Acceuil / Citation

Citations de : Elizabeth Goudge

Les feux de la jeunesse ne sont pas éteints chez les vieillards. ils sont simplement recouverts de cendres.

La Colline aux gentianes (1949)

Chercher le bonheur dans son travail, c’est comme creuser une galerie dans la roche dure, à la recherche de l’or. On a besoin de toute son énergie, de toute la force et de l’ardeur de sa nature pour y parvenir.

L'Arche dans la tempête (1934)

La gratitude va de pair avec l’humilité comme la santé avec l’équilibre.

L'Arche dans la tempête (1934)

Plus vous entassez de bonheur quelque part et plus vous faites paraître le malheur petit en comparaison.

L'Arche dans la tempête (1934)

Est-ce à cause des liens du sang qu’on a tant de difficulté à aider les siens ? On se trouve peut-être trop près d’eux pour leur être utile.

L'Arche dans la tempête (1934)

Ne reculer devant rien ; accueillir l’inconnu avec joie ; ne pas gémir inutilement sur la souffrance, mais en faire, avec fermeté, un fond noir pour les joies claires afin d’accroître leur éclat.

L'Arche dans la tempête (1934)

Echanger une souffrance contre une autre est parfois un aussi grand soulagement que sentir l’arrêt de la souffrance.

L'Arche dans la tempête (1934)

Dans la vie, toute joie doit se payer d’une façon ou d’une autre et il est sage de payer sans renâcler.

L'Arche dans la tempête (1934)