Acceuil / Citation

Citations de : David Foenkinos

Les enfants sont nos romans, mais nous ne les écrivons plus.

Je vais mieux (2013)

Le plaisir est une amnésie, en plus d’une petite mort.

En cas de bonheur (2005)

Les choses de la vie peuvent être si simples; il est alors si ridicule de ne pas les vivre.

En cas de bonheur (2005)

Chaque grain de nostalgie est un rétrécissement du chemin nous menant à la mort.

En cas de bonheur (2005)

La compréhension du minable est toujours mieux que la pérennité du minable.

En cas de bonheur (2005)

Je te le dis clairement: l’amour, c’est juste une façon de mesurer l’usure.

En cas de bonheur (2005)

Ah, la grande question! Il faut t’y faire, on ne comprend pas les femmes. Je vais même te dire: nous sommes des touristes au pays de la femme. Les femmes sont toutes des Chinoises, et c’est nous qui avons les yeux bridés.

En cas de bonheur (2005)

Exemples de dictons ridicules que les gens adorent répéter: Une de perdue, dix de retrouvées. Pour vivre heureux, vivons cachés. Femme qui rit, à moitié dans son lit.

La Délicatesse (2009)

Je sens que tout va très vite, et que la vie est bien trop courte pour se permettre la médiocrité. Je sens en moi l’urgence du bonheur.

Les Souvenirs (2011)

Quelle idiotie d’attendre en permanence l’affection de ses parents; il suffisait qu’ils vous jettent un petit os pour qu’on le ronge joyeusement en remuant la queue.

Les Souvenirs (2011)

Attendre quelqu’un, c’est le faire exister avant son apparition.

Les Souvenirs (2011)

Les disputes avaient le don de souligner le sentiment d’être vivant. On meurt sûrement plus vite dans l’harmonie conjugale.

Les Souvenirs (2011)

On cherche toujours des raisons à l’étroitesse affective de nos parents. On cherche toujours des raisons au manque d’amour qui nous ronge. Parfois il n’y a simplement rien à dire.

Les Souvenirs (2011)

Les lieux sont la mémoire, et bien plus: les lieux survivent à la mémoire.

Les Souvenirs (2011)

La haine des autres a toujours été la meilleure façon de combler sa propre vacuité.

Les Souvenirs (2011)

Les souvenirs sont une espèce de point d’arrivée; et peut-être sont-ils aussi la seule chose qui nous appartient vraiment.

Les Souvenirs (2011)

Cette question de la grande vieillesse. Que veulent les vieux? Ils s’isolent lentement, sur ce chemin qui les conduit à la blancheur. Tout ce qui fait la matière des conversations disparaît. Et on est là, comme des veilleurs de chagrin.

Les Souvenirs (2011)

Les souvenirs sont une espèce de point d’entrée; et peut-être sont-ils aussi la seule chose qui nous appartient vraiment.

Les Souvenirs (2011)

C’était donc ça, la mort. Quand les mouches se posent sur nous et qu’on ne peut plus les chasser.

Les Souvenirs (2011)

Il y a quelque chose de si étonnant chez le chat. Il a atteint cette aisance suprême du bonheur à ne rien faire. Les hommes n’y arrivent pas. Au bout d’un moment, ils sont obligés de gesticuler, de parler, d’organiser quelque chose.

Les Souvenirs (2011)

Le mot héroïque est un grand manteau, on peut tout y fourrer.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Le plaisir sensuel est une science physique dont chacun possède son propre Einstein.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Pour rencontrer l’amour, il faut chercher la solitude.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Faire croire que l’on est heureux est quasiment plus difficile que de l’être réellement.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Le collectionneur est un malade qui cherche en permanence sa guérison.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Bien des hommes rêvaient d’être cocus, juste pour pouvoir tromper à leur tour, enfin sans culpabilité.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Les gens qu’on admire n’ont pas le droit de nous proposer leur faiblesse.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

S’ils sont éphémères, les grands bonheurs sont pires que les grands malheurs.

En cas de bonheur (2005)

Personne ne savait que faire en cas de bonheur. On avait des assurances pour la mort, pour la voiture et pour la mort en voiture. Mais qui nous protégera du bonheur?

En cas de bonheur (2005)

Je suis presque certain que le fondateur d’Ikea devait être un Suédois dépressif (on frôle le pléonasme), sans vie affective, et qu’il a trouvé le moyen d’anéantir celle des autres.

Nos Séparations (2008)

Ils se mirent à rire de cette idiotie, et se serrèrent dans les bras, la meilleure manière au monde de créer le silence.

La Délicatesse (2009)

Les promesses n’engagent que le temps de la promesse.

La Délicatesse (2009)

J’aimais cette liberté qui pouvait conduire au désastre comme à la lumière.

