Acceuil / Citation

Citations de : Bible

L’amour est fort comme la mort.

L’abîme appelant l’abîme.

Proverbes, XLII, 8

Jusques à quand, paresseux, resteras-tu couché? – Quand te lèveras-tu de ton sommeil?

Proverbes, VI, 9

Je trouverai ma joie à leur faire du bien.

Jérémie, XXXII, 41

Je tiens mon âme en paix et en silence, comme un enfant contre sa mère.

Psaumes, CXXXI, 2

Je ne prends pas plaisir à la mort du méchant, mais au retour du méchant qui change de voie pour avoir la vie.

Ezéchiel, XXXIII, 11

Ils sèment le vent, ils récolteront la tempête.

Osée, VIII, 7

Il n’y a pas d’homme juste sur la terre qui fasse le bien sans jamais pécher.

Ecclésiaste, VII, 20

Il n’est rien que l’amour ne puisse affronter: il n’existe pas de limite à sa foi, à son espérance, à son endurance.

Il n’a point méprisé – ni dédaigné la pauvreté du pauvre, – ni caché de lui sa face.

Psaumes, XXII, 25

Honore ton père et ta mère, comme te l’a commandé Yahvé, ton Dieu, afin d’avoir longue vie et bonheur sur la terre que Yahvé ton Dieu te donne.

Deutéronome, V, 16

Gargouille qui ne cesse de couler, un jour de pluie, – et femme acariâtre sont pareilles!

Proverbes, XXVII, 15

Fortune hâtive va diminuant; – qui amasse peu à peu s’enrichit.

Proverbes, XIII, 11

Faites-vous des semailles de justice, moissonnez une récolte de bonté.

Osée, X, 12

En cas de chute l’un relève l’autre; mais tant pis pour l’isolé qui tombe, sans personne pour le relever!

Ecclésiaste, IV, 10

Elles ont une bouche et ne parlent pas, – elles ont des yeux et ne voient pas, – elles ont des oreilles et n’entendent pas.

Psaumes, CXV, 5-6

Dieu les bénit et leur dit: «Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la.»

Genèse, I, 28

Dieu dit: «Que la lumière soit!» Et la lumière fut.

Genèse, I, 3

Dieu dit: «Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie.»

Dieu dit alors à Moïse: «Je suis celui qui suis.» Et il ajouta: «Voici en quels termes tu t’adresseras aux enfants d’Israël: Je suis m’a envoyé vers vous.»

Exode, III, 14

Dieu créa l’homme à son image, – à l’image de Dieu il le créa, – homme et femme il les créa.

Genèse, I, 27

Des profondeurs je crie vers toi, Yahvé: Seigneur, écoute mon appel!

Psaumes, CXXX, 1

Corrige-nous, Yahvé, mais dans une juste mesure, – sans t’irriter, pour ne pas trop nous réduire.

Jérémie, X, 24

Comme tu as fait il te sera fait: tes actes te retomberont sur la tête.

Abdias, 15

Comme le chien revient à son vomissement, le sot retourne à sa folie.

Proverbes, XXVI, 11

Certes, les pauvres ne disparaîtront point de ce pays; aussi je te donne ce commandement: tu dois ouvrir ta main à ton frère, à celui qui est humilié et pauvre dans ton pays.

Deutéronome, XV, 11

Celui qui craint le Seigneur n’a peur de rien; il ne tremble pas, car Dieu est son espérance.

Ecclésiaste, XXXIV, 14

Celui qui acquiert une femme a le principe de la fortune, – une aide semblable à lui, une colonne d’appui. Faute de clôture le domaine est livré au pillage; sans une femme l’homme gémit et va à la dérive.

Ecclésiaste, XXXVI, 24-25

Celui qui a péché, c’est lui qui mourra. Un fils ne portera pas la faute de son père ni un père la faute de son fils: au juste sera imputée sa justice, et au méchant sa méchanceté.

Ezéchiel, XVIII, 20

Ce qui fut, cela sera; ce qui s’est fait se refera; et il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Ecclésiaste, I, 9

Ce qui est tordu ne peut être droit, ce qui manque ne peut se compter.

Ecclésiaste, I, 15

Car l’amour est fort comme la mort la jalousie inflexible comme le Shéol. Ses traits sont des traits de feu, une flamme de Yahvé.

Cantique des cantiques, VIII, 6

Car ils égarent mon peuple en disant: «Paix!» alors qu’il n’y a pas de paix.

Ezéchiel, XIII, 10

C’est pourquoi l’homme quitte son père et sa mère et s’attache à sa femme, et ils deviennent une seule chair.

Genèse, II, 24

C’est ouvrir une digue qu’entamer un procès; avant qu’il ne s’engage, désiste-toi.

Proverbes, XVII, 14

Bonne renommée vaut mieux que l’huile précieuse.

Au bord des fleuves de Babylone – nous étions assis et pleurions, – nous souvenant de Sion.

Psaumes, CXXXVII, 1

A la femme, il (Dieu) dit: – «Je multiplierai les peines de tes grossesses, dans la peine tu enfanteras des fils. – Ta convoitise te poussera vers ton mari et lui dominera sur toi.»

Genèse, III, 16

A l’infortune, le mépris! opinent les gens heureux; un coup de plus à qui chancelle!

Job, XII, 5

A l’homme, il (Dieu) dit: – «A la sueur de ton visage – Tu mangeras ton pain, – Jusqu’à ce que tu retournes au sol – Puisque tu en fus tiré. – Car tu es glaise – Et tu retourneras à la glaise.»

Genèse, III, 19

Rappelle-toi de quel coeur tu accueillis la parole; garde-la et repens-toi. Car si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur sans que tu saches à quelle heure je te surprendrai.

Apocalypse de Saint-Jean, III, 3

Je connais ta conduite: tu n’es ni froid ni chaud – que n’es-tu l’un ou l’autre? – Ainsi, puisque te voilà tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche.

Apocalypse de Saint-Jean, III, 15-16

Je suis l’Alpha et l’Oméga, le Premier et le Dernier, le Principe et la Fin.

Apocalypse de Saint-Jean, XXII, 13

Ne regarde pas le vin: comme il est vermeil! comme il scintille dans la coupe! comme il coule tout droit! Mais à la fin il mord comme un serpent et pique comme une vipère.

Au Dieu inconnu.

Actes des Apôtres, XVII, 23-24

Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère.

Deutéronome, XIV, 21

Tu n’auras pas dans ton sac poids et poids, l’un lourd et l’autre léger.

Deutéronome, XXV, 13

Tu l’as vu aussi au désert: Yahvé, ton Dieu, te soutenait comme un homme soutient son fils, tout au long de la route que vous avez suivie jusqu’ici.

Deutéronome, I, 31

Tu éloignes de moi amis et proches; – ma compagnie, c’est la ténèbre.

Psaumes, LXXXVIII, 19

Tu donneras vie pour vie, oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, meurtrissure pour meurtrissure, plaie pour plaie.

Exode, XXI, 23-25

Tu aimeras Yahvé, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton pouvoir.

Deutéronome, VI, 5

Si un homme blesse un compatriote, comme il a fait on lui fera: fracture pour fracture, oeil pour oeil, dent pour dent. Tel le dommage que l’on inflige à un homme, tel celui que l’on subit.

Lévitique, XXIV, 19-20

Si tu veux te faire un ami, commence par l’éprouver et ne te hâte pas de te confier à lui.

Ecclésiaste, VI, 7

Sans une femme l’homme gémit et va à la dérive.

Quiconque se bat pour gagner un prix est un modéré dans tout ce qu’il fait.

Qui verse le sang de l’homme, – par l’homme aura son sang versé.

Genèse, IX, 6

Qui observe le vent ne sème point, – qui regarde les nuages ne moissonne pas.

Ecclésiaste, XI, 4

Quelle est celle qui apparaît comme l’aurore, qui est belle comme la lune, resplendissante comme le soleil, mais redoutable comme des bataillons?

Quand un humain expire, où donc est-il?

Job, XIV, 10

Quand tu … donnes, tu dois … donner de bon coeur.

Deutéronome, XV, 10

Qu’ils sont beaux sur les montagnes, – les pieds du porteur de bonnes nouvelles – qui annonce la paix.

Isaïe, LII, 7

Pour voir le futur, il faut regarder derrière soi.

Isaïe

Pour tous ceux qui vivent il y a de l’espérance; et même un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort.

Pour leur apprendre qu’on est puni par où l’on pèche.

Livre de la Sagesse, XI, 16

Oui, Dieu a créé l’homme incorruptible, il en a fait une image de sa propre nature.

Livre de la Sagesse, II, 23

On s’en va, on s’en va en pleurant – On porte la semence; – On s’en vient, on s’en vient en chantant – On rapporte les gerbes.

Psaumes, CXXVI, 6

On me crie de Séïr: – «Veilleur, où en est la nuit?» – Le veilleur répond: – «Vient le matin, et puis la nuit.»

Isaïe, XXI, 11-12

Nous, né d’hier, nous ne savons rien, notre vie sur terre passe comme une ombre.

Job, VIII, 9

Ne sois pas sage à tes propres yeux.

Ne rends pas trop souvent visite à ton voisin, sinon il sera lassé de toi au point de te haïr.

Ne dispute pas avec un beau parleur, ne mets pas de bois sur le feu.

Ecclésiaste, VIII, 3

N’abandonne pas un vieil ami, – le nouveau venu ne le vaudra pas. – Vin nouveau, ami nouveau, – laisse-le vieillir, tu le boiras avec délices.

Ecclésiaste, IX, 10

Mon fils, si tu prétends servir le Seigneur, prépare-toi à l’épreuve.

Ecclésiaste, II, 1

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?

Psaumes, XXII, 2

Mieux vaut une portion de légumes avec l’affection qu’un boeuf gras avec la haine.

Proverbes, XV, 17

Mieux vaut écouter la semonce du sage qu’écouter le chant du fou.

Ecclésiaste, VII, 5

Maudit soit le jour où je suis né! – le jour où ma mère m’enfanta, qu’il ne soit pas béni!

Jérémie, XX, 14

Malheur à l’homme seul! Car, lorsqu’il sera tombé, il n’aura personne pour le relever.

Malheur à ceux qui se croient des sages et s’estiment très malins!

