Acceuil / Citation

Citations de : Auguste Comte

Il n’y a qu’une maxime absolue, c’est qu’il n’y a rien d’absolu.

Cours de philosophie positive

Dieu n’est pas plus nécessaire au fond pour aimer et pour pleurer que pour juger et pour penser.

Lettre, à Mme Austin, 4 avril 1844

(Les trois états successifs de toute pensée et de toute connaissance): l’état théologique, ou fictif; l’état métaphysique, ou l’abstrait; l’état scientifique, ou positif.

Cours de philosophie positive

(La formule sacrée du positivisme): – L’Amour pour principe, l’Ordre pour base, et le Progrès pour but.

Système de politique positive (1852)

Comme fils, nous apprenons à vénérer nos supérieurs, et comme frères à chérir nos égaux. Mais c’est la paternité qui nous enseigne directement à aimer nos inférieurs.

Système de politique positive (1852)

D’abord spontanée, puis inspirée, et ensuite révélée, la religion devient enfin démontrée.

Système de politique positive (1852)

L’amour pour principe, l’ordre pour base, et le progrès pour but; tel est, d’après ce long discours préliminaire, le caractère fondamental du régime définitif que le positivisme vient inaugurer.

Système de politique positive (1852)

Comment l’esprit peut accéder à la conscience de soi. En contemplant ses oeuvres en lesquelles sont inscrits les procédés, les méthodes et les lois auxquels il s’est soumis sans en avoir d’abord conscience.

Pour la nouvelle philosophie, l’ordre constitue sans cesse la condition fondamentale du progrès; et, réciproquement, le progrès devient le but nécessaire de l’ordre.

Discours sur l'esprit positif

Tout sérieux effort de réorganisation s’arrête bientôt devant les craintes de rétrogradation qu’il doit naturellement inspirer.

Discours sur l'esprit positif

L’Humanité se compose essentiellement des morts dignes de survivre.

Cathéchisme positiviste (1852)

Les vivants sont toujours et de plus en plus, dominés par les morts.

Système de politique positive (1852)

Supérieures par l’amour, mieux disposées à toujours subordonner au sentiment l’intelligence et l’activité, les femmes constituent spontanément des êtres intermédiaires entre l’Humanité et les hommes.

Système de politique positive (1852)

On ne connaît pas complètement une science tant qu’on n’en sait pas l’histoire.

Cours de philosophie positive

Il n’y a pas plus d’armée sans officiers que sans soldats.

Système de politique positive (1852)

Là même où nous pouvons le plus, l’initiative ne nous appartient jamais.

Système de politique positive (1852)

Aucune science ne peut être dignement comprise sans son histoire essentielle, et aucune véritable histoire n’est possible que d’après l’histoire générale.

Système de politique positive (1852)

Tout phénomène suppose un spectateur puisqu’il consiste toujours en une relation déterminée entre un objet et un sujet.

Philosophie des sciences (1997)

Il suffit de concevoir la famille comme destinée à développer dignement l’action de la femme sur l’homme.

Système de politique positive (1852)

A chaque phase ou mode quelconques de notre existence, individuelle ou collective, on doit toujours appliquer la formule sacrée des positivistes : l’Amour pour principe, l’Ordre pour base, et le Progrès pour but.

Système de politique positive (1852)

A partir de Socrate et de Platon, les discoureurs prévalent sur les penseurs.

Testament

Science, d’où prévoyance; prévoyance, d’où action.

Cours de philosophie positive (1830-1842)

La révolution fémininedoit maintenant compléter la révolution prolétaire, comme celle-ci consolida la révolution bourgeoise, émanée d’abord de la révolution philosophique.

Catéchisme positiviste (1852), Préface

Ce n’est pas aux lecteurs de cet ouvrage que je croirai jamais devoir prouver que les idées gouvernent et bouleversent le monde, ou, en d’autres termes, que tout le mécanisme social repose finalement sur des opinions.

Cours de philosophie positive (1830-1842)

Tous les bons esprits répètent depuis Bacon, qu’il n’y a de connaissances réelles que celles qui reposent sur des faits observés.

Cours de philosophie positive (1830-1842)

La mathématique est la science la plus ancienne et la plus parfaite; cependant l’idée qu’on doit s’en former n’est pas encore bien déterminée: le nom multiple, par lequel on la désigne, indique le défaut d’unité de son caractère philosophique.

Cours de philosophie positive (1830-1842)

L’amour pour principe, l’ordre pour base, et le progrès pour but.

Système de politique positive (1852)

Nous avons établi la hiérarchie des sciences d’après le degré de généralité et d’abstraction des phénomènes correspondants.

Cours de philosophie positive (1830-1842)

On ne conçoit pas mieux la propriété lumineuse des corps, après l’avoir attribuée à leur faculté incompréhensible de lancer un fluide fictif, ou de faire vibrer un éther imaginaire.

Cours de philosophie positive (1830-1842)

Si toute écriture proivient d’abord d’un vrai dessin, tout dessin est aussi destiné primitivement à perpétuer une attitude expressive.

Système de politique positive (1852)

Il n’y a, au fond, de réel que l’humanité.

Tout est relatif, et cela seul est absolu.

Il y a plus de morts que de vivants et ce sont les morts qui dirigent les vivants.

Savoir pour prévoir, afin de pouvoir.

Nul ne possède d’autre droit que celui de toujours faire son devoir.

Système de politique positive (1852)

Les morts gouvernent les vivants.

Cathéchisme positiviste (1852)

Les anges n’ont pas de sexe, puisqu’ils sont éternels.

Cathéchisme positiviste (1852)

Le public humain est le véritable auteur du langage, comme son vrai conservateur.

Système de politique positive (1852)

La révolution féminine doit maintenant compléter la révolution prolétaire, comme celle-ci consolida la révolution bourgeoise, émanée d’abord de la révolution philosophique.

Cathéchisme positiviste (1852)

La principale fonction de l’Art est de construire des types sur la base fournie par la Science.

Système de politique positive (1852)