Les Souvenirs (2011)

Mon grand-père l’avait repérée, ils avaient dansé, et tout le monde avait pu constater une harmonie entre leurs genoux. Ensemble, ils étaient comme une rhapsodie des rotules. Leur évidence se transforma en mariage.

Les Souvenirs (2011)

Sommes-nous toujours condamnés à l’inachevé?

La Délicatesse (2009)

Je préfère avoir mal au cou qu’au coeur.

La Délicatesse (2009)

Il y a des couleurs, des voix, des instants qui sont comme des avancées dans notre mémoire balbutiante; ces images sont des spéléologues capables de creuser dans la roche intacte de l’enfance.

Les Souvenirs (2011)

La vie, c’est surtout des moments brouillons, des ratures, des blancs.

La Délicatesse (2009)

Vient une heure dans le bonheur où l’on est seul dans la foule.

La Délicatesse (2009)

Je pense souvent à cette expression prendre l’air. Cela veut dire que l’on va ailleurs, pour le trouver. Cela veut dire littéralement: où je suis, je m’asphyxie.

Nos Séparations (2008)

Pourquoi toujours choisir? La vie est une succession de limitations.

Nos Séparations (2008)

Je ne supporte pas les conflits. Arrondir les angles est le slogan de ma névrose.

Nos Séparations (2008)

Les écrivains sont dingues, tout le monde le sait. Et ceux qui ne sont pas publiés, ça doit être encore pire.

Le Mystère Henri Pick (2016)

Comment croire ceux qui disent écrire pour eux. Les mots ont toujours une destination, aspirent à un autre regard. Ecrire pour soi serait comme faire sa valise pour ne pas partir.

Le Mystère Henri Pick (2016)

Il y a parfois des phrases qu’on adore, qu’on trouve sublimes, alors que celui qui les a prononcées ne s’est rendu compte de rien.

La Délicatesse (2009)

Celui qui contemple la beauté, est predestiné à la mort.

La Délicatesse (2009)

La vie peut être belle quand on sait l’inconvénient d’être né.

La Délicatesse (2009)

Nos vies sont des cercles. Des cercles avec des évolutions illusoires, des tentatives de nous faire croire que le but n’est pas le point de départ. Alors qu’il est évident que nous nous dirigeons vers l’origine, la poussière.

Nos Séparations (2008)

Il y a des personnes formidables qu’on rencontre au mauvais moment, et des personnes qui sont formidables parce qu’on les rencontre au bon moment.

Nos Séparations (2008)

Le couple est le pays qui a la plus faible espérance de vie.

En cas de bonheur (2005)

Nous étions dans la valse des tonalités. Et je n’étais pas loin de penser que l’amour rend surtout sourd.

Nos Séparations (2008)

On se réjouit du malheur de ceux qui ont été heureux.

En cas de bonheur (2005)

C’était donc ça le bonheur, un état de complète satisfaction. Un état rond, sans la moindre faille. Avait-on le droit d’être heureux sans être dans la satisfaction complète?

Nos Séparations (2008)

Souvent, les paroles ne suivent pas les décisions. Il faut du temps pour mettre en pratique les évidences.

Nos Séparations (2008)

Je ne comprenais pas pourquoi elle mettait autant d’énergie à vouloir rester près de moi, à avoir des miettes de moi, à être une ombre de mon désir.

Nos Séparations (2008)

Habituellement si douce et si chuchotante, elle était capable de crier subitement, de déverser des sons stridents dans mes oreilles amoureuses. Nous étions dans la valse des tonalités. Et je n’étais pas loin de penser que l’amour rend surtout sourd.

Nos Séparations (2008)

Je n’ai certainement pas fait assez de sport dans ma jeunesse pour supporter ainsi les mouvements irréguliers de mon coeur. Cela fatigue tellement, ce mouvement perpétuel du bonheur au malheur.

Nos Séparations (2008)

J’adore ces moments de vie liés à la douleur amoureuse qui se transforment en météorites de fantaisie.

Les Souvenirs (2011)

Il y a tant d’élégance aux premiers fragments de la séduction. Et parfois, je voudrais tant retrouver ce temps unique où nous nous sommes découverts.

Les Souvenirs (2011)

J’aime tellement cette capacité des enfants à se protéger du malheur par le fantasme.

Les Souvenirs (2011)

J’ai pensé que le bonheur se trouvait peut-être là, au tout début de l’éveil, quand on ouvre les yeux sur notre vie, quasiment surpris d’être nous.

Les Souvenirs (2011)

Mon coeur était comme une chaîne de vélo qui a déraillé; j’en avais assez de tourner dans le vide; je voulais que mon coeur batte enfin utilement.

Les Souvenirs (2011)

Chaque personne importante d’une vie porte en elle l’écho de l’avenir.

Les Souvenirs (2011)

D’une certaine manière, attendre quelqu’un, c’est le faire exister avant son apparition.

