Acceuil / Citation

Citations de : Epitaphes

Une mémoire pure de sang humain.

Epitaphe de Pierre Savorgnan de Brazza

Je suis un fils des monts, adopté par la mer.

Epitaphe d'Anatole Le Braz

Je n’aurais pas duré plus que l’écumeAux lèvres de la vague sur le sableNé sous aucune étoile un soir sans luneMon nom ne fut qu’un sanglot périssable.

Epitaphe d'Yvan Goll

Je vous l’avais bien dit que j’étais malade!

Epitaphe de Groucho Marx

Il a survécu au Vietnam, mais il a été tué par un voleur à Chicago.

Epitaphe dans un cimetière américain

Quand j’étais dans l’armée, ils me donnèrent une médaille pour avoir tué deux hommes et me renvoyèrent pour en avoir aimé un.

Epitaphe du soldat Léonard Matlovich, ancien de la guerre du Vietnam

Ils sont arrivés au bout de leur chemin. Ils vous souhaitent bonne route.

Epitaphe de défunts généreux

Passant qui passez. Comme vous j’ai passé. Comme moi vous passerez.

Epitaphe menaçant

Ci-gît Rivarol. La paresse nous l’avait enlevé avant la mort.

Epitaphe de Rivarol (1753-1801)

Rien ne va plus.

Epitaphe d'un croupier

Seigneur, accordez-moi cet espoir de revivre Dans la mélancolique éternité du livre.

Epitaphe de Georges Rodenbach (1855-1898)

L’on dit qu’il ne crut pas à la divinité, C’est lui faire une injure insigne, Plutus, Vénus et le dieu de la vigne Lui tinrent lieu de Trinité.

Epitaphe du régent Philippe d'Orléans (1674-1723)

Le sage Cléobule est mort, et sur lui pleureLindos sa patrie que la mer de toutes parts entoure.

Epitaphe de Cléobule de Lindos

Qui est mort dans la misèreLui, de la pléiade des roisLe plus grand poète varoisGermain Nouveau de Pourrières

Epitaphe de Germain Nouveau (1851-1920)

Petit est ce tombeau, mais au ciel va sa gloire.Regarde, c’est celui de Thalès, grand esprit.

Epitaphe de Thalès

Ingrate patrie, tu n’auras pas mes os.

Epitaphe de Scipion l'Africain (235-183 av. J.-C.)

Pluton! Rabelais reçoi,Afin que toi, qui es le roiDe ceux qui ne rient jamais,Tu ais un rieur désormais.

Epitaphe de François Rabelais

Jean s’en alla comme il était venu,Mangeant son fonds après son revenu,Croyant le bien chose peu nécessaire.Quant à son temps bien sut le dispenser,Deux part en fit, dont il voulait passer,L’une à dormir, et l’autre à ne rien faire.

Epitaphe de Jean de La Fontaine

Ici repose celui dont le nom était écrit dans l’eau.

Epitaphe de John Keats

Ci-gît Gressly, qui mourut d’un étrange amour pour les pierres;Qu’il ramenait à la maison, ne calmant pas sa faim.Posons cette pierre. De pierre entièrement couvert, par Dieu!,Reposant entre des roches, il a assez de pierres…

Epitaphe d'Amanz Gressly

La barque de l’amour s’est brisée contre la vie courante. Comme on dit, l’incident est clos.

Epitaphe de Vladimir Vladimirovitch Maïakovski (1893-1930)