Acceuil / Citation

Citations de : Claude Frisoni

Qui n’aime pas Chatila!

Aphorismes de Friso

Ne pas faire la guerre ne suffit pas, encore faut-il foutre la paix!

Aphorismes de Friso

Le drapeau est une sorte de drap pour lequel on se fait trouer la peau.

Aphorismes de Friso

Quand on s’attend au pire, on est rarement déçu.

Aphorismes de Friso

Il faut peu de mérite pour gagner de l’argent par chance, mais beaucoup de chance pour gagner de l’argent par mérite.

Aphorismes de Friso

Quand on commande une pizza quatre saisons, on pense à Vivaldi, alors que mozzarella.

Aphorismes de Friso

C’est le temps passé dans les salles d’attente, qui fait des malades des patients.

Aphorismes de Friso

Il faut deux livres pour faire un kilo, mais beaucoup plus pour faire un qui lit.

Aphorismes de Friso

On plaint toujours les pauvres qui connaissent la faim, mais jamais les riches qui ont manqué le début.

Aphorismes de Friso

Répartir, c’est nourrir un peu.

Aphorismes de Friso

Accomplir une révolution, c’est faire un tour complet sur soi-même, autant dire revenir au point de départ.

Aphorismes de Friso

Mariage plus vieux, mariage plus court.

Aphorismes de Friso

Il faut battre le frère quand il est faux.

Aphorismes de Friso

Plus le monde se mondialise, plus la terre se terrorise.

Aphorismes de Friso

Mieux vaut avoir un compte en Suisse, plutôt qu’un contentieux.

Aphorismes de Friso

Entre une grâce et une garce, il n’y a qu’une lettre de déplacée. Le plus souvent, une lettre de rupture.

Aphorismes de Friso

L’époux légitime de la Mère Patrie, c’est toujours le Père Lachaise.

Aphorismes de Friso

Qu’il s’agisse de la terre ou du coeur, c’est quand on s’aime qu’on récolte.

Aphorismes de Friso

Les hommes politiques feraient bien d’écouter nos voix avant de les compter.

Aphorismes de Friso

Il faut que la presse paraisse, surtout pas qu’elle paresse!

Aphorismes de Friso

C’est leur ego qui empêche les hommes d’être égaux.

Bière qui mousse amasse la foule.

Les hommes publics sont comme les filles publiques, incapables de prendre leur retraite à temps.

Frisoni soit qui mal y pense

Entre une grâce et une garce, il n’y a qu’une lettre de déplacée. Le plus souvent une lettre de rupture.

Frisoni soit qui mal y pense

Les hommes public sont comme les filles publiques, incapables de prendre leur retraite à temps.

Soit qui mal y pense

C’est le temps passé dans les salles d’attente qui fait des malades des patients.

Pour survivre, les sociétés ont plus besoin de futures mamans que d’experts.

Même dans l’alphabet, aime a toujours été voisin de haine.

Les hommes politiques feraient bien d’écouter nos voix, avant de les compter.

Pièces montées

Les grands hommes sont soucieux d’éthique, les petits d’étiquette.

Entre le désir de bien faire et la peur de mal faire, il y a la même différence qu’entre la bonne volonté et la mauvaise conscience.

Dieu est un étrange berger, qui attend de ses agneaux qu’ils soient dévots.