Acceuil / Citation

Citations de : Alain de Botton

L’amour est un leurre et ne se révèle à nous qu’en nous faisant souffrir.

Comment Proust peut changer votre vie (1997)

Les lettres qu’on écrit à ses amis puis qu’on décide, à la réflexion, de ne pas poster, sont peut-être plus intéressantes que celles qu’on envoie.

Comment Proust peut changer votre vie (1997)

Les femmes un peu difficiles, qu’on ne possède pas tout de suite, dont on ne sait même pas tout de suite qu’on pourra jamais les posséder, sont les seules intéressantes.

Comment Proust peut changer votre vie (1997)

Les baisers qu’on ne reçoit pas sont peut-être plus intéressants que ceux qu’on reçoit.

Portrait d'une jeune fille anglaise

L’amour est une poursuite solitaire, dont la signification ne peut être comprise, au mieux, que par une seule autre personne: celle que nous aimons.

Petite philosophie de l'amour (1994)

L’espérance d’un destin n’est jamais aussi forte que dans notre vie sentimentale.

Petite philosophie de l'amour (1994)

C’est la compagnie des autres femmes qui pousse beaucoup de femmes à se marier.

Portrait d'une jeune fille anglaise

Le problème avec le sens de l’humour, c’est la facilité avec laquelle chacun prétend en être pourvu.

On ne tombe amoureux que lorsqu’on a mesuré la profondeur des eaux dans lesquelles on va plonger.

Petite philosophie de l'amour (1994)

Le voyage, comme l’amour, représente une tentative pour transformer un rêve en réalité.

Petite philosophie de l'amour (1994)

L’un des pires inconvénients de l’amour est que, un certain temps du moins, il risque de nous rendre heureux.

Petite philosophie de l'amour (1994)

La tragédie de l’amour tient à ce qu’il n’échappe pas à la dimension temporelle. Quand on partage la vie d’un être aimé, il y a une cruauté toute spéciale à constater combien nos anciennes amours nous sont devenues indifférentes.

Petite philosophie de l'amour (1994)

L’amour a le pouvoir de transformer des individus ordinairement posés et sensés en paranoïaques obsédés par des pensées calamiteuses et millénaires.

Le Plaisir de souffrir (1995)

Si nous avions vécu avec quelqu’un cent vingt ans, et si on nous demandait ce que nous pensons de lui, pour ne pas trahir la complexité de sa personnalité, il nous faudrait répondre: Je commence seulement à le connaître.

Petite philosophie de l'amour (1994)

Deux êtres ont cessé de s’aimer lorsqu’ils ne sont plus capables de transformer en bonnes blagues leurs différends.

Petite philosophie de l'amour (1994)

Quand on a aimé quelqu’un, ce n’est pas la durée de la liaison qui compte, c’est tout ce qu’on a ressenti ou fait, et qui ressort de là, intensifié. Pour moi, c’est une des rares périodes où la vie ne se disperse pas ailleurs.

Petite philosophie de l'amour (1994)

La tragédie de l’amour tient à ce qu’il n’échappe pas à la dimension temporelle. Quand on partage la vie d’un être aimé, il y a une cruauté toute spéciale à constater combien nos anciennes amours nous sont devenus indifférentes.

Petite philosophie de l'amour (1994)

Ma position de séducteur était telle qu’elle m’amenait à me demander: Qu’est-ce qui pourrait lui plaire? au lieu de: Qu’est-ce qui me plaît à moi? L’amour me contraignait à me regarder avec les yeux – imaginés – de l’être aimé.

Petite philosophie de l'amour (1994)

On ne peut lire un roman sans donner à l’héroïne les traits de celle qu’on aime.

Comment Proust peut changer votre vie (1997)

Dans une séparation, c’est celui qui n’aime pas d’amour qui dit les choses tendres.

Comment Proust peut changer votre vie (1997)

Le problème des clichés n’est pas qu’ils contiennent de fausses idées, mais plutôt que ce sont des formulations superficielles de très bonnes idées.

Comment Proust peut changer votre vie (1997)

Les clichés sont néfastes dans la mesure où ils tendent à nous faire croire qu’ils décrivent une situation de façon satisfaisante, tout en se contentant d’effleurer la surface.

Comment Proust peut changer votre vie (1997)