Acceuil / Citation

Citations de : Bergsveinn Birgisson

Le pire dans la plus grande affliction, c’est qu’elle est invisible à tous sauf à celui qu’elle habite.

La lettre à Helga (2013)

Je ne suis plus qu’une vieille bûche vermoulue et pourrie gisant sur le rivage du temps, d’où le ressac m’emportera bientôt. Et nul ne pleurera ma disparition.

La lettre à Helga (2013)

Je compris que le mal, dans cette vie, ce n’étaient pas les échardes acérées qui vous piquent et vous blessent, mais le doux appel de l’amour auquel on fait la sourde oreille.

La lettre à Helga (2013)

On pourrait à la rigueur accepter de vivre en ville, si l’on n’y devenait pas tellement ennuyeux à force d’y habiter. Même les canards de l’étang, qui voient tout leur tomber cuit dans le bec, perdent leur éclat et leur caractère.

La lettre à Helga (2013)

J’ai fantasmé pour combler les lacunes de mon existence, compris que l’être humain peut faire de grands rêves sur un petit oreiller.

La lettre à Helga (2013)

Je compris que le mal, dans cette vie, ce n’étaient pas les échardes acérées qui vous piquent et vous blessent, mais le doux appel de l’amour auquel on a fait la sourde oreille.

La lettre à Helga (2013)