Acceuil / Citation

Citations de : Félix Fénéon

M. Abel Bonnard, de Villeneuve-Saint-Georges, qui jouait au billard, s’est crevé l’oeil gauche en tombant sur sa queue.

Nouvelles en trois lignes

Vivre, c’est discerner les excitations agréables et les provoquer, c’est discerner les excitations hostiles et les fuir; problème insidieux, multiforme et qui, en chaque instant de la durée, se renouvelle.

Oeuvres

Réservant au peintre la tâche sévère et contrôlable de commencer les tableaux, attribuons au spectateur le rôle avantageux, commode et gentiment comique de les achever par sa méditation ou son rêve.

Oeuvres

Le Conseil municipal de Brest a émis le voeu que soit supprimée la revue du 14 juillet : elle harasse les soldats.

Nouvelles en trois lignes

Je suis comme ces singes qui ne parlent pas de peur que les nègres ne les fassent travailler.

«Aie! cria le rusé mangeur d’huîtres, une perle!» Un voisin de table l’acheta 100 francs. Prix: 30 sous au bazar de Maisons-Laffitte.

Nouvelles en trois lignes

Le mendiant septuagénaire Verniot, de Clichy, est mort de faim. Sa paillasse recèlait 2000 francs. Mais il ne faut pas généraliser.

Nouvelles en trois lignes

Il n’y a même plus de Dieu pour les ivrognes: Kersilie, de Saint-Germain, qui avait pris la fenêtre pour la porte, est mort.

Nouvelles en trois lignes

Jugeant sa fille (19 ans) trop peu austère, l’horloger stéphanois Jallat l’a tuée. Il est vrai qu’il lui reste onze autres enfants.

Nouvelles en trois lignes

Le Dunkerquois Scheid a tiré trois fois sur sa femme. Comme il la manquait toujours, il visa sa belle-mère: le coup porta.

Nouvelles en trois lignes

Le médecin chargé d’autopsier Mlle Cuzin, de Marseille, morte mystérieusement, a conclu: suicide par strangulation.

Nouvelles en trois lignes

Le cadavre du sexagénaire Dorlay se balançait à un arbre, à Arcueil, avec cette pancarte: «Trop vieux pour travailler.»

Nouvelles en trois lignes

En se le grattant avec un revolver à détente trop douce, M. Ed. B… s’est enlevé le bout du nez au commissariat Vivienne.

Nouvelles en trois lignes