Acceuil / Citation

Citations de : Edouard Joachim, dit Tristan Corbière

– Et vous faites des beaux-arts, m’a dit Monsieur ? – Oui… De la peinture contemplative. – Peut-on voir quelque… – Oh ! c’est bien simple : regardez par la fenêtre. Je ne fais guère autre chose.

Les Amours jaunes (1873), l'atelier

J’entends le vent du nordQui bugle comme un corC’est l’hallali des trépassés.

Les Amours jaunes (1873), Cris d'aveugle

Un vrai bossu: cou tors et retors, très madré,Dans sa coque il gardait sa petite influence;Car chacun sait qu’en mer un bossu porte chance…

Les Amours jaunes (1873), Gens de mer, Le bossu Bitor

Au deuxième matin, le bordailleur rentraitSur ses jambes en pieds-de-banc-de-cabaret,Louvoyant bord-sur-bord…

Les Amours jaunes (1873), Gens de mer, Le bossu Bitor

Le fils Larigot ne se montra pas inconsolable en apprenant la mort de son père; lui-même périt d’une manière funeste quelques temps après, en prenant un bain de pied … dans une assiette à soupe.

La Mer et les Marins

Ma pensée est un souffle aride: – C’est l’air. L’air est à moi partout. – Et ma parole est l’écho vide – Qui ne dit rien – et c’est tout.

Le paria

Pleureuses en troupeau passeront les rafales.

Les Amours jaunes

Sentir sur ma lèvre appauvrie – Ton dernier baiser se gercer – La mort dans tes bras me bercer… – Me déshabiller de la vie!

Les Amours jaunes

L’amour est un duel: – -Bien touché! Merci.

Les Amours jaunes

On a le pied fait à sa chaîne.

Ca

Lord Byron, gentleman-vampire, – Hystérique du ténébreux; – Anglais sec, cassé par son rire, – Son noble rire de lépreux.

Les Amours jaunes

L’esprit à sec et la tête ivre, – Fini, mais ne sachant finir, – Il mourut en s’attendant vivre – Et vécut s’attendant mourir.

Les Amours jaunes

Il voyait trop. – Et voir est un aveuglement.

Raccrocs

Il fait noir, enfant, voleur d’étincelles! – Il n’est plus de nuits, il n’est plus de jours, – Dors… en attendant venir toutes celles – Qui disaient: Jamais! Qui disaient: Toujours!

Les Amours jaunes

Hugo, l’Homme apocalyptique – l’Homme-ceci-tûra-cela, – Meurt, garde national épique …

Les Amours jaunes

Fais de toi ton oeuvre posthume.

Ca

Doux bedeau, pleureuse en lévite, – Inventeur de la larme écrite.

Les Amours jaunes