Isaïe, V, 21

Maintenant, ô rois, apprenez; instruisez-vous, juges de la terre.

Psaumes, II, 10

Les pères ont mangé des raisins verts, les dents des fils sont agacées.

Ezéchiel, XVIII, 2

Les eaux dérobées sont douces – et savoureux le pain du mystère.

Proverbes, IX, 17

Les cieux racontent la gloire de Dieu, – Et le firmament publie l’oeuvre de ses mains. – Le jour en fait au jour le récit, – Et la nuit le répète à la nuit.

Psaumes, XVIII, 2-3

Les chevaux galopent-ils sur les rochers, laboure-t-on la mer avec des boeufs, que vous changiez le droit en poison et le fruit de la justice en absinthe?

Amos, VI, 12

Le Seigneur connaît les pensées des sages et sait qu’elles sont vaines.

Psaumes, XCIII

Le riche commet une injustice, et il frémit d’indignation; le pauvre est maltraité, et il demande pardon.

Ecclésiaste, XIII, 3

Le châtiment des sots est la sottise.

La voie des humains n’est pas en leur pouvoir, et il n’est pas donné à l’homme qui marche de diriger ses pas!

Jérémie, X, 23

La mort a grimpé par nos fenêtres, – elle est entrée dans nos palais, – elle a fauché l’enfant dans la rue, – les jeunes gens sur les places.

Jérémie, IX, 20

La haine excite les querelles, l’amour couvre toutes les fautes.

La crainte de Yahvé, principe de savoir.

Proverbes, I, 7

La beauté d’une femme sotte est aussi ridicule qu’un anneau d’or au nez d’un cochon.

L’homme ne vit pas seulement de pain, mais l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de Yahvé.

Deutéronome, VIII, 3

L’homme n’est que mensonge.

Psaumes, CXVI, 11

L’habit d’un homme proclame ce qu’il fait, sa démarche révèle ce qu’il est.

Ecclésiaste, XIX, 30

Par-dessus tout, la charité, en laquelle se noue la perfection.

Epîtres de saint Paul, III, 14

Nous sommes pressés de toutes parts mais non pas écrasés; ne sachant qu’espérer, mais non désespérés.

Epîtres de saint Paul, IV, 8

Nous savons que nous sommes de Dieu – Et que le monde entier gît au pouvoir du Mauvais.

Epîtres de saint Jean, V, 19

Ne vous y trompez pas; on ne se moque pas de Dieu.

Epîtres de saint Paul, VI, 7

Ne vous mentez plus les uns aux autres. Vous vous êtes dépouillés du vieil homme avec ses agissements.

Epîtres de saint Paul, III, 9

C’est ainsi, je vous le dis, qu’il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes, qui n’ont pas besoin de repentir.

Luc, XV, 7

Beaucoup de premiers seront derniers, et de derniers seront premiers.

Matthieu, XIX, 30

Aucun prophète n’est bien reçu en sa patrie.

Luc, IV, 24

Au commencement le Verbe était – et le Verbe était avec Dieu – et le Verbe était Dieu.

Jean, I, 1

Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien! ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer.

Matthieu, XIX, 6

A qui on aura donné beaucoup il sera beaucoup demandé, et a qui on aura confié beaucoup on réclamera davantage.

Luc, XII, 48

Tout est pur pour ceux qui sont purs; et rien n’est pur pour ceux qui sont impurs.

Epîtres de saint Paul, à Tite, I, 15

Tous vous êtes des enfants de la lumière, des enfants du jour. Nous ne sommes pas de la nuit, des ténèbres.

Epîtres de saint Paul, V, 5

Soyez sobres, veillez. Votre partie adverse, le Diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer.

Epîtres de saint Pierre, V, 8

Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus.

Epîtres de saint Paul, IIe, III, 10

Ne savez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu, et que l’esprit de Dieu habite en vous?

Epîtres de saint Paul, III, 16

N’éteignez pas l’Esprit.

Epîtres de saint Paul, aux Thessaloniciens, Ire, V, 19

Mais ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre les sages; ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre la force.

Epîtres de saint Paul, I, 27

La lettre tue, l’esprit vivifie.

Epîtres de saint Paul, III, 6

La langue est un membre minuscule et elle peut se glorifier de grandes choses! Voyez quel petit feu embrase une immense forêt: la langue aussi est un feu.

Epîtres de saint Jacques, III, 5

Il n’y a pas de crainte dans l’amour; – Au contraire, le parfait amour bannit la crainte, – Car la crainte suppose un châtiment, – Et celui qui craint – N’est pas consommé en amour.

Epîtres de saint Jean, Ire, IV, 18

Enfants, obéissez en tout à vos parents, c’est cela qui est beau dans le Seigneur. Parents n’exaspérez pas vos enfants de peur qu’ils ne se découragent.

Epîtres de saint Paul, aux Colossiens, III, 20-21

Dieu aime qui donne avec joie.

Epîtres de saint Paul, IIe, IX, 7

Conduisez-vous en enfants de lumière.

Epîtres de saint Paul, V, 8

Car les dons et l’appel de Dieu sont sans repentance.

Epîtres de saint Paul, XI, 29

Car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix.

Epîtres de saint Paul, XIV, 33

Car c’est une grâce que de supporter, par égard pour Dieu, des peines que l’on souffre injustement.

Epîtres de saint Pierre, II, 19

C’est pour que nous soyons vraiment libres que le Christ nous a libérés. Tenez donc ferme et ne vous laissez pas remettre sous le joug de l’esclavage.

Epîtres de saint Paul, aux Galates, V, 1

Bref, la foi, l’espérance et la charité demeurent toutes les trois, mais la plus grande d’entre elles, c’est la charité.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, XIII, 13

Aussi es-tu sans excuses, qui que tu sois, toi qui juges. Car, en jugeant autrui, tu juges contre toi-même, puisque tu agis de même, toi qui juges.

Epîtres de saint Paul, aux Romains, II, 1

Appliquez-vous à conserver l’unité de l’esprit par ce lien qu’est la paix.

Epîtres de saint Paul, aux Ephésiens, IV, 3

Ainsi en est-il de la foi: si elle n’a pas les oeuvres, elle est tout à fait morte.

Epître de saint Jacques, II, 17

Agissez en hommes libres, non pas en hommes qui font de la liberté un voile sur leur malice, mais en serviteurs de Dieu.

Epîtres de saint Pierre, Ire, II, 16

(Puisque) je ne fais pas le bien que je veux et commets le mal que je ne veux pas.

Epîtres de saint Paul, VII, 19

Que sert à l’homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme?

Yahvé dit à Caïn: «Où est ton frère Abel?» Il répondit: «Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère?»

Genèse, IV, 9

Yahvé Dieu dit: – «Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie.»

Genèse, II, 18

Yahvé avait donné, Yahvé a repris; – que le nom de Yahvé soit béni!

Job, I, 21

Vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal.

Genèse, III, 5

Vous les hommes, jusqu’à quand ces coeurs fermés, ce goût du rien, cette course au mensonge?

Psaumes, IV, 3

Vanité des vanités! dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités! Tout est vanité.

Ecclésiaste, I, 2

Une voix crie: «Préparez dans le désert – une route pour Yahvé. – Tracez droit dans la steppe – un chemin pour notre Dieu.»

Isaïe, XL, 3

Une montée sablonneuse sous les pas d’un vieillard: telle est une femme bavarde pour un homme tranquille.

Ecclésiaste, XXV, 20

Une femme parfaite, qui la trouvera? – Elle a bien plus de prix que les perles.

Proverbes, XXXI, 10

Un chien vivant vaux mieux qu’un lion mort.

Ecclésiaste, IX, 4

Un anneau d’or au groin d’un pourceau: une femme belle, mais dépourvue de tact.

Proverbes, XI, 22

Tu te lèveras devant une tête chenue, tu honoreras la personne du vieillard et tu craindras ton Dieu.

Lévitique, XIX, 32

Tu rechercheras Yahvé ton Dieu; et tu le trouveras si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme.

Deutéronome, IV, 29

Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune envers les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Lévitique, XIX, 18

Tu ne laboureras pas avec un boeuf et un âne ensemble.

Deutéronome, XXII, 10

Observez les lis des champs, comme ils poussent; ils ne peinent ni ne filent. Or, je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.

Matthieu, VI, 28-29

Nul ne peut servir deux maîtres. Ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent.

Matthieu, VI, 24

Ne vous inquiétez donc pas du lendemain: demain s’inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Matthieu, VI, 34

Ne jugez point, afin de n’être pas jugés, car on vous jugera comme vous avez jugé, et l’on ne servira pour vous de la mesure dont vous mesurez les autres.

Matthieu, VII, 2

Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré, ne jetez pas vos perles devant les porcs.

Matthieu, VII, 6

Mon père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux.

Matthieu, XXVI, 39

Malheur au monde à cause des scandales! Il est fatal, certes, qu’il arrive des scandales, mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive!

Matthieu, XVIII, 7

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, qui ressemblez à des sépulcres blanchis: au-dehors ils ont belle apparence, mais au-dedans ils sont pleins d’ossements de morts et de toute pourriture.

Matthieu, XXIII, 27

Malheur à vous qui riez maintenant, car vous connaîtrez le deuil et les larmes!

Luc, VI, 25

Malheur à vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim!

Luc, VI, 25

Malheur à vous quand tout le monde dira du bien de vous! C’est bien de cette manière que leurs pères traitaient les faux prophètes.

Luc, VI, 26

Mais si quelqu’un doit scandaliser l’un de ces petits qui croient en moi, il serait préférable pour lui de se voir suspendre autour du cou une de ces meules que tournent les ânes et d’être englouti en pleine mer!

Matthieu, XVIII, 6

Mais Jésus lui répliqua: «Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts.»

Matthieu, VIII, 22

Maintenant, ô Maître, tu peux, selon ta parole, – laisser ton serviteur s’en aller en paix; – car mes yeux ont vu ton salut – que tu as préparé à la face de tous les peuples.

Luc, II, 29-32

Le vent souffle où il veut; – Tu entends sa voix, – Mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. – Ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit.

Jean, III, 8

Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Matthieu, XXIV, 35

Laissez venir à moi les petits enfants; ne les empêchez pas, car c’est à leurs pareils qu’appartient le royaume de Dieu.

