Acceuil / Citation

Citations de : Arthur Dreyfus

Quelle trace était la plus tangible : le souvenir ou la fiction ?

Belle famille (2012)

Face à l’ampleur du métier de vivre, on est tenté de faire la grève.

Le livre qui rend heureux (2011)

Heureusement, une vie réussie, c’est aussi bête qu’un voyage réussi. Ca n’existe pas.

Le livre qui rend heureux (2011)

L’immense majorité de nos frustrations, de nos souffrances, de nos tristesses – de notre malheur – résulte d’une interprétation hâtive.

Le livre qui rend heureux (2011)

L’obscurité ne faisait pas disparaître les formes, mais les couleurs. Est-ce ainsi que voyaient les gens dans les vieux films?

Belle famille (2012)

De haut en bas, des pavés gris empilés les uns sur les autres. Au milieu, une ouverture parfaitement carrée, parfaitement vide, sur une portion de ciel dépourvue de nuages, et d’un bleu éclatant. En prison, le ciel est carré.

La Synthèse du camphre (2010)

La matière première du romancier ne colle pas aux molaires. Elle flotte autour de lui. Ce sont des larmes, ce sont des lignes. Celles, presque invisibles, d’un canard de province. Celles, trop imposantes, des colonnes nationales.

Belle famille (2012)