Acceuil / Citation

Citations de : André Bucher

En définitive, la réalité d’une existence tenait à peu de choses. Deux ou trois dates symboliques, quelques photos, témoins embarrassants, où l’on a l’air en représentation, déguisé quasiment, avant d’enfiler son dernier costume, le cercueil.

Déneiger le ciel (2015)

Etrangeté que la mémoire sélective qui privilégie un souvenir plutôt qu’un autre alors que souvent la symbolique et le sens demeurent hermétiques.

Le Pays qui vient de loin (2003)

Car c’est un très grand danger de voir l’estime de soi dépendre de la manière dont les autres vous considèrent…

Fée d'hiver (2012)

La vie c’est pas grand chose. Le réel est une cheville et le reste une entorse.

Pays à vendre (2005)

L’amitié a besoin de lumière. On dirait une veilleuse qui brûlerait jour et nuit des l’antichambre de l’indifférence. A côté, l’amour n’est qu’une bougie.

Le Pays qui vient de loin (2003)

Car c’est un très grand danger de voir l’estime de soi dépendre de la manière dont les autres vous considèrent.

Fée d'hiver (2012)

C’est encore une idée convenue de prétendre qu’on doit faire le deuil d’une personne aimée. Est-ce si étrange de préférer vivre avec elle par la pensée, en harmonie, prolongeant son souvenir, de continuer à la pousser dans une autre vie?

Le Pays qui vient de loin (2003)

Les racines, c’est un peu comme si on replongeait en apnée dans la mémoire. Le souffle est alors obligatoire sinon les larmes remontent à la surface.

Le Pays qui vient de loin (2003)