Acceuil / Citation

Citations de : Alphonse Allais

Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue.

Quand il suffit d’un rien, on n’a pas besoin de grand-chose.

Pourquoi lave-t-on une injure alors qu’on essuie un affront?

Pourquoi dire mes appointements? Pourquoi employer le pluriel pour si peu?

Pour vivre heureux, il faut coucher sur la paille que l’on voit dans l’oeil de son voisin et se chauffer avec la poutre qu’on a dans le sien.

Plus on avance dans la vie, plus on est obligé d’admettre que le sel de l’existence est essentiellement dans le poivre qu’on y met.

On devrait pouvoir ouvrir des écoles pour professeurs inadaptés.

On a dit que le génie était une longue patience. Et le mariage donc?

Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain.

Les tarifs de chemins de fer sont aménagés d’une manière imbécile. On devrait faire payer des suppléments pour les retours… puisque les gens sont forcés de revenir.

L’autobus est un véhicule dans lequel il y a toujours de la place quand il va dans la direction opposée.

L’Angleterre, c’est un pays extraordinaire. Ils sont complètement fous! Chez nous, toutes les rues portent des noms de victoires: Wagram, Austerlitz… Tandis que là-bas: Trafalgar Square, Waterloo Place… Ils n’ont choisi que des noms de défaites!

Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j’ai été très mécontent de celui de l’année dernière!

Je lui fermai la bouche d’un baiser derrière l’oreille.

A se tordre (1891)

Je bois pour oublier que je suis un ivrogne.

J’ai connu bien des filles de joie qui avaient pour père un homme de peine.

Il y a des moments où l’absence d’ogres se fait cruellement sentir.

Il y a des femmes qui sont comme le bâton enduit de confiture de roses dont parle le poète persan: on ne sait par quel bout les prendre.

On n'est pas des boeufs

Il vaut mieux passer à La Poste hériter qu’à la postérité!

Il ne suffit pas d’avoir du talent. Il faut encore savoir s’en servir.

La soif de l’or – auri sacra fames – est devenue tellement impérieuse au jour d’aujourd’hui, que beaucoup de gens n’hésitent pas, pour se procurer des sommes, à employer le meurtre, la félonie, parfois même l’indélicatesse.

Rose et vert pomme

La misère a cela de bon, qu’elle supprime la crainte des voleurs.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir

La lune est pleine et on ne sait pas qui l’a mise dans cet état.

La logique mène à tout, à condition d’en sortir.

Pas de bile

La grande trouvaille de l’armée, c’est qu’elle est la seule à avoir compris que la compétence ne se lit pas sur le visage. Elle a donc inventé les grades.

La femme est le chef-d’oeuvre de Dieu surtout quand elle a le diable au corps.

L’Italien est un peuple si musical qu’au lieu de dire: «Vingt sous» comme chez nous, il dit: «Une lire»!

L’homme propose (la femme accepte souvent) et Dieu dispose.

Ne nous frappons pas

L’homme est imparfait, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il fut créé.

L’avantage des médecins, c’est que lorsqu’ils commettent une erreur, ils l’enterrent tout de suite…

Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l’avenir.

Il faut vous dire qu’à la suite d’une chute de cheval j’ai perdu tout sens moral.

Silvérie

Il faut demander plus à l’impôt et moins aux contribuables.

Il était normand par sa mère et breton par un ami de son père.

Et Jean tua Madeleine. Ce fut à peu près vers cette époque que Madeleine perdit l’habitude de tromper Jean.

En voilà des sales types, les gens!

A se tordre (1891)

En dormant à moitié, il avait beaucoup retenu.

Ne nous frappons pas

Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort; sans cela, que saurait-on de la vie?

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 11 janvier 1890

Dans sa volonté de supprimer les intermédiaires, il cherchait le moyen de passer directement du foin au lait sans passer par la vache.

Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore, pas beaucoup.

C’est quand on serre une femme de trop près qu’elle trouve qu’on va trop loin.

C’est parce que la fortune vient en dormant que celle-ci arrive si lentement.

C’est le fond qui manque le moins, mais ce sont les fonds qui manquent le plus.

