Acceuil / Citation

Citations de : Claude-Marie-Louis-Emmanuel Carbon de Flins Des Oliviers

L’innocente amitié ne coûte pas de larmes; Un nuage jaloux n’obscurcit point ses charmes.

La Jeune hôtesse (1791)

Je me livre au travail jusqu’alors inconnu; J’oubliai tout le reste, et je n’ai retenu Qu’une seule maxime en tout temps nécessaire: Il faut à son état plier son caractère.

La Jeune hôtesse (1791), I, 10

C’est charmant: le bonheur est dans la liberté; Heureux le coeur sensible en sa simplicité!

La Jeune hôtesse (1791)

Il faut des successeurs; et quel plaisir extrême De s’entourer d’enfants qui nous doivent le jour!

La Jeune hôtesse (1791)

Vous n’êtes jamais seul avec une compagne; tantôt on vient pour elle, et c’est tantôt pour vous.

La Jeune hôtesse (1791)

Mes maux sont plus aigus, puisqu’ils partent du coeur: Je souffre des erreurs des personnes que j’aime.

La Jeune hôtesse (1791)