Acceuil / Citation

Citations de : Edme Boursault

Un bienfait tôt ou tard trouve un prix infaillible.

Esope à la cour (1701), IV, 2

Cinq ou six mois d’hymen ralentissent les flammes.

Esope à la cour (1701), II, 2

De celui qu’on soupçonne il faut se rendre maître.

Esope à la cour (1701), V, 1

Un outrage est sensible, et la vengeance est douce.

Esope à la cour (1701), V, 7

Il faut que pour bien vivre ensemble L’amour ait soin d’unir ce que l’hymen assemble: Il est sûr qu’on s’entend bien mieux.

Esope à la cour (1701)

C’est perdre ses bienfaits que de les mal répandre.

Esope à la cour (1701)

Il n’est rien de si beau que d’être généreux.

Esope à la cour (1701)

Il est laid, mais crois-moi, c’est une bagatelle, Un homme est assez beau, quand il a l’âme belle.

Esope à la ville (1690)

Quand pour s’unir à vous Alcipe se présente – Pourquoi tant crier haro? – Dans le nombre de quarante – Ne faut-il pas un zéro?

Contre La Bruyère avant son élection à l'Académie en 1693.