Marc, X, 14

L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Matthieu, IV, 3-4

Jésus lui dit: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit: voilà le plus grand et le premier commandement. Le second lui est semblable: tu aimeras ton prochain comme toi-même.»

Matthieu, XXII, 37-39

Je suis le bon pasteur. – Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. – … – Je connais mes brebis – et mes brebis me connaissent.

Jean, X, 11 et 14

Il y a beaucoup de demeures dans la maison du Père.

Jean, XIV, 2

Heureux les persécutés pour la justice, – car le Royaume des Cieux est à eux.

Matthieu, V, 10

Heureux les pauvres en esprit, – car le Royaume des Cieux est à eux.

Matthieu, V, 3

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Matthieu, V, 7

Heureux les coeurs purs, – car ils verront Dieu.

Matthieu, V, 8

Heureux les artisans de paix, – car ils seront appelés fils de Dieu.

Matthieu, V, 9

Heureux les affamés et assoiffés de justice, – car ils seront rassasiés.

Matthieu, V, 6

Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime!

Luc, II, 14

Et Pilate leur dit: «Voici l’homme.»

Jean, XIX, 5

Et la vérité vous fera libres.

Jean, VIII, 32

Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

Matthieu, V, 15

Et ce que je vous dis à vous, je le dis à tous: – «Veillez.»

Marc, XIII, 37

Et bien! moi, je vous dis de ne pas tenir tête au méchant: au contraire, quelqu’un te donne-t-il un soufflet sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.

Matthieu, V, 39

Et bien! moi, je te dis: «Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l’Hadès ne tiendront pas contre elle.»

Matthieu, XVI, 18

Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite.

Luc, XIII, 24

Demandez et l’on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l’on vous ouvrira.

Matthieu, VII, 7

Déjà même la cognée se trouve à la racine des arbres; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit va être coupé et jeté au feu.

Luc, III, 9

Connaissant leurs sentiments, il leur dit: – «Tout royaume divisé contre lui-même court à la ruine; et nulle ville, nulle maison divisée contre elle-même ne saurait se maintenir.»

Matthieu, XII, 25

Comme ils insistaient, il se redressa et leur dit: – «Que celui de vous qui est sans péché lui jette la première pierre!»

Jean, VIII, 7

Cherchez d’abord le Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.

Matthieu, VI, 33

Cessez de juger sur l’apparence. Jugez avec équité.

Jean, VII, 24

Celui qui n’est pas avec moi est contre moi.

Matthieu, XII, 30

Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

Luc, XIX, 10

Car je vous le dis en vérité, si vous avez de la foi gros comme un grain de sénevé, vous direz à cette montagne: «Déplace-toi d’ici à là», et elle se déplacera, et rien ne vous sera impossible.

Matthieu, XVII, 20

Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus.

Matthieu, XXII, 14

S’il faut se vanter, c’est de ma faiblesse que je me vanterai.

Epîtres de saint Paul, XI, 30

Restez toujours joyeux.

Epîtres de saint Paul, V, 16

Qui sème chichement moissonnera chichement; qui sème largement moissonnera largement.

Epîtres de saint Paul, IX, 6

Que le soleil ne se couche pas sur votre colère.

Epîtres de saint Paul, IV, 26

Que chacun se soumette aux autorités en charge. Car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et celles qui existent sont constituées par Dieu.

Epîtres de saint Paul, XIII, 1

Elle est tombée, elle est tombée, Babylone! – Toutes les idoles de ses dieux sont brisées sur le sol.

Isaïe, XXI, 9

Elle mit au monde son fils premier-né, l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux à l’hôtellerie.

Luyc, II, 7

Corrige ton fils, il te donnera du repos, – Et fera les délices de ta vie.

Proverbes, XXIX, 17

Verge et correction procurent la sagesse, – Un enfant livré à lui-même fait la honte de sa mère.

Proverbes, XXIX, 15

N’épargne pas la correction à l’enfant; – Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. – En le frappant de la verge, – Tu délivres son âme du séjour des morts.

Proverbes, XXIII, 13-14

Où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.

Luc, XII, 34, Oltramare

Si mon père vous a imposé un joug pesant, j’y ajouterai encore. S’il vous a chatié avec des fouets, je vous châtierai, moi, avec des scorpions.

Rois, XII, II

Pour moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime; aie donc du zèle et repens-toi.

Apocalypse, III, 19

J’ai orné mon lit de couvertures, – De tapis de fil d’Egypte; – J’ai parfumé ma couche – De myrrhe, d’aloès et de cinnamome. – Viens, enivrons-nous d’amour jusqu’au matin, – Livrons-nous à la volupté.

Proverbes, VIII, 17-18

Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croie en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Jean, III, 16

Mais ces trois choses demeurent, la foi, l’espérance et la charité; mais la plus grande d’entre elles, c’est la charité.

Corinthiens, XIII, 13

Tu viendras jusqu’ici, pas plus loin, – Ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots.

Job, XXXVIII

On fait des repas pour se divertir, le vin rend la vie joyeuse, et l’argent répond à tout.

Ecclésiaste, X, 19

… car l’amour de l’argent est la racine de tous les maux.

I-Timothée, VI, 10

Je met mon arc dans les nuées, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre.

Genèse, IX, 13

C’est un devoir pour nous, les forts, de porter les faiblesses de ceux qui n’ont pas cette force et de ne point rechercher ce qui nous plaît.

Epîtres de saint Paul, XV, 1

Un Ethiopien peut-il changer de peau? Une panthère de pelage?

Jérémie, XIII, 23

Ecoutez donc ceci, – peuple stupide et irréfléchi: – avec leurs yeux, ils ne voient rien, – avec leurs oreilles, ils n’entendent rien!

Jérémie, V, 21

Telle mère, telle fille.

Ezéchiel

Voyez les oiseaux du ciel: ils ne sèment, ni ne moissonnent, ni ne recueillent en des greniers, et votre Père céleste les nourrit! Ne valez-vous pas plus qu’eux?

Matthieu, VI, 26

Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi va-t-on le saler?

Matthieu, V, 13

Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai.

Matthieu, XI, 28

Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation; l’esprit est ardent, mais la chair est faible.

Matthieu, XXVI, 41

Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.

Matthieu, XXV, 13

Tout est possible à celui qui croit.

Marc, IX, 23

L’arc sera dans la nue; et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre.

Genèse, IX, 16

Satan se déguise bien en ange de lumière. Ce n’est donc pas merveille si ses ministres se déguisent en ministres de justice.

Corinthiens, XI, 14

L’esprit est prompt, mais la chair est faible.

Matthieu, XXVI, 41, Maredsous

La précipitation est l’oeuvre du diable. Dieu travaille lentement.

Faute de vision, le peuple vit sans frein.

Proverbes, XXIX, 18

Maître, qui a péché, cet homme, ou ses parents, pour qu’il soit ainsi né aveugle?

Jean, IX, 2

Laissez-les; ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Si un aveugle en conduit un autre, ils tomberont tous deux dans le fossé.

Matthieu, XV, 14

Qu’est-ce que votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît un moment, puis disparaît.

Jacques, IV, 14

Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?

Epîtres de saint Paul, VIII, 31

Où le péché abonde, la grâce surabonde.

Epîtres de saint Paul aux Romains, V, 20

Tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive.

Matthieu, XXVI, 52

Tenez vos reins ceints et vos lampes allumées.

Luc, XII, 35

Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou.

Matthieu, XV, 14

Si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, – il reste seul; – s’il meurt, – il porte beaucoup de fruit. – Qui aime sa vie la perd; – et qui hait sa vie en ce monde – la conservera en vie éternelle.

Jean, XII, 24-25

Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.

Matthieu, XXII, 21

Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.

Matthieu, XIII, 12

Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais celui qui perd sa vie à cause de moi la trouvera.

Matthieu, XVI, 25

Qui est fidèle pour très peu de chose est fidèle aussi pour beaucoup, et qui est malhonnête pour très peu est malhonnête aussi pour beaucoup.

Luc, XVI, 10

Que celui qui a des oreilles entende!

Matthieu, XIII, 9

Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’oeil de ton frère? Et la poutre qui est dans ton oeil à toi, tu ne la remarques pas?

Matthieu, VII, 3

Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage.

Matthieu, VI, 17

Pour toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite.

Matthieu, VI, 3

Pilate lui dit: «Qu’est-ce que la vérité?»

Jean, XVIII, 38

Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux.

Matthieu, XIX, 24

On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres.

Matthieu, IX, 17

Et l’Eternel dit: J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel car je me repens de les avoir faits.

Genèse, VI, 7

L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur.

Genèse, VI, 6

Demandez et vous recevrez… et votre joie sera parfaite.

Jean, XVI, 24

Celui qui s’appuie sur des mensonges se repaît de vents et il court après des oiseaux qui volent.

Proverbes

Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie.

Jean, V, 17

Qui de vous, à force de se faire du souci, peut prolongerla durée de sa vie d’une seule coudée?

Luc, XII, 25

L’Eternel Dieu dit: «Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui.»

Genèse, II, 18

J’ai scruté tout cela avec sagesse. Je me suis dit: «Je veux être sage.» Mais la sagesse est restée loin de moi.

Ecclésiaste, VII, 23

Malheureux, vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes!

Luc, VI, 25

L’insensé donne de la voix quand il rit; – C’est à peine tout bas que rit l’homme sage.

Ecclésiaste, XXI, 23

Il y aura plus de joie dans le ciel pour un pécheur pénitent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.

Luc, XV, 7

Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois.

Matthieu, XXVI, 75

Tout ce que vous demanderez dans la prière, croyez fermement que vous l’avez obtenu, et cela vous sera accordé.

Marc, XI, 24

Que celui qui est sans péché lui jette le premier la pierre.

Jean, VIII, 7

Tout ce qu’on ne fait pas par conviction est péché.

Romains, XIV, 3

As-tu vu un homme pressé de parler, – Il y a plus à espérer d’un sot que de lui.

Proverbes, XXIX, 20

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

Exode, XX, 12

De leurs épées ils forgeront des socs, – Et de leurs lances des serpes. – Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, – Et l’on ne s’entraînera plus à la guerre.

Isaïe, II, 4

L’homme et la femme étaient tous deux nus et ils n’en avaient pas honte.

Genèse, III, 25

Mon nom est Légion, car nous sommes plusieurs.

