Acceuil / Citation

Citations de : Antoni Casas Ros

Depuis l’accident, personne, à l’exception des enfants dont la fascination pour les monstres est bien connue, ne m’a regardé plus de trois secondes.

Le Théorème d'Almodóvar (2008)

Une fois évaporée la nécessité de posséder un être, les objets perdent leur valeur affective.

Le Théorème d'Almodóvar (2008)

Nous touchons à une légèreté inexplicable alors que la pesanteur des systèmes commence à se dissoudre dans l’infini.

Chroniques de la dernière révolution (2011)

J’aimerais que nos corps soient désintégrés, qu’il n’en reste pas la moindre parcelle. Qu’une danse légère d’atomes qui virevolte dans l’espace.

Chroniques de la dernière révolution (2011)

Et tous ces destins chaotiques qui se croisent sans cesse et ne se voient pas, chacun sur un rail fatal qui s’interrompt brusquement au centre de nulle part dans la décharge des coeurs mutilés.

Chroniques de la dernière révolution (2011)

Dans toute existence il semble manquer le drame absurde qui nous engagerait à vivre comme si nous devions mourir demain. Nous allons mourir demain.

Le Théorème d'Almodóvar (2008)