Acceuil / Citation

Citations de : Erika Leonard, dit E. L. James

Il m’adresse un sourire dévastateur, en coin, un truc à vous embraser la culotte. Oh, il est tellement attirant. Ma déesse intérieure m’adresse une moue provocatrice.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

Tu sens… le paradis. J’ai dormi de ton côté du lit, car l’oreiller avait ton odeur.

Cinquante nuances plus claires (2013)

Je me demande parfois ce qui ne va pas chez moi. J’ai peut-être passé trop de temps avec mes héros de roman si romantiques… J’ai placé mes attentes et mes idéaux bien trop haut.

Cinquante nuances de Grey (2012)

Je perds la raison quand nous sommes ensemble – voilà à quel point mes sentiments pour toi sont profonds.

Cinquante nuances de Grey (2012)

Je suis aimantée comme Icare vers son soleil. Je m’y suis brûlé les ailes et pourtant je suis encore là…

Cinquante nuances plus sombres (2013)

Je te veux et l’idée que quelqu’un d’autre puisse t’avoir est comme un couteau planté dans mon âme sombre.

Cinquante nuances plus claires (2013)

Un homme qui contrôle tout, ce ne peut être qu’une légende.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

C’est la première fois que je suis attirée par un homme, et il fallait que je tombe sur un cinglé qui trimballe un contrat, une cravache et des tas de casseroles.

Cinquante nuances de Grey (2012)

Je suis tout sauf heureux. Comme si le soleil s’était couché depuis cinq jours et n’était jamais revenu, Ana. Je suis dans une nuit perpétuelle.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

– Tu me fais voir le monde autrement, Anastasia. Tu ne veux pas de moi pour mon argent. Tu me donnes de… l’espoir, avoue-t-il doucement.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

Les entretiens d’embauche sont des situations factices où chacun se présente sous son meilleur jour, en se dissimulant derrière une façade de professionnalisme.

Cinquante nuances de Grey (2012)

Je vais prendre un café avec Christian Grey… et je déteste le café.

Cinquante nuances de Grey (2012)

Je n’étais pas consciente qu’on se battait. Je pensais qu’on communiquait.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

Nouvelle ville, nouveau boulot… nouvel amoureux cinglé.

Cinquante nuances de Grey (2012)

C’est ainsi qu’une routine se met en place : se réveiller, aller travailler, pleurer, dormir. Enfin, essayer de dormir. Je ne peux même pas lui échapper dans mes rêves.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

Vous êtes le maître de mon coeur, monsieur Grey. Et de mon corps… et de mon âme.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

Pas question de céder là-dessus. Personne ne me dictera ce que je mange. Comment je baise, passe encore, mais manger absolument hors de question.

Cinquante nuances de Grey (2012)

C’est un homme dans le besoin. Sa peur est évidente, il est perdu… quelque part dans les ténèbres. Ses grands yeux sombres sont emplis de tourment. Je peux le sauver. Le rejoindre un bref instant dans les ténèbres, pour le ramener dans la lumière.

Cinquante nuances de Grey (2012)

Vous satisfaire est notre priorité, Mademoiselle Steele.

Cinquante nuances de Grey (2012)

J’ai l’impression que le soleil s’est couché et ne s’est pas levé pendant cinq jours. Je vis dans une nuit perpétuelle.

Cinquante nuances plus sombres (2013)

Ma conscience a chaussé ses Nike et elle est dans les starting-blocks.

Cinquante nuances de Grey (2012)