Marc, V, 9

La sagesse donne au sage plus de force que dix chefs de guerre réunis dans une ville.

Ecclésiaste, VII, 19

Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais triomphe du mal par le bien.

Romains, XII, 21

La lune brillait dans les ténèbres, mais les ténèbres ne l’ont point reçue.

Jean, I, 5

Je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur, mais je vois dans mes membres une autre loi qui lutte contre la loi de ma raison, et fait de moi le captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.

Rom, VII, 23

Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; cependant, je vous dis que Salomon même, dans toute sa magnificence, n’était point vêtu comme l’un d’eux.

Matthieu, VI, 28

Trois choses sont insatiables, – Quatre ne disent jamais: Assez! – Le séjour des morts, la femme stérile, – La terre qui n’est pas rassasiée d’eau, – Et le feu, qui ne dit jamais: Assez!

Proverbes, XXX, 15-16

Quiconque met la main à la charrue et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu.

Luc, IX, 62

Vous ressemblez à des sépulcres blanchis. Au-dehors, ils paraissent beaux; au-dedans, ils sont pleins d’ossements, de cadavres et de toute sorte de pourriture. Vous de même, vous paraissez justes; au-dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.

Matthieu, XXIII, 27-28

Hypocrite, ôte premièrement la poutre qui est dans ton oeil, et alors tu verras à ôter la paille de l’oeil de ton frère.

Matthieu, VII, 5

Mieux vaut acquérir la sagesse que les perles.

Isaïe, VL, 9

Ne réponds pas à l’insensé selon sa folie, – De peur que tu ne lui ressembles toi-même. – Réponds à l’insensé selon sa folie, – Afin qu’il ne ne se regarde pas comme sage.

Proverbes, XXVI, 4-5

J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi.

Timothée, IV, 7

Nous sommes des serviteurs inutiles; nous n’avons fait que ce que nous devions faire.

Luc, XVII, 10

Est-ce toi qui noues les liens des Pléiades, – Ou qui délies les chaînes d’Orion? – Est-ce toi qui fais sortir en son temps les constellations, – Et qui conduis la Grande Ourse avec ses petits?

Job, XXXVIII, 31-32

Rengaine ton épée: tous ceux qui useront de l’épée périront par l’épée.

Matthieu, XXVI, 52

Ne vous mettez pas en souci du lendemain, car le lendemain aura souci de lui-même: à chaque jour suffit sa peine.

Matthieu, VI, 34

Malheur à vous aussi, docteur de la Loi! car vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et vous-mêmes vous n’y touchez pas du bout du doigt.

Luc, XI, 46

Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.

Exode, XX, 3

Une femme vertueuse est la couronne de son mari, – Mais celle qui fait honte est comme la carie dans ses os.

Proverbes, XII, 4

Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton coeur à la joie pendant les jours de ta jeunesse, marche dans les voies de ton coeur et selon les regards de tes yeux.

Ecclésiaste, XII, 1

Il y a, sans doute, beaucoup de langues différentes dans le monde, mais aucune n’est sans signification; et si je ne connais pas le sens des mots, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle, à mon sens, sera un barbare.

Paul aux Corinthiens, XIV, 10-11

Et Israël sera un sujet de sarcasmes et de raillerie parmi tous les peuples.

Rois, IX, 7

Ne sois pas juste à l’excès, ni sage outre mesure. Pourquoi te rendrais-tu stupide?

Ecclésiaste, VII, 16

Ne vous mettez pas en souci du lendemain, car le lendemain aura souci de lui-même; à chaque jour suffit sa peine.

Matthieu, VI, 34

Lors donc que tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme font les hypocrites, dans les synagogues et dans les rues, pour être glorifié des hommes.

Matthieu, VI, 2

C’est cela la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne se trouve pas inscrit au livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

Apocalypse, XX, 14-15

Habitant comme Saint une haute demeure, – J’assiste cependant l’homme tourmenté et humilié, – Je viens ranimer les humbles, – Et remonter les courages abattus.

Isaïe, LVII, 15

Ton ordre fait-il partir les éclairs, – Et te disent-ils: «Nous voici»?

Job, XXXVIII, 35

Voici mon commandement: – aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Jean, XV, 12

Alors les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre sera consumée avec tous les ouvrages qu’elle contient.

Pierre, III, 10

Heureux ceux qui répandent la paix car Dieu les reconnaîtra pour ses fils.

Matthieu, V, 9

Celui qui méprise son prochain est dépourvu de sens,Mais l’homme qui a de l’intelligence se tait.

Livre des Proverbes, XI, 12

Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets,Mais celui qui a l’esprit fidèle les garde.

Livre des Proverbes, XI, 13

Tout homme prudent agit avec connaissance,Mais l’insensé fait étalage de folie.

Livre des Proverbes, XIII, 16

Mieux vaut peu, avec la justice,Que de grands revenus, avec l’injustice.

Livre des Proverbes, XVI, 8

Mieux vaut un morceau de pain sec, avec la paix,Qu’une maison pleine de viandes, avec des querelles.

Livre des Proverbes, XVII, 1

Goûte la vie avec la femme que tu aimes durant les jours de ta vaine existence.

Ecclésiaste

Seulement, vous ne mangerez pas la chair avec son âme, c’est-à-dire le sang.

Genèse, IX, 4

(Esaü) vendit son droit d’aînesse. Et ainsi ayant pris du pain et ce plat de lentilles, il mangea et but, et s’en alla, se mettant peu en peine de ce qu’il avait vendu son droit d’aînesse.

Genèse, XXV, 33-34

Alors je vis et j’entendis la voix d’un aigle qui voloit par le milieu du ciel, et qui disoit à haute voix: Malheur! Malheur! Malheur aux habitans de la terre, à cause du son des trompettes dont les rois autres Anges doivent sonner!

Apocalypse de Saint-Jean, VIII, 13

Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées.

Ezéchiel, XVIII, 2

Heureux ceux qui sont affligés, car ils seront consolés.

Matthieu, V, 4

Ne sème pas dans les sillons de l’injustice, de peur de la moissonner au septuple.

La porte étroite et le chemin étroit mènent à la vie et il y en a peu qui le trouvent.

Matthieu

Nul ne nous vit pour soi-même, et nul ne meurt pour soi-même.

Epîtres de saint Paul aux Romains

Malheur à vous, les riches, car vous tenez votre consolation.

Luc

Dieu habite dans un coeur brisé.

Isaïe, LVII, 15

Je suis sorti nu du sein de ma mère et j’y retournerai nu.

Job

Moi, ceux que j’aime, je les prouve coupables et je les forme.

Apocalypse de Saint-Jean

Le péché pénêtre entre la vente et l’achat.

Ecclésiaste

Vous serez livrés par vos parents, et ils vous mettront à mort.

Luc, XXI, 16

Toute femme qui se fera mâle entrera dans le Royaume des Cieux.

Thomas, XXIV, 18

Ceux qui élevaient les murs, ceux qui portaient les fardeaux, ceux qui puisaient l’eau n’avaient qu’une main à l’ouvrage et tenaient une arme de l’autre.

Livre de Néhémie, IV, 17

La sagesse du monde est folie devant Dieu.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, III, 19

Qui ne hait son père, sa mère, ses enfants et jusqu’à sa propre vie ne peut être mon disciple.

Luc

Ne déplace pas la borne antique.

Livre des Proverbes, XXIII, 10

Ouvre-moi, ma soeur, mon amie.

Cantique des cantiques, V, 2

Que sait-il, celui qui n’a pas été tenté?

Ecclésiaste

Car ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’esprit est esprit. Ne t’étonne pas de ce que je t’ai dit. Il faut que vous naissiez de nouveau.

Jean, III, 6 et 7

Je sais tes oeuvres: tu n’es ni froid ni bouillant. Que n’es-tu froid ou bouillant! – Mais parce que tu es tiède, et non froid ou bouillant, je vais te vomir de ma bouche.

Apocalypse, III, 15-16

Rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est secret qui ne sera connu.

Matthieu, X, 26

Tu ne boiras ni vin, ni boisson enivrante, toi et tes fils avec toi, lorsque vous entrerez dans la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez: ce sera une loi perpétuelle parmi vos descendants.

Lévitique, X, 9

On travaillera six jours; mais le septième jour sera pour vous une chose sainte; c’est le sabbat, le jour du repos, consacré à l’Eternel. Celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera puni de mort.

Exode, XXXV, 2

Tu ne laisseras point vivre la magicienne. – Quiconque couche avec une bête sera puni de mort. – Celui qui offre des sacrifices à d’autres dieux qu’à l’Eternel seul sera voué à l’extermination.

Exode, XXII, 18-20

Si un homme séduit une vierge qui n’est point fiancée, et qu’il couche avec elle, il paiera sa dot et la prendra pour femme. – Si le père refuse de la lui accorder, il paiera en argent la valeur de la dot des vierges.

Exode, XXII, 16-17

Noé fut le premier agriculteur; il planta une vigne et il en but le vin, s’enivra et se trouva nu à l’intérieur de sa tente.

Le froment fait croître les jeunes hommes et le vin doux les vierges.

Le vin réjouit le coeur des hommes… et n’attriste pas celui des femmes.

Avec le vin ne fais pas le brave, – Car le vin a perdu bien des gens. – Le vin, c’est la vie pour l’homme, – Quand on en boit modérément. – Gaieté du coeur et joie des hommes.

L’homme! ses jours sont comme l’herbe, – Il fleurit comme la fleur des champs. – Lorsqu’un vent passe sur elle, elle n’est plus, – Et le lieu qu’elle occupait ne la reconnaît plus.

Psaumes, CIII, 15-16

A moi la vengeance, dit le Seigneur. Si donc ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s’il a soif, donne-lui à boire. En agissant ainsi, tu amoncelleras des charbons ardents sur sa tête.

Romains, XII, 19-20

Que le sage ne se vante pas de sa sagesse, – Que le fort ne se vante pas de sa force, – Que le riche ne se vante pas de sa richesse!

Jérémie, IX, 22

Mon coeur trouvait sa joie dans mon travail; c’est le fruit que j’en ai retiré.

Ecclésiaste, II, 10

Alors l’un des douze, appelé Judas Iscariotte, alla trouver les princes des prêtres et leur dit: «Que voulez-vous me donner? et je vous le livrerai.» Ils lui comptèrent trente pièces d’argent.