Avant de prendre congé de ses hôtes, Dieu convint, de la meilleure grâce du monde, qu’il n’existait pas.

Le Courrier français

Académie Française: Pourquoi dit-on qu’ils sont immortels alors qu’ils ne dépassent jamais la quarantaine?

Ventre affamé n’a pas d’oreilles, mais il a un sacré nez.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 30 juillet 1887

Une fois qu’on a passé les bornes, il n’y a plus de limites.

J’ai toujours détesté le labeur et si je travaille, c’est dans le but unique de subvenir à mes débauches (je me passe aisément du nécessaire).

C’est fou comme l’argent aide à supporter la pauvreté!

Impossible de vous dire mon âge: il change tout le temps.

J’ai souvent remarqué, pour ma part, que les cocus épousent de préférence les femmes adultères.

Les pommes de terre cuites sont tellement plus faciles a digérer que les pommes en terre cuite!

Il est très curieux de constater que dans l’armée, les statistiques le prouvent, la mortalité augmente bizarrement en temps de guerre.

L’argent aide a supporter la pauvreté.

Une tasse avec anse à gauche pour les gauchers.

Un impôt qui doit rentrer facilement, c’est celui sur les portes et fenêtres.

Shakespeare n’a jamais existé. Toutes ses pièces ont été écrites par un inconnu qui portait le même nom que lui.

Les vers de 23 pieds, ça vous paraît tout drôle la première fois, et puis on s’y fait.

J’ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d’air, je la fermerai tout de suite.

Elevé à la rude école du malheur, il y remportait tous les prix.

Chexpire! On croirait entendre mourir un Auvergnat.

Ah! si l’on demandait plus à l’impôt et moins au contribuable…

A vendre, casseroles carrées pour empêcher le lait de tourner.

Un aquarium en verre dépoli pour poissons rouges timides.

Moi, je suis un type dans le genre de Napoléon: ma femme s’appelle Joséphine. – Moi, je suis un type dans le genre de Molière: je suis cocu.

L’incohérent prend sa retraite en se mariant ou en attrapant un rhumatisme.

Les Incohérents d’Alphonse Allais présentaient des monochromes blancs intitulés Procession de jeunes filles chlorotiques dans la neige.

… on dit toujours: Lent comme un escargot! C’est bête! L’escargot ne marche-t-il pas ventre à terre?

Le bec en l'air (1897)

Les bêtes ont-elles une âme? Pourquoi n’en auraient-elles pas? J’ai rencontré, dans la vie, une quantité considérable d’hommes, dont quelques femmes, bêtes comme des oies, et plusieurs animaux pas beaucoup plus idiots que bien des électeurs.

A se tordre (1891)

– Vous n’y allez pas par quatre chemins, vous! – – Jamais! Un seul, c’est plus court.

A se tordre (1891)

La statistique a démontré que la mortalité dans l’armée augmente sensiblement en temps de guerre.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 11 janvier 1890

J’ai été invité à vous faire une conférence sur le théâtre. J’ai bien peur de vous décevoir. Shakespeare est mort, Molière est mort, Racine est mort… et je vous avoue, je ne me sens pas très bien moi-même.

Un paresseux est un homme qui ne fait pas semblant de travailler.

Un homme qui sait se rendre heureux avec une simple illusion est infiniment plus malin que celui qui se désespère avec la réalité.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 27 octobre 1888

Un gentleman est un monsieur qui se sert d’une pince à sucre, même lorsqu’il est seul.

Toutes les fois qu’on a l’occasion de réaliser une métaphore, doit-on hésiter un seul instant?

Deux et deux font cinq

Si l’homme est véritablement le roi de la création, le chien peut, sans être taxé d’exagération, en passer pour le baron, tout au moins.

Pas de bile

Eh bien, je suis coupable; êtes-vous content?… Ça n’est pas vrai, mais je suis coupable.

L'Affaire Blaireau

Les voyages forment la jeunesse, a dit un sage, mais, regrette je ne sais quel observateur, ils déforment les chapeaux.