Les Souvenirs (2011)

Veiller la nuit, c’est veiller l’amour des autres.

Les Souvenirs (2011)

C’est l’inconvénient du rez-de-chaussée: on ne peut pas cacher son inactivité.

Les Souvenirs (2011)

C’est toujours étrange de se dire que l’on peut continuer à avancer, même amputés de nos amours.

Les Souvenirs (2011)

Passer sa vie ensemble, c’est aussi mourir ensemble.

Les Souvenirs (2011)

On pleure pour montrer aux autres qu’on pleure.

Les Souvenirs (2011)

On cherche toujours des raisons au manque d’amour qui nous ronge. Parfois, il n’y a simplement rien à dire.

Les Souvenirs (2011)

Que veulent les vieux? Ils s’isolent lentement, sur ce chemin qui conduit à la blancheur.

Les Souvenirs (2011)

Elle avait la beauté des femmes russes, avec ce regard à la densité d’un roman tragique de huit cents pages.

Les Souvenirs (2011)

Il était marié. Il nageait dans ce qu’il appelait la vie conjucalme.

La Délicatesse (2009)

Les bonnes idées viennent la nuit pendant que les mauvaises idées dorment.

Les Souvenirs (2011)

Le silence pansait l’évidence de leur amour.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

La vie est une machine à explorer notre insensibilité. On survit si bien aux morts. C’est toujours étrange de se dire que l’on peut continuer à avancer, même amputés de nos amours.

Les Souvenirs (2011)

Chaque jour près d’elle avait été la conquête immense mais sournoise d’un véritable empire du coeur.

La Délicatesse (2009)

Elle trahissait son trouble. Ce trouble qu’elle était incapable de définir. Le Larousse s’arrête là où commence le coeur.

La Délicatesse (2009)

Le sentiment amoureux est le plus culpabilisant. On peut penser alors que toutes les plaies de l’autre viennent de soi.

La Délicatesse (2009)

A cause de la moquette, on n’entendait pas le bruit de ses talons aiguilles. La moquette, c’est le meurtre de la sensualité. Mais qui avait bien pu inventer la moquette?

La Délicatesse (2009)

La douleur, c’est peut-être ça: une façon permanente d’être déraciné de l’immédiat.

La Délicatesse (2009)

Il est au creux de la vague, vague qui elle-même est au creux de l’océan, océan qui lui-même est au creux de l’Univers, il y a de quoi se sentir perdu.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Mon coeur était comme une chaîne de vélo qui a déraillé; j’en avais assez de tourner dans le vide; je voulais que mon coeur batte enfin utilement. J’attendais tout de la tendresse.

Les Souvenirs (2011)

Il y a un âge où les seules sorties qu’on accepte sont les enterrements.

Les Souvenirs (2011)

Le soulagement est la version douce de la lâcheté.

Les Souvenirs (2011)

Organiser un mariage, c’est comme former un gouvernement après une guerre. Et que fait-on des collabos?

La Délicatesse (2009)

Il y a dans le deuil une puissance contradictoire, une puissance absolue qui propulse tout autant vers la nécessité du changement que vers la tentation morbide à la fidélité au passé.

La Délicatesse (2009)

Personne n’entend ceux qui disent vouloir être seuls. La volonté de solitude, c’est forcément une pulsion morbide.

La Délicatesse (2009)

Rien n’était tragique. Il savait qu’il existait des navettes entre l’ïle de la souffrance, celle de l’oubli, et celle, plus lointaine encore, de l’espoir.

La Délicatesse (2009)

On a toujours cinq minutes de retard sur nos conversations amoureuses.

La Délicatesse (2009)

On peut finalement se demander si le hasard existe vraiment? Peut être que toutes les personnes que l’on croise marchent dans notre périmètre avec l’espoir incessant de nous rencontrer? En y repensant, c’est vrai qu’elles paraissent souvent essoufflées.

La Délicatesse (2009)

Il y a des gens formidables qu’on rencontre au mauvais moment. Et il y a des gens qui sont formidables parce qu’on les rencontre au bon moment.

La Délicatesse (2009)

L’éducation, dans la plupart des cas, c’est juste un entraînement quotidien pour nous pousser à ne pas ressembler à nos parents.

Nos Séparations (2008)

Le moderne est juste une approche différente du passé, juste une digestion ratée.

Entre les oreilles (2002)

L’été est toujours la promesse des oublis.

Les Coeurs autonomes (2006)

Dans la vraie vie, le temps de l’action est bouffi par les ratages, les longueurs, les impossibilités de trouver un taxi au moment où l’on voudrait foncer vers son destin.

La Tête de l'emploi (2014)

La vie de couple anesthésie nos capacités de séduction.

Je vais mieux (2013)

On peut aimer vivre des histoires bancales, simplement pour être consolé de la solitude.

