Acceuil / Citation

Citations de : Démophile

Lorsque le vent est favorable, le prudent nocher se précautionne contre la tempête: le sage, dans la prospérité, se ménage des ressources contre l’infortune.

Médecine de la vie

La terre nous fait attendre une année entière ses présents: on recueille à chaque instant les doux fruits de l’amitié.

Médecine de la vie

Les peines que tu feras aux autres ne tarderont pas à retomber sur toi-même.

Médecine de la vie

C’est au terme de la carrière qu’on reçoit le prix de la course; c’est vers la fin de la vie qu’on cueille la palme de la sagesse.

Médecine de la vie

Bien plus cruellement tourmenté par la conscience de ses crimes que s’il était déchiré par les fouets des Furies, l’homme injuste porte son supplice dans son sein.

Médecine de la vie

L’ampleur excessive des vêtements embarrasse les mouvements du corps; une trop grande fortune gêne ceux de l’âme.

Médecine de la vie

La fausseté ne peut longtemps se soutenir: elle n’a qu’un instant pour tromper.

Médecine de la vie

Les sacrifices des insensés ne sont que des aliments pour le feu; et les offrandes qu’ils déposent dans les temples, que des appâts pour les voleurs sacrilèges.

Médecine de la vie

Le sage se retire modestement de la vie comme d’un festin.

Médecine de la vie

Riez du mépris et des éloges de l’insensé: regardez sa vie entière comme un opprobre.

Médecine de la vie

Il en est des jeunes gens comme des plantes: on connaît à leurs premiers fruits ce qu’on doit en attendre pour l’avenir.

Médecine de la vie

Appellerez-vous heureux celui qui fonde son bonheur sur ses enfants, sur ses amis, sur des choses fragiles et périssables? En un moment, toute sa félicité peut s’évanouir. Ne connaissez d’autre appui que vous-même et la divinité.

Médecine de la vie

Ne promets pas des merveilles, et fais de grandes choses.

Médecine de la vie

L’hirondelle nous amène la belle saison; et les paroles du sage, la tranquillité de l’âme.

Médecine de la vie

Se livrer aux perfides insinuations du flatteur, c’est boire du poison dans une coupe d’or.

Médecine de la vie

Donne ta confiance aux actions des hommes, ne l’accorde pas à leurs discours: on ne voit que des gens qui vivent mal et parlent bien.

Médecine de la vie

Le musicien sait accorder sa lyre; et le sage, mettre son esprit d’accord avec tous les esprits.

Médecine de la vie

Fais ce que lu sais être honnête, sans en attendre aucune gloire; n’oublie pas que le vulgaire est un bien mauvais juge des bonnes actions.

Médecine de la vie

Préfère l’étranger qui aime la justice à tes plus proches parents qui ne la respectent pas.

Médecine de la vie

Ce n’est pas acquérir une science méprisable, que d’apprendre à supporter la sottise des ignorants.

Médecine de la vie

Les paroles du sage ressemblent à ces baumes salutaires qui nous soulagent dans nos maux et nous réjouissent dans la santé.

Médecine de la vie

Il n’est de véritables biens que ceux de l’esprit. On peut les communiquer sans en rien perdre; ils s’augmentent quand on les partage. Mais un si riche trésor ne se peut acquérir au sein de la paresse.

Médecine de la vie

Il est bien plus utile de s’entretenir avec soi-même qu’avec les autres.

Médecine de la vie

Je compare la vie aux cordes d’un instrument de musique, qu’il faut tendre et relâcher pour qu’elles rendent un son plus agréable.

Médecine de la vie

Le sage honore la divinité, même par son silence: il lui plaît, non par ses paroles, mais par ses actions.

Médecine de la vie

Ne laisse pas ta raison tomber dans la langueur: son sommeil est plus funeste que celui de la mort.

Médecine de la vie

Les Richesses qui ne sont pas dans l’âme ne nous appartiennent pas.

Médecine de la vie

La vie est comme un instrument de musique; il faut la tendre et la relâcher, pour la rendre agréable.

Médecine de la vie

La terre nous fait attendre ses présents à chaque saison, mais on recueille à chaque instant les fruits de l’amitié.

Médecine de la vie