Oeuvres posthumes, Le Sourire, 27 décembre 1902

… On étouffe ici! Permettez que j’ouvre une parenthèse.

Le bec en l'air (1897)

Tout d’abord, le jeune Saphyr versa dans les philosophes tristes, qui lui apprirent à mépriser la gaîté comme basse et peu artiste (c’est ainsi que les culs-de-jatte mettent l’équitation au dernier rang des arts).

Oeuvres posthumes, Le Journal, 9 août 1895

Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre de quelque chose, ça pose un homme, comme être de garenne, ça pose un lapin.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 25 janvier 1890

Tous les ans, la marée d’équinoxe de septembre est la plus forte marée du siècle.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 20 août 1887

Dans les milieux littéraires, quand on parle des poètes morts jeunes, ce sont les morts vieux qui se mouchent.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 25 janvier 1890

Je ne suis pas le premier venu, moi! comme disait le prétentieux jeune homme qui, invité à dîner en ville, arrivait lorsque tout le monde était à table depuis un bon quart d’heure.

Oeuvres posthumes, Le Journal, 3 juillet 1894

Faire la charité, c’est bien. La faire faire par les autres, c’est mieux. – On oblige ainsi son prochain, sans se gêner soi-même.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 11 janvier 1890

Un bienfait n’est jamais perdu. – Ou, s’il est perdu, il n’est pas perdu pour tout le monde.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir, 27 mars 1886

Les plus belles stratégies s’écrivent au passé.

Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin.

Les gens simples vont tout droit leur chemin, à moins qu’il n’y ait une barricade qui les contraigne à faire un détour.

A se tordre (1891)

Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux.

Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables.

Les champignons poussent dans les endroits humides. C’est pourquoi ils ont la forme d’un parapluie.

Les aquarelles faites à l’eau de mer se gondolent au moment des grandes marées.

Les académiciens se prétendent immortels et pourtant ne dépassent jamais la quarantaine.

Le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression.

Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n’en prend pas.

Avant d’éblouir le peuple en lui promettant de l’eau chaude, il faut lui fournir des récipients pour la recueillir…

Un mari quelque peu volage, – Le lendemain de son mariage – Tua sa femme à son réveil. – Moralité: La nuit porte conseil…

Le comble de l’économie: Coucher sur la paille qu’on voit dans l’oeil de son voisin et se chauffer avec la poutre qu’on a dans le sien.

Tout ce qui est public devrait être gratuit. L’école, les transports et les filles.

Plus les galets ont roulé, plus ils sont polis. Pour les cochers, c’est le contraire.

C’est probablement parce que les ardoises viennent d’Angers que le métier de couvreur est dangereux.

Je ne suis pas de ceux qui s’imaginent qu’ils n’ont qu’à ouvrir la bouche pour que les alouettes tombent rôties. Non, mais tout de même j’ouvre la bouche de temps en temps.

L’homme ne tue pas seulement pour manger, il boit aussi.

Le comble de la ressemblance? – Pouvoir se faire la barbe devant son portrait.

Le Tintamarre, 18 Mai 1879

Sentant venir la mort, le photographe a dit entre ses dents: – «Attention… … … . ne bougeons plus».

Devant la logique, j’hésite quelquefois. Mais l’impossible m’apparaît probable à première vue.

Puisque les impôts ont une assiette, pourquoi mangent-ils dans la notre?

Un cocu est un entier qui partage sa moitié avec un tiers.

Les villes devraient être construites à la campagne, l’air y est tellement plus pur.

Il fait rudement chaud pour une si petite ville!

Pardon, mademoiselle, est-il véridique que j’ai couché avec vous le lundi de la semaine dernière?

Si j’étais riche, je pisserais tout le temps.

Un amant, c’est de l’amour; deux amants, c’est du tempérament; trois amants, c’est du commerce.

Les gendarmes ont grand tort de malmener les criminels. Sans eux, ils n’existeraient pas.

J’ai fondé la Société protectrice des végétaux. Nous sommes en train de poser des matelas sous les arbres pour amortir la chute des feuilles.

La mer est salée parce qu’il y a des morues dedans. Et si elle ne déborde pas, c’est parce que la Providence, dans sa sagesse, a placé aussi des éponges.

