Acceuil / Citation

Citations de : Aménémopé

Garde-toi de voler un malheureux, – D’être violent avec un infirme. – N’étends pas la main pour agresser un vieillard, – Et ne sois pas impoli envers un ancien.

Ne crie pas contre celui qui t’agresse, – Ne lui réponds pas toi-même. – Celui qui fait le mal, – Le rivage le rejette, – L’inondation l’emporte.

Un orage qui brêle comme le feu dans la paille: – Tel est l’homme bouillonnant en son heure. – Ecarte-toi de lui, laisse-le seul. – Dieu sait comment lui répondre.

C’est le pilote qui voit loin qui ne fera pas chavirer son bateau.

Tiens ferme ton coeur, – Affermis ton coeur, – Ne conduis pas le navire avec ta langue. – Si la langue de l’homme peut devenir le gouvernail du bateau, – C’est le maître de la totalité qui doit être son pilote.

Ne dissocie pas ton coeur de ta langue. – Ainsi, toutes tes entreprises réussiront.

Le coeur de l’homme est un don de Dieu, – Garde-toi de le négliger.

Lis bien ces textes: – Ils informent et éduquent. – Ils rendent sage l’ignorant. – Si on les lit à l’ignorant, – Il est purifié grâce à eux. – Sois rempli de ces textes, – Mets-les en ton coeur.

Dieu est toujours dans sa perfection. – L’homme est toujours dans son imperfection. – Les paroles des hommes sont une chose. – Les actions de Dieu en sont une autre.

L’homme est argile et paille, – Dieu est son bâtisseur, – Il démolit et construit chaque jour.

Ne prends pas parti pour l’homme bien habillé, – Ne repousse pas celui qui est mal habillé. – N’accepte pas le présent d’un homme puissant, – Ne sois pas injuste envers le faible pour avantager le puissant.

La vérité est un grand don de Dieu – Il la donne à qui il veut. – La puissance de celui qui lui ressemble sauve le malheureux de celui qui le persécute.

Le crocodile n’émet aucun son. – Pourtant on le redoute depuis longtemps.

N’utilise pas pour toi-même la puissance de Dieu, – Comme s’il n’existait ni fatalité ni destin.

Ne trempe pas ton pinceau dans l’encre pour blesser un homme. – Le doigt du scribe est comparable au bec de l’ibis, prends soin de ne pas le laisser dévier.

Un homme en fonction doit être grand dans sa fonction, – Comme un puits doit être riche en eau que l’on puise.

Dieu déteste celui qui falsifie les paroles.

La barque du stupide s’immobilise dans la boue. – La barque du silencieux vogue avec le vent.

Heureux celui qui parvient à l’Occident, – Alors qu’il est dans la main de Dieu.

Ne déplace pas les bornes en bordure des champs, – Ne modifie pas la position des cordeaux. – Identifie celui qui agit ainsi sur terre, – Car il est un opresseur du faible – Et un opresseur décidé à détruire ton être.

Ne dérobe pas, et tu trouveras du profit.