Je vais mieux (2013)

Se maintenir dans le bonheur est épuisant, alors qu’il n’y finalement aucun effort à fournir dans la chute. Mais ça ne pouvait pas durer, je devais affronter ma vie.

La Tête de l'emploi (2014)

L’amour, un hors-piste du naturel.

Les Coeurs autonomes (2006)

Il y a des gens qui pourraient parler des heures pour ne rien dire, ce sont ceux qui dissertent sur la météo, et qui seraient capables de faire une thèse sur un nuage, tout ça pour ne pas avoir à rentrer chez eux.

Les Souvenirs (2011)

Personne ne connaît jamais le chemin qu’il doit emprunter pour aller où il veut.

Les Souvenirs (2011)

Son passé continuait ainsi par le jeu. J’aime tellement cette capacité des enfants à se protéger du malheur par le fantasme. Après, on ne sait plus très bien comment se protéger, on prend l’eau de toutes parts.

Les Souvenirs (2011)

Il était Armstrong sur la Lune. Ce baiser était un si grand pas pour son humanité.

La Délicatesse (2009)

Le vrai bonheur est celui que les autres ne voient pas, et donc n’envient pas.

Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais (2002)

Après leur dernier échange, il était parti lentement. Sans faire de bruit. Aussi discret qu’un point-virgule dans un roman de huit cents pages.

La Délicatesse (2009)

Il y a parfois des phrases qu’on adore, qu’on trouve sublimes alors que celui qui les a prononcées ne s’est rendu compte de rien.

La Délicatesse (2009)

Les enfants recherchent en permanence la part manquante de l’affection, c’est ainsi.

Je vais mieux (2013)

On peut aimer un endroit tout entier grâce à un seul détail.

Je vais mieux (2013)

Peut-être que la caractéristique majeure du bonheur est d’accélérer le temps ?

Les Souvenirs (2011)

La vie pouvait avancer, la vie pouvait saccager, mais ici rien ne bougeait : la sphère de l’immuable.

La Délicatesse (2009)

Nous avions la même façon de conserver les mots en nous. Une espèce de constipation orale héréditaire.

Je vais mieux (2013)

J’avais oublié son anniversaire. Autant le dire tout de suite : dans la république du couple, cela mérite la peine capitale. Sans procès.

La Tête de l'emploi (2014)

L’attirance physique ne s’encombre pas de la morale. C’est comme ça.

La Tête de l'emploi (2014)

On pouvait admettre que le coeur, quand il vivait, quand il se manifestait, écrasait de son hégémonie sensible toutes les péripéties du reste du corps.

Je vais mieux (2013)

Je ne disais rien non plus de mon bonheur. Enfin, c’est sûrement un mot excessif. Je ne devrais pas dire bonheur, mais il manque un terme qui évoque le simple fait d’être bien. On pourrait dire bienheur.

La Tête de l'emploi (2014)

Mon passé m’attendait, et c’était le plus angoissant des avenirs.

Nos Séparations (2008)

Bien sûr que j’y avais cru. Ne devait-on pas croire nos amis ? C’était peut- être même la seule croyance valable. Alors, non, je ne m’étais pas posé de question.

Nos Séparations (2008)

Je courais après quelque chose qui n’existe pas ; on ne peut jamais combler les carences affectives de l’origine.

Je vais mieux (2013)

Ses paroles avaient été propulsées par cette énergie un peu pathétique, mais si touchante, du désespoir.

La Délicatesse (2009)

Je suis à toi, je fais tout ce que tu veux, je suis ton corps qui te reçoit et je suis ta bouche qui te boit.

Les Souvenirs (2011)

Ton corps produit le plus intense des sons, celui du silence.

En cas de bonheur (2005)

J’étais heureux, et j’oubliais que le bonheur est toujours au rivage de la douleur.

Lennon (2010)

Le temps n’abime pas nos premiers enthousiasmes, même s’ils prennent la poussière dans notre mémoire.

Je vais mieux (2013)

Faire croire qu’on est heureux est quasiment plus difficile que de l’être réellement.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Dans le mensonge et dans la vérité, les femmes sont fascinantes.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

On ne change pas comme ça d’environnement. Ils allaient être comme deux bouchers à un congrès de végétariens.

La Délicatesse (2009)

C’est d’ailleurs sûrement ça la définition de l’amitié : être ami avec quelqu’un, c’est ne pas coucher avec sa femme.

Je vais mieux (2013)

Le quotidien est une redoutable machine à ne plus observer l’autre.

Je vais mieux (2013)

Certains sentiments sont des souterrains, et on ne peut rien prononcer dans cette pénombre de coeur. L’absence de quelque chose, ça ne veut pas dire que ça n’existe pas.

La Tête de l'emploi (2014)

La mythologie du premier amour, du bien-être ravageur a pour condition d’anéantir toutes les répliques possibles.

