un sage: c’est que le plus souvent le monde n’admire de supériorités que celles de son espèce.

Pensées et Maximes

Voulez-vous que l’appétit se mette avec vous à table? Qu’avec vous aussi il en sorte.

Pensées et Maximes

C’est qu’en lisant, nous ne faisons que prêter l’oreille, et que le discours de celui qui parle toujours seul ne saurait nous plaire longtemps.

Pensées et Maximes

Ouvrir une école c’est fermer une prison.

Pensées et Maximes

Qu’est-ce que la plainte? C’est le fer qu’on retourne dans la blessure.

Pensées et Maximes

Pardonner tout aux autres et rien à soi-même, c’est le meilleur moyen pour n’avoir besoin du pardon de personne.

Pensées et Maximes

Nous serions bien moins faibles si nous nous estimions bien moins forts.

Pensées et Maximes

Ne livrez jamais votre âme au découragement: c’est un lâche celui qui jette ses armes après une défaite.

Pensées et Maximes

Ne nous plaignons pas quand, une a une, s’évanouissent nos illusions; car Dieu l’a ainsi voulu, afin qu’au terme de notre carrière nous puissions, sans regret aussi, rejeter la vie comme un bouquet flétri.

Pensées et Maximes

Sans regret nous rejetons le bouquet dont les fleurs ont perdu leur parfum et leurs riches couleurs.

Pensées et Maximes

Tirez avantage du quart de votre temps perdu inutilement, et, je me trompe fort, ou il équivaudra à la moitié de celui que vous mettez à profit.

Pensées et Maximes

L’ennui ne s’empare que des ennuyeux.

Pensées et Maximes

Il n’y a que celui qui avoue ses propres erreurs qui ait le droit d’attaquer celles des autres.

Pensées et Maximes

Les révolutions ne seraient pas aussi nombreuses, si les peuples savaient jouir de la liberté comme ils savent la conquérir.

Pensées et Maximes

Ne méprisez point l’indigent laborieux; songez que ses sueurs sont le suc nourricier de l’arbre social.

Pensées et Maximes

La générosité n’est parfois qu’un adroit égoïsme.

Pensées et Maximes

Le coeur de l’homme sans foi est comme un ciel orageux où ne brille aucun rayon de soleil.

Pensées et Maximes

Ne laissez point dépérir une bonne habitude; car il n’est rien de plus difficile que de lui rendre sa première vigueur: ne permettez pas à une mauvaise de croître et de grandir; car rien n’est plus difficile que de la déraciner.

Pensées et Maximes

Fille de la foi, l’espérance enfante la confiance, et celle-ci la consolation.

Pensées et Maximes

Si, étant jeunes, nous avions un peu plus de ressemblance avec la vieillesse, nous aurions, étant vieux, beaucoup plus de ressemblance avec la jeunesse.

Pensées et Maximes

L’homme vertueux qui meurt est un vase qui se brise, et dont l’encens remonte vers le ciel.

Pensées et Maximes

Si la lecture de la vie des grands hommes n’a pas d’attraits pour vous, on ne lira jamais la vôtre.

Pensées et Maximes

La consolation puisée dans l’infortune des autres n’est qu’une consolation d’égoïste; celle d’un homme généreux consiste à s’applaudir d’être seul malheureux.

Pensées et Maximes

Une seule vague sépare-t-elle encore votre esquif du rivage? prenez-y garde, vous n’avez point abordé.

Pensées et Maximes

L’économie rend nos plaisirs plus vifs en les rendant moins nombreux, et plus complets par l’assurance de pouvoir les renouveler.

Pensées et Maximes

Qui tôt se repose tôt s’endort.

Pensées et Maximes

Le souvenir d’une bonne action est un parfum qui embaume le chemin de la vie.

Pensées et Maximes

Pour mettre fin aux joies du monde, il suffit de quelques gouttes de pluie qui tombent, d’une heure qui sonne; mais rien ne saurait troubler le bonheur du sage; ni les flots de l’infortune, ni l’approche de la dernière heure qui va sonner pour lui.

Pensées et Maximes

Le travail sourit à celui qui marche au devant de lui; son aspect n’est menaçant que lorsque lui-même s’avance à notre rencontre.

Pensées et Maximes

Ce n’est pas pour les peuples qu’il faut écrire l’histoire des rois: c’est pour ceux-ci qu’il faut écrire l’histoire des peuples.

Pensées et Maximes

La possession ne fait jouir que celui qui sait jouir sans elle.

Pensées et Maximes

A qui veut chanter trop haut souvent la voix manque.

Pensées et Maximes

Si les hommes ne s’efforçaient pas tant à se montrer autres qu’ils ne sont, ils n’auraient pas si souvent à rougir de paraître tels qu’ils sont réellement.

