Acceuil / Citation

Citations de : Arthur Cravan

Les abrutis ne voient le beau que dans les belles choses.

Dans Maintenant, 1912.

Le coeur découvre, la tête invente.

Il faut remettre une fois par an son avenir en jeu.

La vie ne vaut pas la peine d’être vécue, mais je vaux la peine de vivre.

J'étais cigare dans Maintenant, 1913.

Qu’il vienne celui qui se dit semblable à moi, que je lui crache à la gueule.

J'étais cigare (1971)

J’aime le lit, c’est le seul endroit où, comme le chat, je puis faire le mort en respirant tout en étant vivant.