Acceuil / Citation

Citations de : Alain Bombard

Je décidai en effet de tenter le harponnage d’un thon. Il faut, je crois, être vraiment poussé par la faim pour se lancer dans une entreprise de ce genre.

Naufragé volontaire (1953)

Comme je ne me fiais pas à mes mesures astronomiques, j’avais en plus effectué une navigation à l’estime; chaque jour, je notais le nombre de milles que j’estimais avoir fait dans la direction donnée par la route au compas.

Naufragé volontaire (1953)

Le capitaine refusa d’aller plus loin pour nous dropper dans la baie de Tanger.

Naufragé volontaire (1953)

Ce canot de caoutchouc était un petit dingy … individuel, fait pour repêcher les gens qui tombent à la mer tout près des côtes.

Naufragé volontaire (1953)

Si l’on ne boit pas, la mort par déshydratation survient en une dizaine de jours suivant une courbe régulière.

Naufragé volontaire (1953)

La journée du 21 se termina par l’apparition dans mon sillage d’un poisson long d’un mètre cinquante environ, qui avait un bec pointu, muni de dents impressionnantes. C’était mon second barracuda. Il semblait me regarder d’un air gourmand.

Naufragé volontaire (1953)