Pensées et Maximes

L’estime que nous concevons de nous-mêmes est souvent en raison inverse de celle qu’en ont les autres.

Pensées et Maximes

Pour le sage le passé est un ami qui sans cesse lui apprend d’heureuses nouvelles; le présent, un ami qui lui serre cordialement la main, et l’avenir, un ami qui l’invite à son paisible foyer.

Pensées et Maximes

Il n’y a jamais moins de liberté que lorsqu’on crie: Vive la liberté!

Pensées et Maximes

Les discours d’un prétendu savant ressemblent aux sons tirés d’une harpe discorde.

Pensées et Maximes

Le sage est celui qui sait concilier le plus d’indépendance possible avec l’accomplissement de ses devoirs.

Pensées et Maximes

Vous ne possédez rien aussi longtemps qu’il vous reste la plus légère dette à payer.

Pensées et Maximes

L’emportement à vouloir avoir raison est souvent la logique de celui qui a tort.

Pensées et Maximes

C’est pour n’avoir jamais songé à l’avenir, que nous nous souvenons si souvent avec regret du passé.

Pensées et Maximes

Le refus n’a rien de pénible pour celui qui s’y attend.

Pensées et Maximes

Aux yeux du sage les habits dorés prouvent le mérite d’un homme, comme la richesse de sa reliure, atteste la valeur d’un livre.

Pensées et Maximes

La véritable majorité n’est pas celle du nombre: elle réside dans cette fraction de la société, qui, calme, libre et sans crainte, n’obéit qu’à la voix de la raison.

Pensées et Maximes

Celui-là seul est un lâche qui recule devant l’accomplissement d’un devoir.

Pensées et Maximes

De toutes les puissances qui dominent l’homme, il n’en est pas de plus despotique que l’habitude.

Pensées et Maximes

Les beaux parleurs ressemblent aux fausses médailles; quelques jours d’usage en font disparaître tout le brillant.

Pensées et Maximes

Demain! est à la fois le mot favori de la prudence et de la paresse; mais, presque toujours, celle-là s’applaudit, et celle-ci se repent de l’avoir prononcé.

Pensées et Maximes

Voulez-vous qu’on parle toujours bien de vous? – Ne parlez jamais mal des autres.

Pensées et Maximes

Si vous n’avez pas le courage de vous faire des reproches, il vous faudra subir l’humiliation d’en recevoir.

Pensées et Maximes

L’amour de la patrie est la force vitale d’un peuple: que ce sentiment s’affaiblisse en lui, et bientôt, comme un vieux tronc dont la sève est tarie, elle se dessèche et meurt.

Pensées et Maximes

En conversant avec les hommes, cherchez bien plutôt à vous instruire qu’à instruire les autres.

Pensées et Maximes

La méditation est aux productions du domaine de l’esprit et de l’observation, ce que le soleil est à ceux de la terre: elle seule peut les mûrir.

Pensées et Maximes

Il est deux choses plus difficiles a conserver qu’à trouver: un ami et de l’or.

Pensées et Maximes

N’ouvrez point votre coeur à celui qui, sans y être invité, vous ouvre le sien.

Pensées et Maximes

La prière est à l’âme attristée, ce que la rosée est à la plante altérée.

Pensées et Maximes

Tendons avec joie la main aux étrangers dont nous pouvons nous servir; mais ne soyons pas assez simples pour accueillir ceux qui ne viennent parmi nous que pour se servir de nous.

Pensées et Maximes

Que nous revient-il de l’étude de la sagesse? – De ne point douter quand nous agissons, et d’agir alors que les autres doutent.

Pensées et Maximes

L’histoire la plus affligeante, mais la plus instructive, serait celle de la crédulité de l’esprit humain.

Pensées et Maximes

Cherchez bien plutôt à connaître les autres qu’à vous faire connaître vous-même.

Pensées et Maximes

Qu’importe a l’homme généreux que le souvenir de ses bienfaits s’efface dans le coeur de celui qui les reçut: il lui suffit de savoir qu’ils sont écrits dans le livre du ciel.

Pensées et Maximes

Pour déployer vos voiles, attendez que vous ayez gagné le large.

Pensées et Maximes

Les masses populaires ne voient que ce qu’elles voient.

Pensées et Maximes

Si nous avions un peu plus de modestie, nous trouverions bien moins d’orgueil dans les autres.

Pensées et Maximes

Pauvres gens, qui perdez à discuter les affaires de l’Etat, le temps qu’il vous serait si profitable de consacrer à l’arrangement des vôtres!

Pensées et Maximes

La cheminée que surmonte la plus grande fumée, n’est pas toujours celle qui annonce le meilleur repas.