Pour la chasse aux lions: vous achetez un tamis et vous allez dans le désert. Là, vous passez tout le désert au tamis. Quand le sable est passé, il reste les lions.

La première chose qui frappe l’odorat du voyageur arrivant à Venise, c’est l’absence totale de parfum de crottin de cheval.

Il faut être trois pour apprécier une bonne histoire. Un pour la raconter bien, un pour la goûter, et un pour ne pas la comprendre… Car le plaisir des deux premiers est doublé par l’incompréhension du troisième.

Il venait de toucher l’héritage d’un oncle: – «Mon oncle et moi sommes entrés dans une vie meilleure.»

La mère rit de son arrondissement.

Oh! l’éternel féminin, comme disait le monsieur dont la femme n’en finissait pas de mourir.

Les familles, l’été venu, se dirigent vers la mer en y emmenant leurs enfants. Dans l’espoir, souvent déçu, de noyer les plus laids.

Entendu de mes propres yeux: – – «C’est étonnant comme les frères Lyonnet se ressemblent. – – Oui, surtout Anatole.»

Il y a des jours où l’absence d’ogre se fait cruellement sentir.

A qui doit mourir du choléra, Dieu dépêche le microbe du choléra, de même qu’il décerne le microbe du coup de pied dans le cul à celui qui doit recevoir un coup de pied dans le cul.

M. Henry Somm avait coutume de dire aux jeunes gens: «Méfiez-vous de l’assassinat; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.»

Répondant avec trois mois de retard à une lettre de Jules Renard, il écrivit: – – «Excuse-moi d’avoir tant tardé à te répondre mais, quand la lettre est arrivée, j’étais au fond du jardin.»

Le cas que vous me signalez n’est pas si rare que vous semblez le croire. J’ai souvent remarqué, pour ma part, que les cocus épousaient de préférence les femmes adultères.

Je comprends que le clergé soit partisan du repos dominical: c’est le dimanche que ces messieurs travaillent le plus.

Les Anglaises adorent les chevaux, mais ignorent le bidet.

Le comble du cynisme? – Assassiner la nuit un boutiquier et déposer sur la devanture un écriteau: «Fermé pour cause de décès»!

Le comble de l’obséquiosité? – Enterrer les balles mortes.

Je me suis toujours demandé si les gauchers passaient l’arme à droite.

L’employé des pompes funèbres demandait à la veuve si on brûlerait son mari qu’on devait incinérer, dans un four français ou un four italien: – «Oh! monsieur, le four français! Mon mari ne pouvait pas sentir la cuisine italienne!»

La bonne de Gaston mentait tellement – Que le pauvre aima mieux trancher sa destinée. – Morale: – Les personnes dont la bonne ment – Expirent avant la fin de l’année.

Ma femme est très malade, il paraît même qu’elle ne va pas passer la nuit. – Alors, il m’est venu l’idée d’enterrer joyeusement ma vie de mari.

Il ne faut pas croire que les suicidés sont les habitants de la Suisse.

Ah! le vieux rêve des gens honnêtes: pouvoir tuer quelqu’un en état de légitime défense.

Partir c’est mourir un peu… mais mourir, c’est partir beaucoup.

On a beau dire, plus ça ira, et moins on rencontrera de gens ayant connu Napoléon.

«A l’éternel féminin!» comme disait le monsieur dont la belle-mère n’en finissait pas de mourir.

Si vous arrivez en retard, dites: C’est que je ne suis pas le premier venu!

Etre «de quelque chose», cela pose un homme, comme être «de garenne», cela pose un lapin.

La mortalité dans l’armée augmente sensiblement en temps de guerre.

Bals publics : Oh, les tendres aveux murmurés entre gens qui ne se connaissaient pas le matin ! 14 Juillet ! Sois béni, car tu fais gagner joliment du temps aux amoureux.

A se tordre (1891)

Une petite femme que je rencontrai au Divan Japonais me parut la coalition même de toutes les perfections et de toutes les grâces.