Matthieu, XXVI, 14-15

Vous avez appris qu’il a été dit: Oeil pour oeil, dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui l’autre aussi.

Matthieu, V, 38-39

Mais s’il y a un accident, tu donneras vie pour vie, oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.

Exode, XXI, 23-25

Un mâle incirconcis, qui n’aura pas été circoncis dans sa chair, sera exterminé du milieu de son peuple: il aura violé mon alliance.

Genèse, XVII, 14

C’est ici mon alliance, que vous garderez entre moi et vous, et ta postérité après toi: tout mâle parmi vous sera circoncis.

Genèse, XVII, 10

Et vous, soyez féconds et multipliez, répandez-vous sur la terre et multipliez sur elle.

Genèse, IX, 1

Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre.

Genèse, VI, 13

Les blessures d’un ami prouvent sa fidélité, Mais les baisers d’un ennemi sont trompeurs.

Livre des Proverbes, XXVII, 6

Aux jours où l’on entendra le septième Ange, quand il sonnera de la trompette, alors sera consommé le mystère de Dieu.

Apocalypse, X, 6-7

Il lui dit encore: Je suis le Dieu tout-puissant; croissez et multipliez; vous serez le chef des nations et d’une multitude de peuples, et des rois sortiront de vous.

Genèse, XXXV, 11

Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l’a pas reconnu.

Jean, I, 10

Ils ont semé le vent et ils moissonneront des tempêtes.

Osée, VIII

Dieu appela la lumière «jour», et les ténèbres «nuit». Il y eut un soir et il y eut un matin: premier jour.

Genèse, I, 1

N’adorez point de dieu étranger. Le seigneur s’appelle le Dieu jaloux; Dieu veut être uniquement.

Exode, XXXIV, 14

Pilate leur dit: Qui voulez-vous qu’on vous remette des deux? Barabbas, dirent-ils. Pilate leur repartit: Que ferai-je donc de Jésus, qu’on appelle Christ? Tous lui répondirent: Qu’il soit crucifié… Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants.

Matthieu, XXVII, 21-25

O profondeur des trésors de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont impénétrables, et ses voies incompréhensibles!

Epîtres de saint Paul, aux Romains, XI, 33

Quiconque donc s’humiliera comme cet enfant, celui-là sera le plus grand dans le royaume des cieux.

Matthieu, XVIII, 4

Dieu a aboli la mémoire des superbes, et il a établi celle des humbles de coeur.

Ecclésiaste, X, 21

Il dit ensuite: Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance, et qu’il commande aux poissons de la mer, aux oiseaux du ciel, aux bêtes, à toute la terre et à tous les reptiles qui se remuent sous le ciel.

Genèse, I, 26

Je suis passé auprès du champ d’un paresseux et auprès de la vigne d’un homme privé de coeur. Et voici que les orties poussaient partout, les chardons en couvraient la surface et son mur de pierres était écroulé.

Proverbes, XXIV, 30-31

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, III, 16

Vous passerez aussitôt au fil de l’épée les habitants de cette ville, et vous la détruirez avec tout se qui s’y rencontrera, jusqu’aux animaux.

Deutéronome

Deux valent mieux qu’un: car ils retireront un bon profit de leur labeur.

Ecclésiaste

Malheur à l’homme seul!

Ecclésiaste, IV, 10

Il y a un temps pour tout.

Ecclésiaste

Rien de nouveau sous le soleil.

Ecclésiaste

Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n’est pas remplie.

Ecclésiaste

Vanité des vanités, tout est vanité.

Ecclésiaste

Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marche point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

Jean, VIII, 12

Ton épouse, une vigne fructueuse au coeur de ta maison Tes enfants comme des plants d’olivier alentour de ta table

Psaumes, CXXVIII

Mais les justes recevront la terre en héritage, et ils y demeureront durant tout le cours des siècles.

Psaumes, XXXVI, 31

Et maintenant, ô rois! comprenez; instruisez-vous, vous qui jugez la terre.

Psaumes, II, 10

Jean dit devant tout le monde: Pour moi, je vous baptise dans l’eau; mais il en vient un autre qui est plus puissant que moi, et à qui je ne suis pas digne de dénouer les cordons des souliers. C’est celui-là qui vous baptisera dans le Saint-Esprit …

Luc, III, 16

Et Jésus croissait en sagesse, en âge et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

Luc, II, 52

La crainte du Seigneur est le principe de la sagesse.

Proverbes de Salomon, I, 7

Et entrelaçant une couronne d’épines, ils la lui mirent sur la tête, avec un roseau en la main droite. Et fléchissant le genou devant lui, ils le railloient, disant: «Salut, roi des Juifs!»

Matthieu, XXVII, 29

Adam connut Eve sa femme, et elle conçut et enfanta Caïn.

Genèse, IV, 1

Je sais que le Messie doit venir (celui qu’on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses.

Jean, IV, 23

Il mit devant le jardin de délices des Chérubins, qui faisaient étinceler une épée de feu, pour garder le chemin qui conduisait à l’arbre de vie.

Genèse, III, 24

Et quiconque aura quitté pour moi sa maison, ou ses frères ou ses soeurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, en recevra le centuple, et il aura pour héritage la vie éternelle.

Matthieu, XIX, 29

Alors le Seigneur lui apparut dans une flamme de feu qui sortait du milieu d’un buisson; et il voyait brûler le buisson sans qu’il se consumât.

Exode, III, 2

Le boiteux bondira comme le cerf et la langue des muets sera déliée.

Isaïe, XXV, 6

Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’homme. Le champs, c’est le monde; le bon grain, ce sont les enfants du royaume, et l’ivraie, ce sont les enfants d’iniquité.

Matthieu, XIII, 37-38

Le Seigneur dit ensuite à Caïn: Où est votre frère Abel ? Il lui répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère ? Le Seigneur lui repartit: Qu’avez-vous fait ? la voix du sang de votre frère crie de la terre jusqu’à moi.

Genèse, IV, 9-10

Qui trouvera une femme forte ? elle est plus précieuse que ce qui s’apporte de l’extrémité du monde.

Proverbes, XXXI, 10

Tant que la terre durera, la semence et la moisson, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, la nuit et le jour, ne cesseront point de s’entresuivre.

Genèse, VIII, 22

Alors un de ceux qui étaient avec Jésus, portant la main à son épée, la tira, en frappa un des gens du grand prêtre, et lui coupa l’oreille. Mais Jésus lui dit: Remettez l’épée au fourreau, car tous ceux qui se serviront de l’épée périront par l’épée.

Matthieu, XXVI, 51-52

Or il est aisé de connaître les oeuvres de la chair qui sont la fornication, l’impureté, l’impudicité, la dissolution.

Epîtres de saint Paul, aux Galates

Il en vient un autre qui est plus puissant que moi, et à qui je ne suis pas digne de dénouer les cordons des souliers.

Luc, III, 16

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.

Genèse, I, 1

Ne pensez pas que je sois venu pour détruire la loi ou les prophètes, je ne suis pas venu les détruire, mais les accomplir.

Matthieu, V, 17

Corrigez votre enfant, et n’en désespérez pas; et ne prenez pas une résolution qui aille à sa mort.

Proverbes, XIX, 18

Quand vos péchés seraient comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige; et quand ils seraient rouges comme le vermillon, ils seront blancs comme la laine la plus blanche.

Isaïe, I, 18

Allez donc, et instruisez tous les peuples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Matthieu, XXVIII, 19

Moi je ne juge personne.

Apocalypse de Saint-Jean, VIII, 15

Je vous ai donné toute herbe, verbe qui se transformera en semence.

Genèse

Celui qui prend l’épée périra par l’épée.

Matthieu, XXVI, 51-52

La femme de Lot regarda en arrière et devint une statue de sel.

Genèse, XIX, 26

Caïn s’éloigna de devant Yahweh, et il habita au pays de Nod à l’Est d’Eden.

Genèse, IV, 16

L’Eternel dit à Caïn : «Où est ton frère Abel ?» Il répondit : «Je ne sais pas, suis-je le gardien de mon frère ?»

Genèse, IV, 9

Il chassa l’homme et il mit à l’Est du jardin d’Eden les chérubins et la lame de l’épée flamboyante pour garder le chemin de l’arbre de vie.

Genèse, III, 24

L’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair.

Genèse, II, 24

L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant.

Genèse, II, 7

Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu.

Marc, XII, 13-17 - Matthieu, XXII,21 - Luc, XX, 25

Puis l’Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’Orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé.

Genèse, II, 8

Je sais et je suis convaincu par Notre Seigneur Jésus qu’il n’y a rien de sale en soi, mais celui qui pense qu’une chose est sale, cette chose est sale à ses yeux.

Epîtres de saint Paul aux Romains

Quand tu donnes, tu dois donner de bon coeur.

Deutéronome

Là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.

Matthieu, VI, 21

Tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière.

Ecclésiaste

Vanité des vanités, tout est vanité. Tout est ennuyeux. Ce qui fut, cela sera; ce qui a été fait se refera. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Il ne reste pas de souvenir d’autrefois; pas plus qu’après, il n’y aura de mémoire pour l’avenir.

Ecclésiaste

L’amour est fort comme la mort, la passion est implacable comme l’abîme. Ses flammes sont des flammes brûlantes, c’est un feu divin!

Cantique des cantiques

J’en viens à me décourager pour toute la peine que j’ai prise sous le soleil.

Ecclésiaste

Heureux ceux qui croiront sans avoir vu.

Jean, XX, 29

Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers.

Luc, XIII, 30

Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le semblablement pour eux.

Luc, VI, 31

Maudit soit celui qui méconnaît le droit de l’étranger, de l’orphelin et de la veuve!

Deutéronome, XXVII, 19

Maudit soit celui qui déplace la borne de son prochain!

Deutéronome, XXVII, 17

Si un étranger réside avec vous dans votre pays, vous ne le molesterez pas. L’étranger qui réside avec vous sera pour vous comme un compatriote et tu l’aimeras comme toi-même.

Lévitique, XIX, 33

Tout ce qui est à moi est à toi, et tout ce qui est à toi est à moi.

Jean, XVII

Car si un arbre est coupé, il y a de l’espérance, il repoussera encore et il aura encore des rejetons. Bien que sa racine soit vieille dans la terre, et que son tronc soit comme mort dans la poussière.