En cas de bonheur (2005)

On ne devrait jamais faire l’économie d’une douleur potentielle.

La Délicatesse (2009)

Sur ce petit bout d’amour qui restait, il voulait vivre son futur comme un naufragé sur une île déserte.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Il faut avoir peur de perdre les choses pour les aimer passionnément.

Je vais mieux (2013)

Le bonheur nous rend tolérants ou plutôt insensibles aux intolérances des autres.

En cas de bonheur (2005)

Les premières fois sont la suprématie des souvenirs.

Les Souvenirs (2011)

Je devais vivre mon bonheur avec un compte à rebours du malheur dans le coeur.

Nos Séparations (2008)

Elle dit : J’ai besoin de réfléchir. Et tout le monde sait à quel point ce besoin de réflexion est mauvais signe. Quand une femme dit vouloir réfléchir, c’est tout réfléchi.

La Tête de l'emploi (2014)

Le silence d’une femme est sa plus grande preuve d’amour.

Les Souvenirs (2011)

Les morts sont des condamnés à perpétuité certes, mais on les imagine mal tentés de s’évader.

La Délicatesse (2009)

La recherche d’un sujet de conversation me semble être un bon sujet de conversation.

La Délicatesse (2009)

Les femmes ne tournent jamais la tête sans une idée derrière.

En cas de bonheur (2005)

On passe notre temps à aimer des souvenirs qui, eux, nous oublient. Chaque grain de nostalgie est un rétrécissement du chemin nous menant à la mort.

En cas de bonheur (2005)

Pour définir l’ampleur d’un ragot, il suffit de calculer la recette des machines à café.

La Délicatesse (2009)

Cela rejoint la définition de Kandinsky. Créer une oeuvre, c’est créer un monde.

Charlotte (2014)

Elle n’en fait qu’à sa tête, c’est-à-dire qu’à son coeur.

Charlotte (2014)

Puisses-tu ne jamais oublier que je crois en toi.

Charlotte (2014)

Une révélation est la compréhension de ce que l’on sait déjà. C’est le chemin qu’emprunte chaque artiste. Ce tunnel imprécis d’heures ou d’années. Qui mène au moment où l’on peut enfin dire : c’est maintenant.

Charlotte (2014)

Vie ? ou Théâtre ? est une conversation entre les sensations. La peinture, les mots et la musique aussi. Une union des arts nécessaire à la cicatrisation d’une vie abîmée. C’est le choix qui s’impose pour la recomposition du passé.

Charlotte (2014)

Elle pense qu’il va dire : je t’aime. Mais non. Il murmure une phrase importante. Une phrase à laquelle elle pensera sans cesse. Qui sera l’essence de son obsession. Puisses-tu ne jamais oublier que je crois en toi.

Charlotte (2014)

Le bonheur devient une île dans le passé, inaccessible.

Charlotte (2014)

Il voulait être près des siens. Illusoire rempart à la fragilité des autres.

Charlotte (2014)

Est-ce ainsi qu’on devient artiste ? En s’accoutumant à la folie des autres ?

Charlotte (2014)

Il faut être optimiste, se dire que la haine est périssable.

Charlotte (2014)

La mort à trois âges différents. La jeune fille, la mère de famille, la grand-mère. Aucun âge ne vaut donc d’être vécu.

Charlotte (2014)

Il faut être optimiste, se dire que la haine est périssable. Les pessimistes ont fini à Hollywood, et les optimistes à Auschwitz.

Charlotte (2014)

Albert se positionne au milieu de la lignée d’hommes dignes. Oui, ils sont dignes. On sent la volonté de ne pas offrir en plus du reste de sa douleur. C’est la seule chose que l’on peut conserver. Quand on n’a plus rien. L’envie de se tenir droit.

Charlotte (2014)

La délation n’est pas périssable.

Charlotte (2014)

On peut tout quitter sauf ses obsessions.

Charlotte (2014)

Il a des théories sur le rangement des livres. Notamment celle du bon voisinage. Le livre que l’on cherche n’est pas forcément celui que l’on doit lire. Il faut regarder celui d’à côté.

Charlotte (2014)

On cherche souvent de jolies raisons aux étrangetés des autres.

Charlotte (2014)

Il existe un point précis dans la trajectoire d’un artiste. Le moment où sa propre voix commence à se faire entendre. La densité se propage en elle, comme du sang dans de l’eau.

Charlotte (2014)

Ca me fascine, les gens qui peuvent dormir assis. Ca me semble aussi incongru que de marcher allongé.

Je vais mieux (2013)

Il n’est pas rare que les grands amours d’une vie naissent du cadavre d’un premier amour.

Les Coeurs autonomes (2006)

Je n’ai jamais rencontré quiconque qui soit capable de parler de ses parents de manière posée, honnête et juste.

