Acceuil / Citation

Citations de : Andreas Eschbach

Cette obéissance-là, elle t’est passée dans la chair et dans les os et, si après ta mort on s’avise de te découper en rondelles pour examiner tout ça, c’est sûrement de l’obéissance en cristaux qu’on trouvera à la place de la moelle.

Des milliards de tapis de cheveux (1999)

Plus il se rapprochait des nuages éternels, plus il percevait le mugissement furieux qui s’y déchaînait : une puissance menaçante y faisait rage, prête à réduire en lambeaux quiconque oserait s’aventurer dans son territoire.

L'envol du faucon sagittal (2013)

Les étoiles sont bien plus que l’endroit dont nous venons. C’est également là que nous serons appelés à retourner un jour.

L'envol du faucon sagittal (2013)

Chaque génération a une dette envers la génération précédente et s’en acquitte auprès de ses propres enfants.

Des milliards de tapis de cheveux (1999)

La fureur et la peur battaient dans sa poitrine, et toutes deux lui donnaient des ailes. Combattre. Cela aussi, c’était combattre. Parfois, combattre, c’était courir, s’enfuir à toutes jambes devant un ennemi trop puissant et tout faire pour lui échapper.

Des milliards de tapis de cheveux (1999)

Toute l’histoire des sciences regorge de situations dans lesquelles un seul homme avait raison et le reste du monde se trompait. La vérité n’est pas démocratique.

En panne sèche (2007)