Vive la vie ! (1892)

Le comble de l’obséquiosité : Enterrer les balles mortes.

Le Tintamarre

Je ne suis pas de ceux qui s’imaginent qu’ils n’ont qu’à ouvrir la bouche pour que les alouettes y tombent toutes rôties… Non, mais tout de même, j’ouvre la bouche de temps en temps.

A dire et à lire (1956)

Aimez-vous les inventeurs ? Moi, j’en raffole, alors même qu’ils n’inventent rien, ce qui est le cas de presque tous les inventeurs. J’aime leur idée fixe, le feu qui brille en leurs prunelles, leur mise débraillée.

Pas de bile ! (1893)

Faire la charité, c’est bien. La faire faire par les autres, c’est mieux. On oblige ainsi son prochain, sans se gêner soi-même.

Les Pensées (1987)

Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore pas beaucoup.

Les Pensées (1987)

Soyez chacals ou soyez loups, Les juges sont plus forts que vous. Ecoutez-moi (la chose est sûre), Méfiez-vous d’la magistrature!

Amours, Délices et Orgues (1898), Le lion, le loup et le chacal

Et, s’il continuait à tromper sa femme sur une vaste échelle, il s’arrangeait de manière à ce que cet accessoire fût situé en dehors du logis matrimonial.

Amours, Délices et Orgues (1898), Un point de droit

Au fond, l’homme est un grand gosse qui adore faire de la fumée.

L'Agonie du papier

C’est comme un coup qu’on reçoit là, pan! dans le creux de l’estomac. Très curieux le coup de foudre!

Vive la vie ! (1892)

On n’est jamais trop recommandé auprès de ses chefs.

A se tordre (1891)

Rouge: récolte de la tomate par des cardinaux apoplectiques au bord de la mer Rouge.

Les Pensées (1987)

Les ours blancs sont blancs parce que ce sont de vieux ours.

Le Captain Cap, ses aventures, ses idées, ses breuvages (1907)

Par les bois du djinn où s’entasse de l’effroi Parle et bois du gin ou cent tasses de lait froid.

On devrait ouvrir des écoles pour professeurs inadaptés.

Les Pensées (1987)

Moi, si je sais ce que c’est que d’être cocu? Ah ben! ce serait malheureux, à mon âge, si je savais pas ça. Un cocu, c’est un type qu’est marié et que sa femme lui fait des blagues avec d’autres types.

Deux et deux font cinq (1895)

Ces petits cochons, il faut bien l’avouer, étaient des merveilles de petits cochons; petite queue en trompette, petites pattes et joli petit groin spirituellement troussé.

A se tordre (1891), Les petits cochons

Oh! le beau triomphe que de casser l’aile aux rêves.

A se tordre (1891)

Les ours blancs des régions polaires ne boivent que de l’eau frappée.

Le Captain Cap, ses aventures, ses idées, ses breuvages (1907)

C’est curieux comme l’argent aide à supporter la pauvreté.

A dire et à lire (1956)

Vous me direz que ce n’est pas très bien d’être l’amant de la femme de son ami. Oh! certes! Mais comme c’est plus commode que d’être l’amant de la femme d’un inconnu! Et comme ça évite des dérangements!

Rose et Vert-Pomme (1894), Qui perd gagne

Contrairement à l’esthétique des gens délicats, je préfère les femmes d’amis aux autres: comme ça, on sait à qui on a affaire.

A se tordre (1891)

Si le nez de Cléopâtre avait été plus long, sa face en aurait été changée.

Les Pensées (1987)

Ce n’est nullement une raison, parce que ce monsieur est de taille moyenne, pour qu’il soit issu d’un nain et d’une géante.

Les Pensées (1987)

Pour tout vrai Anglais, l’insularisme est mieux qu’une idée, plus qu’une doctrine, c’est un fétiche.

Le Sourire, 9 septembre 1905, Pont de bateaux.

Avec une fête de charité ou avec toute autre cérémonie, il ne faut pas troubler les cités tranquilles.

L'Affaire Blaireau (1899)

La vie est à l’homme ce que la pression est à la bière.

