Acceuil / Citation

Citations de : Daniel Boulanger

Le bonheur a toujours une pointe de tristesse.

Je ne fais rien à moitié. – – Que faites-vous? – – Rien.

Il a changé trois fois de cimetière, – Il n’y a que les riches pour s’offrir ça.

Retouche à l'envie

La, tra la la, nous avons plus de morts que vous, na.

Retouche à la guerre

Penser à leurs hommes est la meilleure façon de se guérir des femmes.

La dame de coeur

… chacun de nous a une image, un nom qu’il emportera dans la tombe. Une seconde peau.

La dame de coeur

… la publicité est l’organisation du mensonge …

La dame de coeur

Il ne suffit pas de dire aux gens: bonne chance! Il faut la leur offrir.

La dame de coeur

La volonté, il faut que tu en aies pour en avoir! Ca ne s’invente pas. On ne peut pas faire semblant.

La dame de coeur

L’amour, mon cher ami, c’est avant tout une question de terrain. Ca pousse ou ça ne pousse pas. Il y a des fleurs très jolies même sur des caillasses et de l’herbe, bête et jaune, sur des sols admirables.

La dame de coeur

Elle ressemblait à sa mère et au-delà à sa grand-mère dont le portrait jetait sur la chambre un regard d’empoisonneuse saisie par la religion.

Table d'hôte (1982)

J’ai tenté de faire mon portrait, étant le seul qui veuille poser aussi longtemps pour moi, mais je n’arrêtais pas de bouger.

Les Portes (1992)

Je soufflai doucement sur la toile d’araignée qui coupait un angle du carreau et je pensai qu’il serait drôle d’aller réveiller la jeune femme en lui soufflant dessus, doucement.

Connaissez-vous Maronne?

La délation est le premier devoir d’un républicain. Les bons auteurs vous le diront. C’est aussi le premier article de la tyrannie.

Mes Coquins (1990)

Si j’écrivais un roman policier, moi, on n’arrêterait pas le coupable, car dans la vie on n’arrête jamais le vrai coupable, il faudrait nous arrêter tous!

Mes Coquins (1990)

Mais, bonsoir de bonsoir, mon pauvre ami, le cadavre est dans ses draps! On a retrouvé Lucie Vérane dans son lit!

Connaissez-vous Maronne?

Les plus beaux voyages se font par la fenêtre.

Le Roi de coeur (1966), le duc de Trèfle interprété par Jean-Claudee Brialy.

Sans mémoire, comment pouvez-vous vivre? – Je me demande au contraire comment on peut vivre avec.

L'Enfant de bohème (1978)

Le désir est souvent un manque de mémoire.

Le Jardin d'Armide (1969)

L’amour imite, je peux même dire que l’amour ne fait que ça: imiter.

L'Enfant de bohème (1978)

C’est merveilleux un mur. Quand on le regarde bien, on finit par l’aimer. Il se laisse traverser.

La dame de coeur

– Vous vivez dans la pénombre? – – On ne voit les étoiles que la nuit …

La dame de coeur