Acceuil / Citation

Citations de : Chilon de Sparte

Tu gémis de tes malheurs! si tu considérais tout ce que souffrent les autres, lu te plaindrais plus doucement de tes maux.

Taire ce qu’il ne faut pas dire et savoir supporter l’injustice, voilà des choses difficiles.

Que ta langue ne devance pas ta raison.

Les penseurs grecs avant Socrate

Si tu es robuste, tiens-toi tranquille; les autres te respecteront plus qu’ils ne te craindront.

Les penseurs grecs avant Socrate

Mieux vaut une perte qu’un gain honteux; dans le premier cas, tu n’auras à t’affliger qu’une fois, dans le second, toujours.

Les penseurs grecs avant Socrate

Connais-toi toi-même.

Les penseurs grecs avant Socrate (Maxime inscrite sur le temple d'Apollon Pythien à Delphes.)

La pierre de touche fait connaître la qualité de l’or; et l’or, le caractère des hommes.

Garder le secret, bien employer son loisir, supporter les injures, sont trois choses bien difficiles.

Ne permets pas à ta langue de courir au-devant de ta pensée.

Fais-toi pardonner ta puissance par ta douceur: mérite d’être aimé; redoute d’être craint.

Défie-toi de l’homme empressé qui cherche toujours à se mêler des affaires des autres.

Il vaut mieux perdre que de faire un gain honteux.

Tes amis t’invitent à un repas; arrive tard si tu veux. Ils t’appellent pour les consoler; hâte-toi.

Tu parles mal des autres: tu ne crains donc pas le mal qu’ils diront de toi?

Connais-toi toi-même. Rien de plus difficile: l’amour propre exagère toujours notre mérite à nos propres yeux.

Ce qu’un prince a de mieux à faire, c’est de ne croire aucun de ceux qui l’environnent.