Les Pensées (1987)

Rien de plus inhumain qu’un sacrifice humain.

Les Pensées (1987)

Il ne faut pas faire de projets, surtout en ce qui concerne l’avenir.

Les Pensées (1987)

La misère a cela de bon qu’elle supprime la crainte des voleurs.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir

J’ai passé les trois quarts de ma vie sur mer et les deux tiers de mon existence dans les terres vierges.

Le Captain Cap, ses aventures, ses idées, ses breuvages (1907)

Avant d’éblouir le peuple en lui promettant de l’eau chaude, il faut donc lui fournir des récipients pour la recueillir.

Le Captain Cap, ses aventures, ses idées, ses breuvages (1907)

Je me réveillai dans la nuit, la tête lourde, le coeur pas bien d’aplomb, en proie à ce phénomène bien connu des buveurs et que les gens de basse extraction qualifient «gueule de bois» («Xylostome» serait plus scientifique).

Les Pensées (1987), Pensées «heurt au graphe»

Le temps mit bientôt sur mon coeur ulcéré l’arnica de l’oubli. Un clou chasse l’autre, une femme aussi.

Vive la vie ! (1892)

Le phénomène généralement désigné sous le nom de «froid» provient, neuf fois sur dix, de la température.

Le Captain Cap, ses aventures, ses idées, ses breuvages (1907)

L’embrasseur était un maniaque, relativement inoffensif, dont le faible consistait à embrasser le plus possible de jeunes mariées en blanc.

Contes et chroniques

Une jolie petite jeune femme, ébouriffée, drôlichonne, à peine éveillée, sautait sur le quai …

L'Affaire Blaireau (1899)

Dos est le terme argotique et bien parisien par lequel on désigne les gentlemen qui se font de détestables revenus avec l’inconduite de leurs compagnes.

Le Captain Cap (1902)

La mode est à l’hygiène, les microbes en mènent de moins en moins larges. Et la société protectrice des animaux qui ne bouge pas.

L'Innocent Sylvéric ou Les Fonds hollandais (1896)

Il eut une rapide et désenchanteresse vision de «Bat’ d’Af’», de silos, de cailloux cassés sur une route peu ombragée.

Contes et chroniques

Monsieur Bluette est un brave homme, toi tu es un bon garçon, les camarades sont des chouettes types.

L'Affaire Blaireau

Je suis sûr maintenant que parfois mon être se dédouble, cérébralement et physiquement.

Oeuvres posthumes

Un vieux juge d’instruction de mes amis, qui a puisé dans l’étude des dossiers criminels une connaissance approfondie des choses de la cambriole.

Contes et chroniques

L’officier, déjà fort désobligé par ces propos impertinents, bondit de rage lorsqu’il apprit qu’ils étaient tenus par un simple engagé, un «bleu»!

Contes et chroniques

Je n’aime pas la nature parce qu’on en voit partout.

Glace pilée, quelques gouttes d’angustura et de jus de citron …

Pensées à boire

Rouge à éclater, les poings serrés, Blaireau roule des yeux fous: – Andouille! triple andouille! crapule!

L'Affaire Blaireau

La vie est comme on la fait.

Vive la vie ! (1892)

L’oubli, c’est la vie.

Vive la vie ! (1892)

Dans l’art, la vie seule intéresse.

A se tordre (1891)

Dans les milieux littéraires, quand on parle des poètes morts jeunes, ce sont les poètes morts vieux qui se mouchent.

Oeuvres posthumes, Le Chat Noir

Il serait malséant de tenir trop ardente rancune au bon Dieu. Songez, Messieurs, qu’il n’a mis que six jours pour créer l’Univers. Et, six jours pour venir à bout d’une tâche de cette importance, c’est un tantinet court!

Un beau jour, sur une albe et spacieuse feuille de papier ministre, il adressa une pétition à M. Carnot.

Pas de bile ! (1893)

On n’insistera jamais assez sur les inconvénients que présente l’abus de cyanure de potassium dans l’alimentation des nouveau-nés.

Il y a des circonstances où il faut s’abstenir de jouer à la bourse, aux courses, au baccarat ou à la roulette: primo, quand on n’a pas les moyens et secundo, quand on les a.