Job, XIV, 7-8

Une femme ne portera pas un costume masculin, et un homme ne mettra pas un vêtement de femme: quiconque agit ainsi est en abomination à Yahvé ton Dieu.

Deutéronome, XXII, 5

J’ai tué un homme pour une blessure, un enfant pour une meurtrissure. C’est que Caïn est vengé sept fois, mais Lamek soixante-dix-sept fois.

Genèse, IV, 23-24

Mieux vaut vivre à deux que solitaire; il y a pour les deux un bon salaire dans leur travail.

Ecclésiaste

Et le sanctuaire de Dieu s’est ouvert dans le ciel, et on a vu l’arche de son alliance dans son sanctuaire, et ça été des éclairs, des voix, des tonnerres, une secousse et une grande grêle.

Apocalypse de Saint-Jean, XIX

Après les ténèbres, j’espère revoir la lumière.

Job, XVII

Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils connurent qu’ils étaient nus; ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes.

Genèse, III, 7

Vous assaisonnerez avec le sel tout ce que vous offrirez en sacrifice, et vous ne retrancherez point de votre sacrifice le sel de l’alliance que votre Dieu a faite avec vous. Vous offrirez le sel dans toutes vos oblations.

Lévitique, II, 13

Le sage a le coeur à sa droite, mais le fou a le coeur à sa gauche.

Ecclésiaste, 10, 2

Mais vous, vous êtes une race royale, une nation sainte, un peuple acquis, pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

Epîtres de saint Pierre, Première Epître, II, 9

Où donc est le droit de se glorifier? Il est exclu. Par quel genre de loi? Celle des oeuvres? Non, par une loi de foi. Car nous estimons que l’homme est justifié par la foi sans la pratique de la Loi.

Epîtres de saint Paul, aux Romains, III, 27-28

C’est pourquoi, l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair.

Genèse, II, 24

Ses jambes sont des colonnes d’albâtre, Posées sur des bases d’or pur.

Cantique des cantiques, V, 15

C’est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés lui sont pardonnés, parce qu’elle a beaucoup aimé; mais celui à qui l’on pardonne peu, aime peu.

Luc, VII, 47

Vous aimerez le Seigneur, votre Dieu de tout votre coeur, de toute votre âme, et de toutes vos forces.

Deutéronome, vi, 10

Je vous le dis, il est plus aisé pour un chameau d’entrer par le trou d’une aiguille, que pour un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.

Matthieu, XIX, 24

Pourquoi dites-vous ce proverbe dans le pays d’Israël: Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées?

Ezéchiel, XVIII, 2

Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras point d’adultère. Et moi, je vous dis: Quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle, dans son coeur.

Matthieu, V, 27-28

Tu ne te parjureras point, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de tes serments.

Matthieu, V, 33-34

Ils ont choppé sur la pierre d’achoppement ainsi qu’il est écrit: Voici que je place dans Sion une pierre d’achoppement et une roche qui fait trébucher. Et qui a foi en lui ne sera pas confondu.

Epîtres de saint Paul aux Romains, IX, 32-33

Les blessures que fait celui qui aime, valent mieux que les baisers trompeurs de celui qui hait.

Proverbes de Salomon, XXVII, 6

Epîtres de saint Paul aux Ro

ible|Epîtres de saint Paul aux Romains

Il faut que chacun abonde en son sens, qu’il agisse selon qu’il est pleinement persuadé, et qu’il laisse la même liberté aux a

ible|Il faut que chacun abonde en son sens, qu'il agisse selon qu'il est pleinement persuadé, et qu'il laisse la même liberté aux autre.

Celui qui absout le coupable et celui qui condamne le juste sont tous deux en abomination à Yaweh.

Proverbes, XVII, 15

Car les lèvres de l’étrangère distillent le miel, et son palais est plus doux que l’huile. Mais à la fin elle est amère comme l’absinthe, aiguë comme un glaive à deux tranchants.

Proverbes, V, 3-4

Pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

Luc, XXIII, 33-34

Le Seigneur Dieu prit donc l’homme et le mit dans le paradis de délices, afin qu’il le cultivât et le gardât.

Genèse, II, 15

Je vous ai dit ceci en paraboles. Le temps vient où je ne vous entretiendrai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement de mon Père.

Jean, XVI, 25

C’est un don du Seigneur qu’une femme silencieuse et sans prix est la femme bien élevée.

Ecclésiastique, XXVI, 14

Comme une montée sablonneuse pour les pieds d’un vieillard, ainsi est une femme bavarde pour un mari tranquille.

Ecclésiastique, XXV, 19

J’aime mieux habiter avec un lion et un dragon qu’habiter avec une femme mauvaise.

Ecclésiastique, XXV, 15

Pour un mort sept jours de deuil ; pour le sot et pour l’impie tout les jours de leur vie.

Ecclésiastique, XXII, 10

Pleure sur un mort car lui manque la lumière ; pleure sur un sot car lui manque le bon sens ; pleure doucement sur le mort car il a trouvé le repos ; mais la vie du sot est pire que la mort.

Ecclésiastique, XXII, 9

Tu es toute belle, mon amie, et il n’y a pas de tache en toi !

Cantique des cantiques, IV, 7

Tes deux seins sont comme deux faons, jumeaux d’une gazelle, qui paissent au milieu des lis.

Cantique des cantiques, IV, 5

Oui, tu est belle mon amie, oui, tu es belle ! Tes yeux sont des colombes derrière ton voile, Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, Qui ondule sur les pentes des monts de Galaad.

Cantique des cantiques, IV, 1

Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui.

Cantique des cantiques, II, 16

Que sa main gauche soit sous ma tête, Et que sa droite m’embrasse !

Cantique des cantiques, II, 6

Je suis un narcisse de Saron, un lys des vallées.

Cantique des cantiques, II, 1

Pour tous ceux qui vivent, il y a l’espérance et même un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort.

Ecclésiaste, IX, 4

Mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever.

Ecclésiaste, IV, 10

Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux.

Ecclésiaste, III, 1

Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Ecclésiaste, I, 9

Si tu veux acquérir un ami, acquiers-le dans l’épreuve, et ne te hâte pas de te confier à lui.

Ecclésiastique, VI, 7

Ne vanne pas à tout vent, et ne chemine pas dans tout sentier ; ainsi fait le pécheur à la langue double. Sois ferme dans ton sentiment, et n’aie qu’une parole.

Ecclésiastique, V, 9-10

La sagesse exalte ses enfants et soutient ceux qui la cherchent. Celui qui l’aime aime la vie, et ceux qui la cherchent dès l’aurore seront rassasiés de joie.

Ecclésiastique, IV, 11-12

L’espoir de l’impie est comme le duvet que le vent emporte, comme le givre léger que disperse l’ouragan, comme la fumée qu’un souffle dissipe, comme le souvenir de l’hôte d’un jour qui s’en va.

Livre de la Sagesse, V, 14

Aimez la justice, vous qui êtes les juges de la terre.

Livre de la Sagesse, I, 1

Les grandes eaux ne sauraient éteindre l’amour, les fleuves le submerger.

Cantique des cantiques, VIII, 7

Mets-moi comme un sceau sur ton coeur, comme un sceau sur ton bras ; car l’amour est fort comme la mort, la jalousie est inflexible comme le chéol, ses traits sont des traits de feu, une flamme de Yahweh.

Cantique des cantiques, VIII, 6

Que tu es belle, que tu est charmante, mon amour, au mileu des délices ! Ta taille ressemble au palmier et tes seins à ses grappes.

Cantique des cantiques, VII, 7-8

Quelle est celle qui brille comme l’aurore, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil, redoutable comme des bataillons ?

Cantique des cantiques, VI, 10

Je dors, mais mon coeur veille… J’entends mon bien-aimé qui frappe.

Cantique des cantiques, V, 2

Vanité des vanités ! disait l’Ecclésiaste, vanité des vanités ! Tout est vanité. Quel profit pour l’homme de toute la peine qu’il peine sous le soleil ?

Ecclésiaste, I, 2-3

Il y a trois choses qui me dépassent, et quatre que je ne puis connaître : la trace de l’aigle dans les cieux, la trace du serpent sur le rocher, la trace du navire au milieu de la mer, et la trace de l’homme chez la jeune fille.

Proverbes, XXX, 18-19

La porte tourne sur ses gonds, Et le paresseux sur son lit.

Proverbes XXVI, 14

Une dent cassée et un pied qui glisse, c’est la confiance qu’inspire un perfide au jour du malheur.

Proverbes XXV, 19

Comme des pommes d’or sur des ciselures d’argent, Ainsi est une parole dite à propos.

Proverbes XXV, 11

Le coeur du roi est un cours d’eau dans la main de Yahweh ; il l’incline partout où il veut.

Proverbes, XXI, 1

Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Eternel.

Proverbes, XIX, 17

Les querelles d’une femme sont une gouttière sans fin.

Proverbes, XIX, 13

Mieux vaut un plat de légumes avec de l’affection qu’un boeuf gras avec de la haine.

Proverbes, XV, 17

Une femme vertueuse est la couronne de son mari, mais la femme sans honneur est comme la carie dans ses os.

Proverbes, XII, 4

La sagesse a bâti sa maison, elle a taillé ses sept colonnes. Elle a immolé ses victimes, mêlé son vin, elle a aussi dressé sa table. Elle a envoyé ses servantes, elle appelle, au sommet des hauteurs de la ville : «Que celui qui est simple vienne par ici !»

Proverbes, IX, 1-5

Sur les bords des fleuves de Babylone, Nous étions assis et nous pleurions, En nous souvenant de Sion.

Psaumes, CXXXVII, 1

Du fond de l’abîme, je t’invoque, ô Eternel !

Psaumes, CXXX, 1

La pierre rejetée par ceux qui bâtissent est devenue la pierre angulaire. C’est Yahweh qui a fait cela, C’est chose merveilleuse à nos yeux.

Psaumes, CXVIII, 22-23

Dieu se lève, ses ennemis se dispersent, Et ses adversaires fuient devant sa force. Comme la fumée se dissipe, tu les dissipes ; Comme la cire se fond au feu, Les méchants disparraissent devant Dieu.

Psaumes, LXVIII, 2-3

Comme le cerf soupire après les eaux courantes, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu !

