Acceuil / Citation

Citations de : Béatrix Beck

Soizic s’installe devant le feu, dispose somptueusement sa queue autour d’elle comme une dame d’antan son boa. S’étire. Queue sur l’oeil, devient pirate borgne.

L'Enfant-chat (1984)

L’expérience change les soupirs en respirations.

L'Enfant-chat (1984)

Avoir résisté à l’envie de mourir donne le droit d’aimer la vie. J’ai passé l’âge d’être triste, où l’on croit ne pas faire partie de l’univers. L’expérience change les soupirs en respirations.

L'Enfant-chat (1984)

On se moque beaucoup des écrivains qui se disent menés par leurs personnages mais ne l’est-on pas en partie, dans la mesure où ils sont la synthèse de nos souvenirs, de nos sentiments, des évènements de notre vie ?

Confidences de gargouille (1998)

Dans leur idée, la tour Eiffel était ce qu’il y a de plus beau au monde. Moi je crois que tout ce que les gens font est beau.

La Décharge (1979)

Je pris la décision de ne pas me détruire corporellement. Le suicide est aussi un crime passionnel, remède efficace, certes, mais d’un si naïf mauvais goût. Je m’anéantirais plus subtilement, je vivrais à petit feu.

La Décharge (1979)

Elle cachait sous sa luxuriante chevelure sombre ses grandes oreilles décollées et non ourlées.

Léon Morin, prêtre (1952)

Les intellectuels sont des puits, les artistes sont des sources.

Confidences de gargouille (1998)

Si je mordais l’hostie j’aurais la bouche pleine de votre sang.

Cou coupé court toujours (1967)