La Tête de l'emploi (2014)

En amitié, comme ailleurs, on peut rarement dire la vérité.

Je vais mieux (2013)

On confère toujours d’étranges qualités aux silencieux, aux discrets. On peut même les juger insaisissables.

La Tête de l'emploi (2014)

Il est toujours un peu risqué d’appeler sa fille Marilyn ou Lolita. C’est le genre de prénom qui ne laisse pas vraiment le choix ; on doit avoir la sensualité dans les veines.

La Tête de l'emploi (2014)

Choisir un prénom est si difficile. Il ne s’agit pas non plus de mettre le paquet dans le sens inverse. Je suis toujours stupéfait qu’on appelle un enfant Ulysse ; imaginez si le pauvre se retrouve timoré à la vue de son ombre.

La Tête de l'emploi (2014)

Certains prénoms sont comme la bande-annonce du destin de ceux qui les portent. A la limite, Bernard pouvait être un film comique. En tout cas, avec un tel prénom, je n’allais pas révolutionner l’humanité.

La Tête de l'emploi (2014)

Les soirées peuvent être extraordinaires, les nuits inoubliables, et pourtant elles aboutissent toujours à des matins comme les autres.

La Délicatesse (2009)

Au cours d’une histoire sentimentale, l’alcool accompagne deux moments opposés : quand on découvre l’autre et qu’il faut se raconter, et quand on n’a rien plus rien à se dire.

La Délicatesse (2009)

On ne sait jamais que manger ; faire un choix, c’est anéantir tous les autres. La carte du restaurant est la métaphore absolue de toutes nos frustrations.

Je vais mieux (2013)

Rencontrer quelqu’un, c’est se raconter.

Je vais mieux (2013)

Rien ne vaut le silence comme argument.

Je vais mieux (2013)

Ils se regardaient en coin, et c’est toujours le meilleur angle pour la tendresse.

Je vais mieux (2013)

Je me demandais pourquoi la psychanalyse était fondée sur cette absence d’échanges de regard. Les yeux empêchent sûrement la confession ; c’est valable aussi pour les catholiques. On ne peut se laisser aller sous le regard de l’autre.

Je vais mieux (2013)

Personne n’entend ceux qui disent vouloir être seuls.

La Délicatesse (2009)

A quoi bon lutter pour paraître ? A quoi bon mettre toutes ses forces à se montrer sociale et agréable ?

La Délicatesse (2009)

En partant ce vendredi soir, il était bien content de pouvoir se réfugier dans le week-end. Il utiliserait le samedi et le dimanche comme deux grosses couvertures.

La Délicatesse (2009)

Au fond, je crois que le rôle du fonctionnaire en première ligne dans un commissariat est de dégoûter le plaignant. Il est comme un videur à l’entrée d’une boîte de nuit qui décide quelles plaintes il peut laisser passer.

Les Souvenirs (2011)

La vie des autres, c’est peut-être le meilleur refuge quand le nôtre nous désespère.

Je vais mieux (2013)

On devrait vivre sa vie à l’envers pour ne pas la rater.

Je vais mieux (2013)

Il voulait se mettre sur son 31. Ce nombre même était trop petit pour elle. Il aurait voulu se mettre au moins que son 47, ou sur son 112, ou alors son 387.

La Délicatesse (2009)

Il n’aurait pas voulu que l’ivresse saccage le plaisir de la voir apparaître. Elle avançait vers lui… elle était si belle… de cette beauté à mettre des points de suspension partout.

La Délicatesse (2009)

Comment vit-on en sachant que l’avenir est peau de chagrin ?

Les Souvenirs (2011)

S’aimer, s’aimer pour l’instant, rien ne compte que de s’aimer.

Les Coeurs autonomes (2006)

L’avenir de l’homme est de devenir une femme.

Lennon (2010)

C’est toujours ainsi : il suffit d’être confronté aux drames de la vie pour se sentir ridicule de s’être fait une montagne d’un rien. De notre rien.

Je vais mieux (2013)

Certains souvenirs ne sont pas soumis à la fatigue de la mémoire.

Je vais mieux (2013)

Certains moments ne peuvent avoir pour bande-son que le silence.

Je vais mieux (2013)

Je ne laissais rien derrière moi, j’avais marché sur ma vie avec des patins, sans laisser de traces.

Je vais mieux (2013)

On passe son temps à se mentir pour que ses désirs soient en conformité avec ses moyens. C’est le seul antidote à la frustration.

Je vais mieux (2013)

L’expression vie commune veut tout dire: on vit une seule vie pour deux. Alors forcément vient un moment où l’on se sent à l’étroit dans cette moitié de vie.

Je vais mieux (2013)

Deux personnes placées au même endroit verront deux choses diamétralement opposées. Il n’y a pas de vérité unique.