Psaumes, XLII, 2

Ne t’irrite pas contre les méchants. N’envie pas ceux qui font le mal, car ils sont fauchés aussi vite que l’herbe Et ils se flétrissent comme le gazon vert.

Psaumes, XXVII, 1-2

L’Eternel est mon berger : je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages. Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, il me conduit dans les sentiers de la justice à cause de son nom.

Psaumes, XXIII, 1-3

Ils ont percé mes mains et mes pieds, je puis compter tous mes os. Eux, ils m’observent et se réjouissent en me voyant ; ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique.

Psaumes, XXII, 17-19

Garde-moi comme la prunelle de l’oeil. Protège-moi à l’ombre de tes ailes, Contre les méchants qui me persécutent, contre mes ennemis acharnés qui m’enveloppent.

Psaumes, XVII, 8-9

Jusques à quand, Eternel ! m’oubliras-tu sans cesse ? Jusques à quand me cacheras-tu ta face ?

Psaumes, XIII, 2-3

Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse Juges de la terre, recevez instruction.

Psaumes, II, 10

Mais je sais que mon Rédempteur est vivant.

Job, XIX, 25

Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’Eternel a donné, et l’Eternel a ôté ; que le nom de l’Eternel soit béni.

Job, I, 21

Dieu dit à Moïse : «Je suis celui qui suis». Et il ajouta : «C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël. Celui qui s’appelle «Je suis» m’a envoyé vers vous.»

Exode, III, 14

Vous êtes le sel de la terre. Or si le sel vient à s’affadir, avec quoi le salera-t-on ? Il n’est plus bon qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les gens.

Matthieu, V, 13

Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu !

Matthieu, V, 8

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

Matthieu, V, 6

Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !

Matthieu, V, 5

Heureux les affligés, car il seront consolés !

Matthieu, V, 4

Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! car il est écrit, tu adoreras le Seigneur ton Dieu et tu le serviras lui seul.

Matthieu, IV, 10

L’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Matthieu, IV, 4

Malheur à celui qui bâtit une ville avec le sang, Qui fonde une ville avec l’iniquité.

Habakuk, II, 13

Malheur à celui qui amasse pour sa maison des gains iniques, Afin de placer son nid dans un lieu élevé, Pour se garantir de la main du malheur.

Habakuk, II, 9

Malheur à ceux qui désirent le jour de l’Eternel ! Quattendez-vous du jour de l’Eternel ? Il sera ténèbres et non lumière.

Amos, V, 18

Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, Et revenez à l’Eternel votre Dieu, Car il est compatissant et miséricordieux, Lent à la colère et riche en bonté Et il se repent des maux qu’il envoie.

Joël, II, 13

La vigne est confuse, Le figuier languissant, Le grenadier, le palmier, le pommier, Tous les arbres des champs sont flétris. La joie a cessé parmi les fils de l’homme !

Joël, I, 12

Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête.

Osée, VIII, 7

Le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple ; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là et lui-même subsistera éternellement.

Daniel, II, 44

Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, je prendrai les enfants d’Isarël du milieu des nations où ils sont allés, je les ramènerai dans leur pays.

Ezéchiel, XXXVII, 21

Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d’Isarël.

Ezéchiel, XXXVII, 12

Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts et qu’ils revivent !

Ezéchiel, XXXVII, 9

Ce que je désire ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive.

Ezéchiel, XXXIV, 11

Au-dehors l’épée, Au-dedans la peste et la famine ; Celui qui est aux champs mourra par l’épée, et celui qui est dans la ville, la famine et la peste le dévoreront.

Ezéchiel, VII, 15

Quitte, Jérusalem, ta robe de deuil et d’affliction Et revêts pour toujours les ornements de ta gloire venant de Dieu ; Enveloppe-toi du manteau de la justice venant de Dieu ; Mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Eternel.

Baruch, V, 1-2

Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons Donne-nous encore des jours comme ceux d’autrefois !

Lamentations, V, 21-22

Eh quoi ! l’or a perdu son éclat ! L’or pur est altéré ! Les pierres du sanctuaire sont dispersées Aux coins de toutes les rues !

Lamentations, IV, 1

J’ai invoqué ton nom, ô Eternel, Du fond de la fosse. Tu as entendu ma voix : Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes cris ! Au jour où je t’ai invoqué, tu t’es approché, Tu as dit : Ne crains pas.

Lamentations, III, 55-57

Il est bon d’attendre en silence Le secours de l’Eternel. Il est bon pour l’homme De porter le joug dans sa jeunesse.

Lamentations, III, 26-27

La fille de Sion a perdu toute sa gloire ; Ses chefs sont comme des cerfs Qui ne trouvent point de pâture, Et qui fuient sans force devant celui qui les chasse.

Lamentations, I, 6

Voici, comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël.

Jérémie, XVIII, 6

Un Ethiopien peut-il changer sa peau, Et un léopard ses taches ?

Jérémie, XIII, 23

Oh ! si tu déchirais les cieux, et si tu descendais, Les montagnes s’ébranleraient devant toi, Comme s’allume un feu de bois sec, Comme s’évapore l’eau qui bouillonne ; Tes ennemis connaîtraient ton nom, Et les nations trembleraient devant toi.

Esaïe, LXIV, 1

Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve, Invoquez-le tandis qu’il est près.

Esaïe, LV, 6

Qu’ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie la paix !

Esaïe, LII, 7

Ainsi parle l’Eternel, roi d’Israël et son rédempteur, L’Eternel des armées : Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors de moi il n’y a point de Dieu.

Esaïe, XLIV, 6

Sourds, écoutez ! Aveugles, regardez et voyez !

Esaïe, XLII, 18

Certainement le peuple est comme l’herbe : L’herbe sèche et la fleur tombe ; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.

Esaïe, XL, 8

Malheur à toi qui ravages, et qui n’as pas été ravagé ! Qui pilles, et qu’on n’a pas encore pillé ! Quand tu auras fini de ravager, tu seras ravagé ; Quand tu auras achevé de piller, on te pillera.

Esaïe, XXXIII, 1

Instruire un sot, c’est recoller des tessons.

Ecclésiastique, XXII, 7

Telle une musique dans le deuil, tel un propos à contre-temps ; mais fouet et instruction en tout temps font sagesse.

Ecclésiastique, XXII, 6

Le paresseux ressemble à une bouse de vache : quiconque la ramasse secoue sa main.

Ecclésiastique, XXII, 2

L’hyène peut-elle être en paix avec le chien ? et le riche peut-il être en paix avec le pauvre ?

Ecclésiastique, XIII, 17

Ne charge pas ce qui est trop lourd pour toi, et ne te lie pas avec un homme plus fort et plus riche que toi. Comment le pot de terre peut-il se lier avec le chaudron ? Celui-ci heurte, et celui-là se brise.

Ecclésiastique, XIII, 2

Vin nouveau, ami nouveau, qu’il vieillisse et tu le boiras avec plaisir.

Ecclésiastique, IX, 10

N’aie pas de dispute avec un bavard, et n’entasse pas de bois sur son feu.

Ecclésiastique, VIII, 3

Ne te détourne pas d’une épouse sage et bonne, car son charme vaut mieux que l’or.

Ecclésiastique, VII, 19

Un ami fidèle n’a pas de prix, et pas de poids pour peser sa valeur.

Ecclésiastique, VI, 15

Un ami fidèle est un abri robuste ; qui le trouve a trouvé un trésor.

Ecclésiastique, VI, 14

Quand ce peuple s’approche de moi Il m’honore de la bouche et des lèvres, Mais son coeur est loin de moi.

Esaïe, XXIX, 13

Confiez-vous en l’Eternel à perpétuité, Car l’Eternel, l’Eternel est le rocher des siècles.

Esaïe, XXVI, 4

On me crie de Seïr : Sentinelle, Que dis-tu de la nuit ? La sentinelle répond : Le matin vient, et la nuit aussi.

Esaïe, XXI, 11-12

Celui qui craint le Seigneur n’a peur de rien et il ne tremble pas car Dieu est son espérance.

Ecclésiastique, XXXIV, 14

L’étalon est l’image de l’ami moqueur : il hennit sous tout cavalier.

Ecclésiastique, XXXIII, 6

Vous êtes la lumière du monde. Il est impossible qu’échappe aux regards une ville située sur une montagne.

Matthieu, V, 14

Et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Matthieu, XXVIII, 20

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Matthieu, XXVIII, 19

Le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent.

Matthieu, XXVII, 51-52

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m’as-tu abandonné ?

Matthieu, XXVII, 46

Ils avaient placé au-dessus de sa tête un écriteau avec le motif de sa condamnation : «Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs».

Matthieu, XXVII, 37

Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !

Matthieu, XIX, 6

Je vous le dis en vérité : Si vous ne redevenez comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.

Matthieu, XVIII, 3

Quel profit aurait l’homme quand il gagnerait l’univers si c’est au détriment de son âme ?

Matthieu, XVI, 26

Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.

Matthieu, XVI, 19

Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Matthieu, XVI, 18

Si un aveugle conduit un autre aveugle, ils tomberont tous les deux dans un trou.

Matthieu, XV, 14

Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.

Matthieu, XIII, 57

Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche des perles de qualité. Ayant trouvé une perle de grand prix, il s’en est allé vendre tout ce qu’il possédait et il l’a achetée.

Matthieu, XIII, 45-46

Le royaume des cieux est semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé l’a recaché. Puis, dans sa joie, il s’en va vendre tout ce qu’il possède et il achète ce champ.

Matthieu, XIII, 44

Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, en attendant que le tout ait levé.

Matthieu, XIII, 33

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis qui paraissent beaux au-dehors, et qui au-dedans sont pleins d’ossements, de morts et de toute espèce d’impuretés.

Matthieu, XXIII, 27

Guides aveugles qui filtrez le moustique et avalez le chameau !

Matthieu, XXIII, 24

Quiconque s’élèvera sera abaissé et quiconque s’abaissera sera élevé.

Matthieu, XXIII, 12

Rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.

Matthieu, XXII, 21

Il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus.

Matthieu, XXII, 14

Apercevant un figuier sur le chemin, il alla auprès mais il n’y trouva que des feuilles. Et il lui dit : «Jamais plus tu ne donneras de fruits !» Et, instantanément, le figuier se dessécha.

Matthieu, XXI, 19

Quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur ; et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave.

