Acceuil / Citation

Citations de : Emile Guillaumin

Quelqu’un venait-il à tousser, elle était toujours la première à faire de la tisane, une infusion de tilleul, de guimauves ou de feuilles de ronce.

La Vie d'un simple (1901)

Les paysans sont maintenant des serfs attachés à la glèbe sur laquelle le sort les a fait naître – et leur situation n’est guère plus enviable.

Le Syndicat de Baugignoux (1911)

Cette mort ne changea rien aux coutumes journalières de la maisonnée … On s’abstint pourtant de faire l’attelée quotidienne de labour.

La Vie d'un simple (1901)

Pris d’une fièvre d’apostolat, je voulais être un paladin de cet ordre social nouveau, fraternel et libre, dont parlaient les précurseurs…

Le Syndicat de Baugignoux (1912)

Mais voici survenir la période de prospérité agricole. Les paysans qui, jusque-là, buvaient de l’eau toute l’année … s’accordent à la saison d’été une ration quotidienne de «picolo».

Le Syndicat de Baugignoux (1911)

Il n’avait pas l’accent du pays; il prononçait textuellement: «Où chont donc tes parents?» alors qu’un de par chez nous aurait dit: «Là voù donc qu’ô sont?…» Cette constatation m’intriguait beaucoup.

La Vie d'un simple (1901)