Les Coeurs autonomes (2006)

Pourquoi la bêtise est-elle plus mémorable que la beauté ?

Les Souvenirs (2011)

Il était dans un état second, et aurait pu créer un état troisième, tant il se sentait loin de son corps.

La Délicatesse (2009)

L’être humain est doté de cette capacité unique de hocher la tête et de donner l’illusion d’écouter pleinement ce qui se dit, tout en pensant à autre chose. C’est pourquoi il ne faut jamais espérer lire la vérité dans le regard de quiconque.

Le Mystère Henri Pick (2016)

Chacun peut adorer la lecture, à condition d’avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne pourra pas se défaire.

Le Mystère Henri Pick (2016)

C’est toute la beauté des larmes ; elles peuvent avoir deux significations opposées. On pleure de douleur, on pleure de bonheur. Peu de manifestations physiques ont cette identité à deux têtes, comme pour matérialiser la confusion.

Le Mystère Henri Pick (2016)

Il est difficile de dater le début du déclin d’un amour. C’est progressif, insidieux, l’aisance sournoise des agonies.

Le Mystère Henri Pick (2016)

On dit parfois qu’un coup de foudre est la reconnaissance d’un sentiment qui existe déjà en nous.

Le Mystère Henri Pick (2016)

En vieillissant, elle s’était rendu compte que plus personne ne la pensait capable d’avoir de l’humour. Forcément, les vieux doivent devenir sinistres, ne rien comprendre à rien, et être incapables du moindre trait d’esprit.

Le Mystère Henri Pick (2016)

On peut se raisonner, mais c’est toujours le corps qui décide du temps nécessaire à la cicatrisation affective.

Le Mystère Henri Pick (2016)

On cherche toujours des raisons à l’étroitesse affective de nos parents. On cherche toujours des raisons au manque d’amour qui nous ronge. Parfois, il n’y a simplement rien à dire.

Les Souvenirs (2011)

Bien sûr que j’y avais cru. Ne devait-on pas croire nos amis ? C’était peut-être même la seule croyance valable.

Nos Séparations (2008)

Madoff a écopé de 185 ans de prison. Je ne savais pas que cela était possible. Les Américains croient probablement en la réincarnation. Après sa mort, le bébé qui sera sa nouvelle incarnation naîtra directement en prison.

La Tête de l'emploi (2014)

La vie était couleur pastel, celle des bonbons de l’enfance.

Nos Séparations (2008)

Les choses qui nous apportent le plus sont celles que l’on emporte sans préméditation.

Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais (2002)

Le miracle des banquiers est de connaître notre vie par notre argent.

Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais (2002)

Ne pas croire en quelque chose, c’est retomber en enfance.

Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais (2002)

On mesure le bonheur d’un couple à leurs photos, et les photos se prennent pendant les vacances ; sans les photos de vacances, on ne pourrait jamais prouver qu’on a été heureux.

Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais (2002)

J’ai pensé que j’allais devenir un monstre de foire enfermé à jamais dans le costume Beatles. Qui sait ? C’est peut-être ce qui se passera. On se retrouvera là-bas, tous les quatre avec des cheveux blancs. Ou chauves. On sera quatre vieux dans le vent.

Lennon (2010)

Surtout elle n’arrivait pas à vivre l’instant présent. La douleur, c’est peut être ça : une façon permanente d’être déraciné de l’immédiat.

La Délicatesse (2009)

Il y a des gens formidables qu’on rencontre au mauvais moment de notre vie. Et il y a des gens formidables parce qu’on les rencontre au bon moment de notre vie.

En cas de bonheur (2005)

Elle était mon horloge cassée, l’infini à portée de mes lèvres.

Nos Séparations (2008)

Oui il était marié. Il nageait dans ce qu’il appelait la vie conjucalme.

La Délicatesse (2009)

Mais, comme souvent, il nous suffit d’espérer un tant soit peu quelque chose pour que la chose se révèle décevante.

En cas de bonheur (2005)

Dans son lit, il sut qu’il ne serait pas capable de s’endormir : comment aller vers le rêve quand on vient de le quitter ?

La Délicatesse (2009)

Il faudrait penser à tous les destins qui échouent sur les rivages de leur possibilité.

La Délicatesse (2009)

Tout le monde se permet de commenter ce qu’ils pensent de ce que je pense, tout le monde a son avis sur la façon dont je pisse, si bien que même maintenant, quand je vous parle, je ne pas sûr d’être moi.

Lennon (2010)

Mais qu’est-ce qu’ils allaient se dire alors ? On ne change pas comme ça d’environnement. Ils allaient être comme deux bouchers à un congrès de végétariens.

La Délicatesse (2009)

C’était à nouveau la valse des sourires. Etonnant comme parfois on prend des résolutions, on se dit que tout sera ainsi dorénavant, et il suffit d’un mouvement infime des lèvres pour casser l’assurance d’une certitude qui paraissait éternelle.