Matthieu, XX, 26-27

Ainsi les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers.

Matthieu, XX, 16

Il est plus aisé pour un chameau de passer par le trou d’une aiguille que pour un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.

Matthieu, XIX, 24

Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.

Matthieu, XIX, 14

Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister.

Matthieu, XII, 25

Mon joug est agréable et mon fardeau léger.

Matthieu, XI, 30

Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau : c’est moi qui vous soulagerai.

Matthieu, XI, 28

Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

Matthieu, X, 30

Il n’est pas de disciple qui soit au-dessus de celui qui l’instruit, ni de serviteur qui soit au-dessus de son maître. C’est assez pour l’élève d’être comme celui qui l’instruit et pour le serviteur d’être comme son maître.

Matthieu, X, 24-25

Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents et innocents comme des colombes.

Matthieu, X, 16

Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.

Matthieu, X, 14

La moisson est abondante, mais les ouvriers sont en petit nombre, priez donc le maître de la maison d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.

Matthieu, IX, 37-38

On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement les outres éclatent, le vin coule et les outres sont perdues ; mais le vin nouveau se met dans des outres neuves et les deux se conservent.

Matthieu, IX, 17

Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel des nids mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête.

Matthieu, VIII, 20

Mais les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Matthieu, VIII, 12

Le centurion reprit : «Maître, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais seulement commande d’un mot et mon serviteur sera guéri».

Matthieu, VIII, 8

Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, pas plus qu’un mauvais arbre n’en peut porter de bons. Tout arbre qui ne donne pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

Matthieu, VII, 20

Demandez et on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et on vous ouvrira. Car qui demande reçoit, qui cherche trouve et à qui frappe on ouvrira.

Matthieu, VII, 7-8

Ne donnez pas aux chiens les choses sacrées et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu’ils ne les piétinent et ne se retournent pour vous déchirer.

Matthieu, VII, 6

Pourquoi regarder la paille qui est dans l’oeil de ton frère, alors que tu ne remarques pas la poutre qui est dans ton oeil.

Matthieu, VII, 3

Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

Matthieu, VII, 1-2

Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

Matthieu, VI, 33

Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.

Matthieu, VI, 28-29

Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et ne tiendra aucun compte de l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent.

Matthieu, VI, 24

Venez avec moi dans un endroit isolé pour vous reposer un moment.

Marc, VI, 31

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

Matthieu, VII, 15

Pour toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta droite, en sorte que ton aumône demeure secrète ; et ton Père qui voit dans le secret te le revaudra.

Matthieu, VI, 3-4

Vous avez appris qu’il a été dit : Oeil pour oeil et dent pour dent. Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre.

Matthieu, V, 38

On n’allume pas non plus la lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le support et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

Matthieu, V, 15

Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.

Jean, XVII, 1-2

Ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom.

Jean, XVI, 23

Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Jean, XV, 12-13

Je suis le vrai cep et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il porte encore plus de fruit.

Jean, XV, 1-2

Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Jean, XIV, 6

Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père.

Jean, XIV, 2

En vérité, en vérité, je vous le dis : si le grain de blé jeté en terre ne meurt pas, il ne donne rien ; mais s’il meurt, il donne du blé en abondance.

Jean, XII, 27

C’est moi qui suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis.

Jean, X, 11

Que celui de vous qui est sans péché, jette le premier la pierre contre elle.

Jean, VIII, 7

Voici l’Agneau de Dieu qui va enlever le péché du monde.

Jean, I, 29

Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.

Jean, I, 11

Au commencement était la parole.

Jean, I, 1

Jésus, jetant un grand cri, dit : «Père, je remets mon esprit entre tes mains», et, ce disant, il rendit l’esprit.

Luc, XXIII, 46

En vérité, je te le dis : Aujourd’hui tu seras avec moi, dans le paradis.

Luc, XXIII, 43

Père, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

Luc, XXIII, 34

Mais Jésus dit à la femme : Ta foi t’a sauvée, va en paix.

Luc, VII, 50

C’est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés : car elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui on pardonne peu aime peu.

Luc, VII, 47

Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pareillement pour eux.

Luc, VI, 31

Malheur à vous, les riches, car vous tenez votre consolation !

Luc, VI, 24

En vérité, je vous le dis : Aucun prophète n’est bien reçu en sa patrie.

Luc, IV, 24

Mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales.

Luc, III, 16

Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

Luc, II, 52

Maintenant, ô Maître, tu peux congédier ton serviteur en paix, selon ta parole ; car de mes yeux j’ai vu le Salut que tu as préparé en faveur de tous les peuples, lumière qui se révélera aux païens et gloire d’Israël, ton peuple.

Luc, II, 29-33

Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et sur terre paix pour les hommes qui ont sa faveur.

Luc, II, 14

Bénie es-tu entre les femmes et béni est le fruit de ton sein.

Luc, I, 42

Quelle est la femme qui, si elle possède dix drachmes et vient à en perdre une, n’allume la lampe, ne balaie sa maison et ne cherche avec soin jusqu’à ce qu’elle l’ait retrouvée.

Luc, XV, 8

Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.

Luc, XV, 7

Lequel d’entre vous, s’il a cent brebis et qu’il vienne à en perdre une, ne laisse pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue jusqu’à ce qu’il l’ait retrouvée.

Luc, XV, 4

Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les Prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, que de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme la poule ses poussins sous ses ailes, mais vous n’avez pas voulu !

Luc, XIII, 34

Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite. Car je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas.

Luc, XIII, 24

Là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.

Luc, XII, 34

Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses inusables, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche pas et où les vers ne dévorent pas.

Luc, XII, 33

Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.

Luc, X, 42

Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera.

Luc, IX, 23-24

Jésus lui demanda : Quel est ton nom ? Légion répondit-il. Car plusieurs démons étaient entrés en lui.

Luc, VIII, 30

Tout le peuple répondit : «Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants».

Matthieu, XXVII, 25

Et aussitôt le coq chanta. Pierre se souvint alors de la parole que Jésus lui avait dite : «Avant que le coq ait chanté, tu m’auras renié trois fois», et, s’en allant dehors, il versa des larmes amères.

Matthieu, XXVI, 74-75

Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite !

Matthieu, XXVI, 42

L’esprit certes est ardent ; mais le corps a des défaillances.

Matthieu, XXVI, 41

Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.

Matthieu, XXVI, 39-40

Je te le dis, en vérité, cette nuit même, avant que le coq chante, tu me renieras trois fois.

Matthieu, XXVI, 34

Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain, le rompit après avoir dit la bénédiction et en donna à ses disciples en disant : «Prenez, mangez, ceci est mon corps».

Matthieu, XXVI, 26

Malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Il eût mieux valu pour cet homme-là qu’il ne fût pas né.

Matthieu, XXVI, 24

Veillez car vous ne saurez ni le jour, ni l’heure.

Matthieu, XXV, 13

Sachez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle veille allait venir le voleur, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts vous aussi car c’est à une heure imprévue que va venir le Fils de l’homme.

Matthieu, XXIV, 43-44

Marie dit : «Voici la servante du Seigneur, qu’il m’arrive selon ta parole».

Luc, I, 38

Salut, pleine de grâce ! Le Seigneur est avec toi ; tu es bénie parmi les femmes.

Luc, I, 28

Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas.

Marc, XIII, 31

En vérité, je vous le dis ; que quelqu’un dise à la montagne que voici : Déplace-toi et jette-toi à la mer ! et qu’il n’ait pas d’hésitation intérieure, mais croie que ce qu’il dit va arriver, il l’obtiendra.

Marc, XI, 23

D’autres grains tombèrent dans la bonne terre et fructifièrent, montant et grandissant et ils rapportèrent l’un trente, un autre soixante et un autre cent pour un.

Marc, IV, 8

Présentement la foi, l’espérance et la charité demeurent toutes les trois ; mais la plus grande d’entre elles c’est la charité.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, XIII, 13

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, XIII, 1

Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l’autel ont part à l’autel ? De même aussi le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l’Evangile de vivre de l’Evangile.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, IX, 13-14

La prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés elle est une puissance de Dieu.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, I, 18

Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres, et revêtons les armes de lumière.

Epîtres de saint Paul, aux Romains, XIII, 12

Il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.

Epîtres de saint Paul, aux Romains, XIII, 1

Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent ; pleurez avec ceux qui pleurent.

Epîtres de saint Paul, aux Romains, XII, 15

O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles !

Epîtres de saint Paul, aux Romains, XI, 33

Malheureux homme que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ?

Epîtres de saint Paul, aux Romains, VIII, 24

Nous savons en effet que la loi est spirituelle mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais.

Epîtres de saint Paul, aux Romains, VII, 14-15

Un juste qui se laisse ébranler devant le méchant est comme une source aux eaux troubles ou une fontaine polluée.

Proverbes, XXV, 26

Qui embauche un sot ou le premier venu est comme un archer qui blesse tout le monde.

Proverbes, XXVI, 10

Oui, je viens bientôt, et avec la rétribution qui est mienne pour rendre à chacun selon ses oeuvres.

Apocalypse de Saint-Jean, XXII, 12

Tout est pur pour ceux qui sont purs, mais rien n’est pur pour ceux qui sont souillés et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillées.

Epîtres de saint Paul, à Tite, I, 15

Désormais m’est réservée la couronne de justice. Le Seigneur me la remettra en ce jour-là, lui le juste juge, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront attendu son apparition avec amour.

Epîtres de saint Paul, à Timothée, IIe, IV, 8

Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres et ayant revêtu l’homme nouveau.

Epîtres de saint Paul, aux Colossiens, III, 9-10

Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme a semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle.

Epîtres de saint Paul, aux Galates, VI, 7-8

Car la lettre tue mais l’esprit vivifie.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, IIe, III, 6

La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ?

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, XV, 54-55

Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.

Epîtres de saint Paul, aux Corinthiens, Ire, XV, 33

Pierre et les apôtres répondirent : Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.

Actes des Apôtres, V, 29

Alors Pierre lui dit : Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne.

Actes des Apôtres, III, 6

Thomas lui répondit : «Mon Seigneur et mon Dieu».

Jean, XX, 28

Thomas leur dit : Si je ne vois pas dans ses mains l’empreinte des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la place des clous et si je ne mets pas ma main dans son côté, je ne croirai pas.

Jean, XX, 25

Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.

Jean, XIX, 30