Les asiles de déments comportent dans leur personnel des internes et des internés. – J’ai beaucoup fréquenté ces deux classes de gens, et la vérité me contraint à déclarer qu’entre ceux-ci et ceux-là, ne se dresse que l’épaisseur de l’accent aigu.

Loufoc-House

… Le microbe de la bureaucratie. Or, on ne parlemente pas avec les microbes. On les tue!

Le Captain Cap (1902)

J’ai une mémoire admirable, j’oublie tout.

Il résolut de mourir. Non pas pour se tuer, mais pour cesser de vivre.

A se tordre (1891)

Faut-il que les hommes soient bêtes de fabriquer des machines pour se tuer… comme si on ne claquait pas assez vite tout seul!

A se tordre (1891)

La civilisation, qu’est-ce que c’est, sinon la caserne, le bureau, l’usine, les apéritifs, et les garçons de banque?

A se tordre (1891)

Mon aquarelle, peinte à l’eau de mer, fut sensible aux attractions lunaires, et sujette aux marées.

A se tordre (1891)

La calomnie, ce n’est pas mauvais… contre l’hypocrisie.

Le Tintamarre, 28 octobre 1877

Le comble de la pose? – Ne pas sortir de chez soi, sonner sur son piano toutes les heures et toutes les demies pour faire croire aux voisins qu’on a une pendule.

Le Tintamarre, 25 mai 1879

Les gens mariés vieillissent plus vite que les célibataires; c’est l’histoire de la goutte d’eau qui, tombant sans relâche à la même place, finit par creuser le granit le plus dur.

Le Chat Noir, 11 janvier 1890

Nous parlons de tuer le temps, comme si hélas! ce n’était pas lui qui nous tuait!

Le Chat Noir, 25 janvier 1890

Dieu n’a pas fait d’aliments bleus. Il a voulu réserver l’azur pour le firmament et les yeux de certaines femmes.

Le Chat Noir, 11 janvier 1890

Une jolie femme sotte bien habillée, c’est une belle bouteille vide parée d’une superbe étiquette.

Le Chat Noir, 11 janvier 1890

Un ours blanc suivait un ours noir. – Moralité: les ours se suivent et ne se ressemblent pas.

Un proverbe dit: «Tel père, tel fils.» – Un autre: «A père avare, enfant prodigue.» – Lequel croire?

Une chose facile à avoir en Décembre, c’est du sang-froid.

Un couple change de logique lorsqu’il passe de la verticale à l’horizontale.

Tout est dans tout et vice-versa.

Si j’ai un jour du plomb dans la tête, ce sera du 7,65.

On n’est jamais trahi que par les chiens.

On devrait construire les villes à la campagne car l’air y est plus pur!

Lorsque tu vois un chat de sa patte légère laver son nez rosé, lisser son poil si fin, – Bien fraternellement embrasse ce félin. – Moralité: s’il se nettoie, c’est donc ton frère.

Le whisky est une mauvaise chose. Surtout le mauvais whisky.

Les émaux auxquels personne ne tient, ce sont les émaux… rhoïdes.

Le comble de l’inattention: se perdre dans la foule et aller à la police donner son signalement.

Le comble de la politesse: s’asseoir sur son derriere et lui demander pardon.

Le comble de la politesse: refermer la fenêtre derrière soi après s’être jeté dans le vide.

Le comble de la distraction: avoir perdu ses lunettes et les mettre pour les chercher.

Je ne connais rien de plus agréable que pisser. Si j’étais riche, je pisserais tout le temps.

J’ai poursuivi mes études sans jamais les rattraper…

Il vaut mieux être cocu que veuf, il y moins de formalités.

Il faut prendre l’argent là où il se trouve: chez les pauvres. D’accord, ils n’en ont pas beaucoup, mais ils sont si nombreux!

Oeuvres posthumes, Le Sourire, 27 décembre 1902

Comment trouves-tu que je te trouve?

Ce n’est pas parce que les malais sont laids, les portugais gais, les colombiens biens que les espagnols sont gnols.