Acceuil / Citation

Citations de : Charles-Félix-Hyacinthe Gouhier, comte de Charencey

L’intolérance qui prend sa source dans l’intérêt personnel est beaucoup plus âpre que celle qui découle de la conviction.

Pensées et maximes diverses (1888)

Nous entendons par-dessus tout garder nos défauts, et nous nous berçons de l’illusion de croire que nous le pourrons impunément.

Pensées et maximes diverses (1888)

En fait d’idées comme en fait d’argent, le plus sage est d’éviter les emprunts et de savoir vivre sur son propre fond.

Pensées et maximes diverses (1888)

Les défauts de notre bienfaiteur nous servent plus souvent de prétexte pour lui refuser notre reconnaissance que de motif pour repousser ses bienfaits.

Pensées et maximes diverses (1888)

La constance dans les affections annonce plutôt un caractère élevé qu’un coeur tendre.

Pensées et maximes diverses (1888)

L’envie est par excellence le vice des esprits étroits un homme tout à fait nul peut y échapper, jamais un homme médiocre.

Pensées et maximes diverses (1888)

L’amitié consiste à nous faire supporter les défauts de nos amis, et non pas à nous les faire ignorer.

Pensées et maximes diverses (1888), Annales de philosophie chrétienne

C’est une triste infirmité que d’avoir le goût des choses dont on ne possède ni l’intelligence ni la capacité.

Pensées et maximes diverses (1888), Annales de philosophie chrétienne

La haine est d’ordinaire plus clairvoyante que l’amitié; et l’envie, toujours plus constante que l’amour.

Pensées et maximes diverses (1888)