Pensées et Maximes

Ne dévoilons pas au premier venu les pensées de notre coeur: soyons semblables aux vieux diplômes, qui ne sont aisés à lire que pour ceux qui les voient souvent.

Pensées et Maximes

Quelqu’un cherche-t-il à presser adroitement le ressort de votre vanité; prenez-y garde, c’est à celui de votre escarcelle qu’il en veut.

Pensées et Maximes

Pauvres, n’enviez point les trésors de l’opulence: croyez-le, posséder n’est pas jouir.

Pensées et Maximes

Malheur à la nation qui ne se souvient plus de l’histoire de ses pères! Son histoire à elle touche à sa fin.

Pensées et Maximes

Telle est la tyrannie de la débauche qu’elle ôte à l’homme jusqu’à la force d’oser sortir de la fange immonde où elle le retient plongé.

Pensées et Maximes

Qu’est-ce qu’un petit-maître? – Un petit être dont les discours ressemblent à de grandes sottises coquettement tracées par la main d’un calligraphe.

Pensées et Maximes

Avec un homme instruit, parlons plutôt de ce que nous ignorons que de ce que nous savons.

Pensées et Maximes

Faut-il toujours dire la vérité? – Dis-moi, serait-il utile que le soleil brillat toujours?

Pensées et Maximes

Si vous videz la coupe des plaisirs, elle se brise.

Pensées et Maximes

Il est près de la vérité celui que le doute inquiète.

Pensées et Maximes

Le sage n’éprouve aucun regret à voir finir les plaisirs que donne le monde: il n’en éprouve non plus aucun à ne point voir se réaliser ceux que le monde lui avait promis.

Pensées et Maximes

Cent amis ne peuvent vous faire autant de bien qu’un seul ennemi peut vous faire de mal.

Pensées et Maximes

L’économie nous apprend à n’accorder aux exigences de nos besoins et de nos désirs que la juste part qui convient a leur importance; c’est une mère prudente et qui n’a point d’enfants gâtés.

Pensées et Maximes

Il est deux puissances en nous, celle des passions et celle de la raison: la sagesse consiste à faire fléchir la volonté des premières devant l’autorité de la seconde.

Pensées et Maximes

Le bonheur est une plante que l’on peut cultiver sur la terre, mais qui ne s’épanouit qu’au ciel.

Pensées et Maximes

Prêtez volontiers vos forces aux autres; mais travaillez à n’avoir point besoin des leurs.

Pensées et Maximes

N’oubliez jamais que le ciel le plus serein peut à chaque instant se couvrir de sombres nuages.

Pensées et Maximes

Les plus belles pages de l’histoire d’un peuple sont celles qui nous le montrent dominé par le sentiment de ses devoirs.

Pensées et Maximes

Nous serions bien plus savants si nous avions le courage de paraître plus souvent ignorants.

Pensées et Maximes

Je voudrais est d’un lâche; je veux, d’un homme de coeur.

Pensées et Maximes

Si vous ne savez vous passer des joies du monde, vous ne saurez non plus éviter ses amertumes.

Pensées et Maximes

Soyez insensibles aux louanges des hommes et vous le serez à leur mépris.

Pensées et Maximes

La croix qui brille au-dessus de l’inscription d’une tombe, est comme un écho céleste répondant à la douleur plaintive de la terre.

Pensées et Maximes

Le corail au fond des eaux de l’Océan; – l’expérience au fond de celles de l’adversité.

Pensées et Maximes

Si nous étions moins crédules, il y aurait moins de fripons.

Pensées et Maximes

L’espérance de l’homme sans foi est comme la colombe de l’arche, planant au-dessus de l’abîme sans savoir où se reposer.

Pensées et Maximes

La richesse des productions d’un champ n’est pas à raison de son étendue, mais de sa culture.

Pensées et Maximes

Qui trop tôt se résout, souvent trop tard se repent.

Pensées et Maximes

Si nous parlions plus de nos souffrances et moins de nos plaisirs, nous supporterions mieux les premières et goûterions davantage les seconds.

Pensées et Maximes

L’égoïste est une branche morte sur l’arbre social.

Pensées et Maximes

L’infortune serait bien moins accablante si son image s’offrait plus souvent a nos regards durant nos jours de prospérité.

Pensées et Maximes

Portez des coups continuels à votre amour-propre; ne blessez jamais celui des autres.

Pensées et Maximes

Les connaissances qui garnissent la plupart de nos jeunes têtes sont comme les couleurs sur les ailes du papillon; brillantes, mais éphémères.

Pensées et Maximes

L’homme véritablement indépendant est celui qui supporte avec le même calme, la présence du mal et l’absence du plaisir.

Pensées et Maximes

Consultez toujours le cadran de l’opinion publique; mais ne croyez jamais à l’heure qu’il indique.

