Acceuil / Citation

Citations de : Antoine Furetière

Et, si tu veux enfin estre un parfait Autheur, Sois tousjours satyrique, et ne sois point flatteur.

Troisième Satyre (1655), A M. Ménage

Ce brave maître lui apprit aussi qu’il y avait des rimes masculines et féminines; sur quoi Belâtre lui dit avec admiration: Est-ce donc que les vers s’engendrent comme des animaux, en mettant le mâle avec la femelle?

Le Roman bourgeois (1666)

Un bachelier est un homme qui apprend, et un docteur un homme qui oublie.

Le Roman bourgeois (1666)

Assommer se dit figurément en Morale des choses qui abattent l’esprit. Cette affliction, la perte de ce procès l’a assommé.

Dictionnaire (1690)

Voyez ce qu’il reste en mourant, – A cet illustre conquérant, – Pour le fruit de tant de batailles: – On lui fit en son jour fatal, – De moins pompeuses funérailles, – Qu’il n’en fit faire à son cheval.

Epigramme sur la mort d'Alexandre le Grand

Un médecin est un homme que l’on paie pour conter des fariboles dans la chambre d’un malade, jusqu’à ce que la nature l’ait guéri ou que les remèdes l’aient tué.

D’où vient qu’on a tant approché – Cette justice du marché – Rien n’est plus facile à comprendre: – C’est pour montrer qu’elle est à vendre.

Lors de l'édification d'un tribunal près d'une halle dans une petite ville de province.

… un homme amphibie, qui était le matin avocat et le soir courtisan.

Le Roman bourgeois

Il arrive beaucoup de choses entre la bouche et le verre.

Le Roman bourgeois