La Délicatesse (2009)

Comme faîtes-vous pour porter ces chaussures ? vos orteils sont comme dans un goulag. C’est une honte, vous êtes la Staline de vos pieds.

La Délicatesse (2009)

Je n’allais tout de même pas refaire ma vie avec une femme parce qu’elle était allée deux fois à Rome dans sa vie et que j’aimais les lasagnes.

La Tête de l'emploi (2014)

L’écart d’âge est la seule distance impossible à modifier entre deux personnes.

Je vais mieux (2013)

J’ai pensé que le bonheur se trouvait peu-être là, au tout début de l’éveil, quand on ouvre les yeux sur notre vie, quasiment surpris d’être nous.

Les Souvenirs (2011)

Je ne comprendrai jamais comment deux êtres humains dans un lit, avec des fleurs au-dessus de leurs têtes, peuvent susciter autant d’agressivité.

Lennon (2010)

Alice aurait pu se retrouver dans le roman d’un grand écrivain tchèque, mais elle a préféré être dans ma vie.

Nos Séparations (2008)

A vingt ans, elle envisageait l’avenir comme une promesse.

La Délicatesse (2009)

Je voulais être accepté quelque part, avoir des habitudes, vivre des dimanches insupportables peut-être mais des dimanches précis.

Nos Séparations (2008)

Il a alors laissé un blanc dans la conversation. Et je n’avais aucune idée de la manière de mettre un peu de couleur dans son blanc.

Les Souvenirs (2011)

Il repensait à l’Auguste de son enfance, et songea que chaque personne importante d’une vie porte en elle l’écho de l’avenir.

Les Souvenirs (2011)

Certaines personnes portent en elles, d’une manière inexorable, le compte à rebours du saccage intime.

Nos Séparations (2008)

Il y avait cet émerveillement réel entre eux. Quelque chose qui était le merveilleux des contes, des instants volés à la perfection. Des minutes que l’on grave dans sa mémoire au moment même où on les vit. Des secondes qui sont notre future nostalgie.

La Délicatesse (2009)

La directrice avait finalement opté pour l’agressivité. C’est toujours la défense des coupables.

Les Souvenirs (2011)

Pourquoi sommes-nous autant marqué par un détail, un geste, qui font de ces instants minimes le coeur d’une époque.

La Délicatesse (2009)

Il avait prononcé cette phrase en la regardant intensément. De ce type de regard trop appuyé qui gêne. Dans l’oeil, le temps s’éternise : une seconde, c’est un discours.

La Délicatesse (2009)

C’est très difficile de constater le manque de bonheur quand on n’est pas dans le malheur.

Je vais mieux (2013)

C’est toujours comme ça : ceux qui veulent se débarrasser de leurs enfants héritent de boulets, tandis que ceux qui veulent couver à loisir leur progéniture se retrouvent avec des précoces de l’autonomie.

Je vais mieux (2013)

J’aurais été capable de me mentir, car on se ment toujours quand on veut coûte que coûte l’amour d’un parent.

Lennon (2010)

Pourquoi sommes-nous autant marqués par un détail, un geste, qui font de ces instants minimes le coeur d’une époque ?

La Délicatesse (2009)

J’ai compris qu’on ne connaît jamais vraiment la vie d’un homme.

Les Souvenirs (2011)

Personne ne t’arrête jamais car tu as l’allure d’une femme poursuivie par le temps qui passe.

La Délicatesse (2009)

Il y a parfois bien plus d’émotion à retrouver un amour qu’à le découvrir simplement.

La Délicatesse (2009)

Parfois, il faudrait simplement réduire ce que nous vivons à un ou deux détails.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

On dit que l’on voit les plus beaux moments de sa vie défiler avant de mourir. Il paraît ainsi possible que l’on puisse voir les ravages et ratages du passé défiler au moment où le bonheur est là, devant nous, avec un sourire presque inquiétant.

La Délicatesse (2009)

De nos jours, pour vendre un produit, il faut en offrir deux. Nous étions passés d’une société de consommation à une société de double consommation.

Le Potentiel érotique de ma femme (2004)

Seules les bougies connaissent le secret des agonies.

Nos Séparations (2008)

Nous étions comme ces bougies qui ne finissent pas de se consumer, ces bougies qui donnent l’impression qu’elles ne pourraient jamais se consumer tant qu’une infime flamme survit dans la cire.

Nos Séparations (2008)

J’enviais parfois l’impudeur de ceux qui parlent d’eux pendant des heures, perfusés à l’égocentrisme douillet.

Je vais mieux (2013)

Nous sommes issus d’une science-fiction, celle de l’amour de nos parents, leur jeunesse et leur insouciance.

Je vais mieux (2013)