Pensées et Maximes

Dans l’absence des grandes choses, les petites le deviennent.

Pensées et Maximes

Ouvrir la porte aux habitudes, c’est en même temps l’ouvrir aux privations.

Pensées et Maximes

Voulez-vous conserver vos amis? empressez-vous toujours de porter du secours à leurs besoins, mais ne leur faites jamais connaître les vôtres.

Pensées et Maximes

Un seul moment de méditation peut faire naître une bonne pensée, et celle-ci faire éclore une résolution qui décide à jamais de nos destinées.

Pensées et Maximes

Faites d’abord ce que vous devez faire, et puis songez à ce que vous pouvez faire.

Pensées et Maximes

Dans la culture des arts, que l’imitation soit pour nous comme un ami qui nous guide; ne souffrons pas que jamais il nous porte sur ses épaules.

Pensées et Maximes

Vous raillez ceux qui s’agenouillent et prient devant la modeste image d’une madone, et ceux-ci vous plaignent: franchement, que vaut-il mieux, d’être plaint ou raillé?

Pensées et Maximes

Que la science soit tout, et la naissance ne sera plus rien.

Pensées et Maximes

La conservation d’une fortune est presque toujours en raison des peines qu’elles nous a coûtées pour l’acquérir. D’où vient qu’un si grand nombre d’entre elles s’évanouissent si rapidement? C’est que la prudence ne conserve que ce qu’elle même a amassé.

Pensées et Maximes

Les plus gros livres ne sont pas toujours les plus utiles: ce ne sont pas les hommes les plus savants qui rendent toujours les plus grands services.

Pensées et Maximes

Une espérance fondée sur une promesse, c’est le plus souvent un bouton naissant sur une branche qui se meurt.

Pensées et Maximes

Aux oiseaux inconnus arrivés de lointains pays, ne donnez la becquée qu’avec la plus grande méfiance: que le charme de leur voix, que l’éclat de leur plumage ne vous séduisent pas; prenez garde, ce sont des oiseaux de proie peut-être.

Pensées et Maximes

Voulez-vous que les hommes sensés recherchent vos discours; évitez de discourir avec ceux qui ne le sont pas.

Pensées et Maximes

Nous remettrions bien moins de choses au lendemain, si nous songions à la satisfaction que nous fait éprouver, le matin, le souvenir d’un travail achevé la veille.

Pensées et Maximes

Ne serrez qu’avec une extrême prudence la main inconnue qui presse la vôtre avec une extrême cordialité.

Pensées et Maximes

Sans la tolérance, point de libre pensée; sans la libre pensée, point de progrès.

Pensées et Maximes

Soyez assez courageux pour vous imposer parfois des privations et des sacrifices, quand la nécessité ne vous y force pas, et le courage ne vous manquera pas, alors qu’elle vous les commandera.

Pensées et Maximes

Quand vous êtes seul, songez au moment où vous serez avec les hommes; êtes-vous avec eux, songez au moment où vous serez seul.

Pensées et Maximes

N’abaissez sur l’envie qu’un regard de mépris; la vipère peut bien souiller de sa bave immonde le tronc du chêne, mais elle ne saurait le faire mourir.

Pensées et Maximes

Ne point se soumettre à la voix de la raison, alors que pourtant elle nous force d’avouer nos torts, c’est ressembler au coursier indompté refusant d’obéir au frein qui le captive.

Pensées et Maximes

Nous serions bien plus savants, si nous cédions moins souvent au désir d’être interrogés qu’à celui d’interroger les autres.

Pensées et Maximes

Aux yeux du sage le prix d’un objet ne consiste pas à venir d’un pays lointain, mais à être utile dans celui où il se trouve.

Pensées et Maximes

Fixant dans l’avenir le terme de notre course, nous disons: – Là, je voudrais m’arrêter. Le sage, n’importe quand et où s’achève son pélerinage, dit: – Je suis arrivé.

Pensées et Maximes

Si vous aimez mieux une bonne action au grand jour qu’à l’ombre, c’est que vous avez plus de vanité que de générosité dans le coeur.

Pensées et Maximes

Avant de commettre une faute, la voix de la raison est pour nous celte d’une amie; après, elle se change en celle d’un juge qui nous condamne sans pitié.

Pensées et Maximes

Faveur populaire! mot tracé dans le sable, et qu’efface le plus léger souffle de l’adversité.

Pensées et Maximes

Au bord de l’abîme, prenez-y garde, il ne vous reste plus qu’un seul pas à faire pour y tomber.

Pensées et Maximes

Voulez-vous que jamais on ne se rende maître de vous? Soyez-le toujours de vous-même.

Pensées et Maximes

Le livre le plus savant n’est pas celui qui renferme le plus d’érudition, mais celui qui la communique le mieux.

Pensées et Maximes