Acceuil / Citation

Citations de : Barbara Constantine

Quand l’humour se marie à l’amour, c’est le nirvana, n’est-ce pas ?

A Mélie, sans mélo (2008)

A quelque raison qu’on attribue son ivresse, le vin n’est jamais le coupable.

Les Aventures de Ferdinand Huyck (1840)

Tout le monde a le feu aux joues, l’oeil brillant et parle haut. Mais ce n’est pas seulement à cause du vin. Il y a une majorité de vieux dans l’assemblée et ils ne sont pas tous appareillés. Çan’aide pas.

Et puis, Paulette... (2012)

Au temps des Grecs et des romains, les gens croyaient qu’à chaque personne correspondait une étoile. Quand la personne mourait, elle tombait du ciel et devenait une étoile filante.

A Mélie, sans mélo (2008)

Nom d’un chien. C’était donc bien une première rencontre en tête à tête entre un père de soixante-dix ans et un fils de quarante-cinq…

Et puis, Paulette... (2012)

Quand on est jeune on brûle parfois les étapes pour savoir ce qui se cache derrière les choses… pour découvrir le fameux secret des adultes… celui du : Tu verras quand tu seras grand, qui justifie leur pouvoir.

Allumer le chat (2007)

Tes yeux ? J’ai l’impression qu’ils ne sont plus de la même couleur qu’avant. Ou peut être que je ne les avais jamais regardés ?

Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme, Tom (2010)

Elle a la tête qui tourne, à force de rester penchée en arrière. Et d’un coup, elle tombe. Dans la boue. Comme une masse. Elle n’a pas mal, mais elle pleure. Très longtemps. Tout le temps que dure la pluie.

A Mélie, sans mélo (2008)

Les corps des morts c’est comme des écorces vides. Des trucs qu’on abandonne ici pour pouvoir partir ailleurs, plus léger.

Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme, Tom (2010)

C’est peut-être ça, finalement, une vraie preuve d’amour. De s’abandonner, en ayant toute sa tête…

Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme, Tom (2010)

Il faut toujours poser ses problèmes loin, loin, parce qu’on les regarde différemment.

Et puis, Paulette... (2012)

Mélie et Clara se redressent en même temps. Elles se regardent, se sourient, reprennent leur guet. Le son lent et régulier ? C’est Marcel qui s’est mis à ronfler, là-bas, sur l’autre rive.

A Mélie, sans mélo (2008)

Il n’a jamais bien su s’exprimer, encore moins parler de ses émotions. Il aurait l’impression de se mettre à poil au milieu de la grande place, un jour de marché. Très peu pour lui. Il préfère garder tout au fond, bien enfoui, c’est plus simple.

Et puis, Paulette... (2012)

Ca ne vous dérange pas de mettre de l’eau à chauffer, Marceline ? J’en ai pour une minute. Vous resterez bien prendre un thé avec moi…

Et puis, Paulette... (2012)

Saviez-vous qu’une limace pouvait vivre six ans ? Ah, c’est ouf, ça ! Et un ver de terre ? Il y en a qui atteignent les dix ans ! Waouw, dingue !

Et puis, Paulette... (2012)

Mon problème de toute façon j’ai eu besoin de personne pour trouver ce que c’était. La poisse je te dis. J’ai dû pisser un jour contre un totem sans m’en rendre compte.

Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme, Tom (2010)

Joss dit que ça ne coûte pas cher de rêver. Alors Tom rêve…

Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme, Tom (2010)