Acceuil / Citation

Citations de : Charles, sieur de La Rivière Dufresny

Tel qui affecte d’être toujours sérieux, est plus comique qu’il ne pense.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Il est bien difficile de retrouver qui nous aime; il ne l’est pas tant de retrouver qui nous puissions aimer.

Amusements sérieux et comiques (1698)

La dissimulation farde les amitiés nouvelles et recrépit les vieilles haines.

Le Double Veuvage (1701)

En définissant l’homme, on l’appelle par excellence, et pour le distinguer des bêtes, un animal risible plutôt qu’un animal sérieux; cela prouve comiquement que le sérieux convient mieux à une bête que la plaisanterie.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Cette femme s’avance; que son air est modeste! Elle ne lève les yeux que pour voir si les autres femmes sont aussi modestes qu’elle.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Si l’on pouvait faire un livre qui ne laissât rien à souhaiter, j’en aimerais encore mieux un qui me fit souhaiter la suite. Pour plaire à l’homme, il faut contenter sa curiosité sans éteindre ses désirs.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Le jeu est une espèce de succession ouverte à tout le monde; j’y vis l’autre jour deux Gascons hériter d’un Parisien, qui ne se serait jamais avisé de les mettre sur son testament.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Selon l’ordre naturel, le père doit finir avant son fils. Si tous les enfants mouraient de douleur à la mort de leur père, le genre humain périrait bientôt. N’est-ce point pour prévenir ce malheur que la nature a pris soin d’endurcir le coeur des enfants?

Amusements sérieux et comiques (1698)

Je pardonne aux ouvrages sérieux qui me font rire; mais comment tirer parti de ces comiques qui vous attristent?

Amusements sérieux et comiques (1698)

On devrait punir plus rigoureusement la médisance que le larcin; elle fait plus de tort à la société civile: et il est plus difficile de se garder d’un médisant que d’un voleur.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Il faudrait vivre au moins un siècle pour connaître un peu le monde, et en revivre encore plusieurs pour savoir profiter de cette connaissance.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Nous sommes trop curieux de savoir ce que le monde fait, et pas assez d’apprendre ce qu’il devrait faire; c’est pour cela que l’on voit tant de gens qui savent comme on vit, et fort peu qui sachent vivre.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Ceux qui sont tombés du haut de la fortune regardent toujours l’élévation où ils ont été; mais ceux qui se sont élevés ne peuvent plus regarder en bas.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Une fille qui hait l’amour avant de le connaître est en danger de ne le pas haïr longtemps.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Le jeu est une espèce de succession ouverte à tout le monde.

Amusements sérieux et comiques (1698)

S’il était vrai que les femmes fussent plus faibles que nous, leurs chutes devraient être plus pardonnables.

Amusements sérieux et comiques (1698)

La moitié du monde prend plaisir à médire, et l’autre à croire les médisances.

Amusements sérieux et comiques (1698)

On ne peut parler des femmes avec une juste modération : on en dit toujours trop ou trop peu.

Amusements sérieux et comiques (1698)

La plupart des femmes sont des paons dans les promenades; quelques-unes sont des pies-grièches dans leur domestique et des colombes dans le tête-à-tête.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Malgré la différence des rangs, un honnête homme ressemble toujours à un honnête homme.

Amusements sérieux et comiques (1698)

L’ambitieux parle contre la paresse, le paresseux contre l’ambition.

Amusements sérieux et comiques (1698)

Les jeunes gens disent ce qu’ils font, les vieillards ce qu’ils ont fait, et les sots ce qu’ils ont envie de faire.

Amusements sérieux et comiques (1698)